publicité

Politique

CEDEAO. Les sanctions contre le Niger levées

Publié le :

Le sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui a eu lieu le samedi 24 février 2024 à Abuja au Nigéria, a décidé de lever les sanctions précédemment prises contre le Niger après la prise de pouvoir par des militaires. Les chefs d'État ont également appelé à « la libération immédiate du Président Mohamed Bazoum ainsi que de sa famille et des détenus politiques ».


Dès la prise du pouvoir par les militaires, la CEDEAO avait pris des sanctions, notamment « la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la CEDEAO et le Niger, la suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les autres États membres de l’organisation et ce pays, ainsi que le gel des avoirs du Niger, auprès des banques centrales de la CEDEAO.

Notons que le Président de la République fédérale du Nigeria Ahmed Bola Tinubu, président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, a dès l’ouverture du sommet, exhorté ses pairs et les participants à prendre des décisions courageuses, en ayant à cœur les préoccupations des populations, tout en préconisant un réexamen des mesures prises à l’encontre de la Guinée, du Mali, du Burkina Faso et du Niger, après les coups d'État dans ces quatre pays.


Un sommet extraordinaire des Chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), tenu en marge de celui de la CEDEAO a entériné les décisions prises à l’égard du Niger.


Diomandé Karamoko




publicité

FIL INFO

20 avril 2024

Bank of Africa Sénégal : Croissance soutenue et rendement du dividende en hausse

20 avril 2024

Ituri : plusieurs femmes pygmées abusées sexuellement à Djugu

20 avril 2024

Les États-Unis ont accepté de retirer leurs troupes du Niger, selon les médias américains

20 avril 2024

Incident au sein du Pdci-Rda: Le Parti dépêche Emile Constant Bombet à Abengourou

20 avril 2024

La démocratie des États-Unis mise à l’épreuve par le procès Trump



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité