publicité

Politique

Côte d’Ivoire . Décrispation - Ouattara grâcie plusieurs proches de Gbagbo et Soro

Publié le :

Des proches de l’ancien Chef d’Etat Laurent Gbagbo et de l’ex-premier Ministre Guillaume Soro, notamment le général Dogbo Blé, Koné Kamaraté Souleymane alias Soul to Soul et bien d’autres, qui étaient en prison, ont été graciés par le Président de République Alassane Ouattara. C’est au cours de la réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) du jeudi 22 février 2024, qu’il présidait, que cette décision a été prise par le Président Alassane Ouattara à l’égard de 51 personnes au total. Six autres personnes ont bénéficié par la même occasion de la liberté provisoire.


Ils avaient été condamnés à des peines de prison pour des infractions commises lors des crises post-électorales ou pour atteinte à la sûreté de l'État. Ces personnes au nombre de 51, civiles et militaires, proches pour la plupart de Laurent Gbagbo, et de Guillaume Soro sont libres désormais. Parmi elles figurent notamment Dogbo Blé Brunot, Gnatoa Katet Paulin, Kasse Kouamé Jean Baptiste, Koné Kamaraté Souleymane, Affoussiata Bamba Lamine.

Cette décision de gracier ces proches de l’opposition a été motivée par la forte mobilisation et la cohésion des Ivoiriens autour de l’équipe nationale les Eléphants, lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le pays a organisée du 13 janvier au 11 février 2024 et qui a abouti à sa victoire.

« Le Président de la République, conformément à son engagement d'œuvrer résolument à la consolidation de la paix dans notre pays, a informé le Conseil National de Sécurité de sa décision d'accorder la grâce présidentielle à des personnes civiles et militaires, condamnées pour des infractions commises, lors des crises post-électorales ou pour atteinte à la sûreté de l'État », précise le communiqué du CNS.

Outre ces 51 personnes ayant bénéficié de la grâce présidentielle, et dans le même souci de consolider la fraternité et la cohésion sociale, le Président a également accordé la liberté provisoire à six autres personnes en détention préventive, dans le cadre des procédures liées aux mêmes infractions pour lesquelles ces 51 personnes avaient été condamnées. « Le Chef de l'Etat exhorte chacune et chacun de ses compatriotes à préserver et à renforcer cet esprit de fraternité et de cohésion, manifesté à l'occasion de la CAN », indique le communiqué du CNS.


Diomandé Karamoko









publicité

FIL INFO

20 avril 2024

Bank of Africa Sénégal : Croissance soutenue et rendement du dividende en hausse

20 avril 2024

Ituri : plusieurs femmes pygmées abusées sexuellement à Djugu

20 avril 2024

Les États-Unis ont accepté de retirer leurs troupes du Niger, selon les médias américains

20 avril 2024

Incident au sein du Pdci-Rda: Le Parti dépêche Emile Constant Bombet à Abengourou

20 avril 2024

La démocratie des États-Unis mise à l’épreuve par le procès Trump



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité