publicité

Fanico

Diversité de noms chez les Sénoufo

Publié le :

Avant hier lors d'une opposition footballistique relative à la CAN 2023 , la Côte d'Ivoire a battu le Mali par un score très serré de 2 buts à 1.

Consécutivement à cette victoire , il est organisé des conférences de presse / échanges impliquant des joueurs.


La réponse du célèbre joueur ivoirien Diakité Oumar , appelé affectueusement le wrouwrou pour sa rapidité et sa vivacité concernant son nom et son ethnie, mérite d'être bien saisie au vol et y apporter des éclairages sur cette question de l'anthroponymie historique sénoufo.


Le joueur l'a bien souligné : '' je suis Sénoufo de Ouangolo'' en recadrant son interlocuteur qui lui l'assimilait à un Peul.


En effet en pays sénoufo notamment en Côte d'Ivoire , il existe deux types de noms de famille : les noms traditionnels sénoufo et les noms d'origine extérieure empruntés par les Sénoufo.


Les noms traditionnels varient selon la zone sénoufo. Dans la région du poro ( Korhogo ) , du Tchologo ( Ferké) , il y a en cinq : Soro , Yéo , Silué, Sékongo et Tuo.

Dans la Bagoué , il y en a une multitude . En plus de ceux du poro et du Tchologo , il faut ajouter d'autres comme Sédion , Ziao , Sofaijailai , Ganon , So , Ponnon , Zaritionon etc.

Dans le Hambol , il y a six noms traditionnels : Horo pour Soro , Hili pour Silué , N'kongo pour Sékongo , Yè pour Yéo , Touo / Tuo pour Tuo et un nom atypique hala.


Ces noms ont été adoptés par les Sénoufo dans le règne animal et végétal. Ils traduisent en partie leur autochtonie. Ils ont été prédominants du paléolithique supérieur jusqu'au XIème siècle avec l'arrivée de vaguelettes migrations noumou et ligbi. Dès cette période, il va s'en suivre une accélération jusqu'au XIX ème siècle avec la prédominance des diamou mandé malinké dans tout l'espace sénoufo de Côte d'Ivoire ( actuelles régions du folon , du kabadougou , du Gontougo en plus des régions précédemment citées).


On peut citer les Ouattara , les Koné, les Coulibaly ,les Dagnogo etc.

À ces noms , il y a eu aussi des appellations d'origine peul adoptées tels que : Sangaré , Diakité , Diallo etc.


Les Sénoufo ont d'ailleurs adoptés des noms baoulé dès le XVIIIème siècle comme Konan , Koffi , Kouadio etc. dans la zone sud de leur espace notamment les sous-groupes tagbana et Djimini et Nafana dans le nord-est . Chez les Nafana , c'est une adoption mixte ( malinké et akan).


Ces noms ont été adoptés tantôt de façon pacifique tantôt de façon violente .

L'évolution de l'anthroponymie Sénoufo montre la perméabilité de cette société.

Depuis la seconde moitié du XIXème siècle , il y a eu un véritable retour aux sources traditionnelles notamment l'attribution des noms et prénoms sénoufo.


L'exemple le plus éloquent est celui du recteur Charles Valy Diarrassouba qui est devenu Tuho après une décision de justice en 1983.


Dr. Yalamoussa Coulibaly, Historien, Enseignant-Chercheur UAO ( Bouaké) , onomatologue ( thèse de Doctorat portant sur l'histoire des noms chez les Sénoufo de Côte d'Ivoire des origines à nos jours soutenue sous la direction du Professeur Tiona Ouattara ).



publicité

FIL INFO

20 avril 2024

Bank of Africa Sénégal : Croissance soutenue et rendement du dividende en hausse

20 avril 2024

Ituri : plusieurs femmes pygmées abusées sexuellement à Djugu

20 avril 2024

Les États-Unis ont accepté de retirer leurs troupes du Niger, selon les médias américains

20 avril 2024

Incident au sein du Pdci-Rda: Le Parti dépêche Emile Constant Bombet à Abengourou

20 avril 2024

La démocratie des États-Unis mise à l’épreuve par le procès Trump



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité