publicité

Sport

L’Enquête du jeudi / CAN 2023 : Ce qu’on attend des 20000 bénévoles

Publié le :

La 34e Coupe d’Afrique des nations (CAN) se jouera du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. 20 000 bénévoles joueront des rôles clés dans l’animation, le soutien et la salubrité.

N’Guessan Laeticia fait partie des 35 % de femmes bénévoles recrutées dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). C’est suite à une affiche publiée dans le groupe WhatsApp de son club d’information, qu’elle a eu l’idée de se lancer dans l’aventure. Pour cette jeune étudiante en première année de sciences économiques, être bénévole de la CAN est une opportunité pour acquérir une expérience professionnelle. « Ce programme est une expérience professionnelle que je pourrais mettre dans mon Curriculum Vitae. Je pourrais ainsi me démarquer des autres », explique-t-elle.

Ambiance de fête

Ce jeudi 4 janvier 2023, dans sa robe rouge avec des motifs en pagne, Laeticia se rend au Palais de la Culture pour participer à la cérémonie officielle de mise en mission et de mobilisation des bénévoles de la CAN. Elle a reçu un message la veille, lui annonçant la tenue de ladite cérémonie. Comme Laeticia, plusieurs bénévoles sont venus assister à l’événement. Les 4 000 places de la salle Anoumabo sont toutes occupées. Certaines personnes sont debout, et d’autres assises à même le sol. Il règne une ambiance de fête. Les bénévoles chantent et dansent, comme pour célébrer leur joie d’avoir été retenus pour ce programme. Ils étaient au départ 44 000 postulants. Seuls 20 000 ont été retenus, pour faire partie de l’aventure. « J’étais très heureuse quand j’ai su que j’étais retenue pour être bénévole de la CAN », confie toute heureuse notre interlocutrice, qui en est à sa première expérience de bénévolat.

Raphaël Kouakou, étudiant à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), est bénévole à U-Report, un programme d’engagement de l’UNICEF. Il a décidé de postuler au programme bénévole de la CAN pour servir son pays. « C’est notre pays qui organise la compétition, donc c’est normal que nous, les jeunes, donnions de notre temps pour rendre la CAN plus belle », dit-il. En ajoutant que le programme lui permettra également d’avoir un bon carnet d’adresses et des opportunités professionnelles. Durant la CAN, les étudiants de l’INJS seront en congé. Une décision qui réjouit Raphaël. « C’est bien que nous soyons en congé. On aura ainsi assez de temps pour assumer nos différentes tâches ».

Animation et soutien

Un bénévole désigne généralement quelqu'un qui offre son temps et ses services de manière désintéressée, sans rémunération et sans aucune obligation. Il s'engage de façon libre et n'est pas lié par un contrat avec l’association ou l’organisme. Pour la CAN, les bénévoles auront pour mission d’animer les stades et les villages CAN, de soutenir les équipes non ivoiriennes en compétition, d’animer les espaces de regroupement de supporters. Ils devront également assurer l’assainissement et la salubrité des villes et être des guides touristiques, animateurs culturels, etc.

A en croire Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, 8 329 bénévoles seront déployés à Abidjan, 3 404 à Bouaké, 1 568 à Yamoussoukro, 2 192 sur les sites de Korhogo et 1 916 à San Pedro. Par ailleurs, 2 591 jeunes seront envoyés dans les autres villes, où seront organisés des Villages CAN. Il a délivré l’information pendant la cérémonie de mobilisation et de mise en mission des bénévoles.

Plus d’un milliard de F CFA

À en croire le ministre Mamadou Touré, le budget alloué à ce programme de bénévolat est évalué à plus de 1 milliard 800 millions de F CFA, avec la contribution de l’État à hauteur de 1,2 milliard de F CFA, l’Agence française de développement (AFD) 500 millions de F CFA, et les autres partenaires, plus de 136 millions de F CFA. Les bénévoles n'auront pas de salaire, certes, mais auront des kits alimentaires pendant la CAN et « recevront des pécules à la fin de la CAN », précise-t-il.

Les termes "bénévole" et "volontaire" sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais il y a des nuances subtiles qu’il faut noter. Le volontaire peut être impliqué dans des missions ou des projets spécifiques dans lesquelles il s'engage à travailler de manière formelle et pour une durée limitée dans le temps. En contrepartie, il perçoit une indemnité mensuelle.

En plus des bénévoles, 10 000 volontaires ont été recrutés par le Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN). Ces volontaires auront pour missions principales d’accueillir et d'orienter les spectateurs, d’assister la presse et les journalistes, d'aider à l’organisation des matches et d'accompagner les joueurs. Les volontaires travailleront au sein de 10 commissions, à savoir Sécurité, Finances, Santé, Organisation des compétitions, Billetterie, Logistique et transports, Marketing et hospitalité, et enfin Télécommunication et les médias.

De Lima Soro





publicité

FIL INFO

21 juillet 2024

Deux canots de 210 migrants arrivent sur la côte de Gran Canaria : 5 mineurs dont 1 bébé parmi les passagers

21 juillet 2024

Beni : des jeunes exigent du Gouvernement une formation militaire accélérée pour « combattre l’ennemi et protéger la République »

21 juillet 2024

Grossesse : Au Gabon, une femme meurt tous les deux jours en raison de complications

21 juillet 2024

Niger : Le Président du CNSP honore ses homologues de l’AES à titre exceptionnel

21 juillet 2024

Les démocrates à la conquête des latinos indécis pour conserver la Maison-Blanche



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité