publicité

Sport

Coupe du monde Qatar 2022:L’Afrique a encore du chemin à parcourir

Publié le :

Après une entame plutôt ratée de la compétition, la deuxième journée des matches de poules de la Coupe du monde Qatar 2022, a sonné le réveil des équipes africaines. Ce sont les Lions de la Teranga qui ont donné le ton en signant la première victoire d’une équipe africaine dans cette compétition. C’était face au pays organisateur, le Qatar, battu 2 buts à 0, vendredi dernier. A leur suite, le Maroc réalisera un retentissant exploit en surprenant la Belgique, deuxième nation au classement mondial, sur le même score de 2 buts à 0 avant que le Ghana n’enfonce le clou en venant non sans peine, à bout de la Corée du Sud battue sur le score de 3 buts à 2, le 28 novembre dernier. A côté de ces trois victoires probantes, le nul du Cameroun (3-3) face à la Serbie et la défaite de la Tunisie (0-1) face à l’Australie, passent à la limite pour des incidents de parcours. Toujours est-il qu’en engrangeant ces victoires et en se replaçant dans la compétition avec une efficacité offensive retrouvée, l’Afrique se donne des chances de placer des représentants au second tour.

Les derniers matches de poules s’annoncent presque comme autant de finales pour les pays africains

L’espoir est d’autant plus permis qu’un nul pourrait suffire au bonheur d’un pays comme le Maroc, pour obtenir son billet qualificatif pour les 8èmes de finale, face au Canada qui est déjà éliminé. C’est dire si, au sortir de ces deux premières journées, l’Afrique a globalement son destin en main. Mais la tâche paraît beaucoup plus ardue pour le Cameroun qui aura besoin de battre impérativement le Brésil pour entretenir l’espoir d’une qualification au second tour. Il en est de même pour la Tunisie devant qui se dresse le champion en titre, la France, qui a déjà prouvé sur le terrain qu’elle reste un sérieux prétendant à sa propre succession. Le Sénégal n’aura pas moins à faire devant l’Equateur qui a résisté aux Pays-Bas tenus en échec sur le score d’un but partout. Quant au Ghana, il aura à cœur de prendre sa revanche sur l’Uruguay qui l’avait privé d’une historique qualification à une demi-finale de Coupe du monde pour un pays africain, dans des conditions que les supporters des Blacks stars ne vont pas oublier de sitôt. C’est dire si les derniers matches de poules s’annoncent presque comme autant de finales pour les pays africains. Mais l’espoir est permis. Toutefois, l’arbre de l’efficacité offensive retrouvée, ne doit pas cacher la forêt des lacunes défensives qui font encaisser beaucoup de buts aux sélections africaines. Des équipes africaines qui continuent de pécher quelquefois par naïveté quand ce n’est pas la capacité à gérer le score qui pose problème. C’est dire si l’Afrique a encore du chemin à parcourir. En tout cas, ce n’est pas le Cameroun qui dira le contraire. Lui dont l’opposition face à la Serbie, dans le cadre de la deuxième journée du Groupe G de la Coupe du monde Qatar 2022, a été sanctionnée par le score de 3 buts partout au terme d’un match qui aura tenu le suspense jusqu’au bout.

Avec l’affaire Onana, on se demande si le Cameroun n’est pas rattrapé par les vieux démons du vestiaire pourri

Un score qui ne fait pas véritablement l’affaire des Lions indomptables du Cameroun qui avaient besoin d’une victoire pour se relancer dans une poule où le Brésil, leur dernier adversaire du groupe, fait office d’épouvantail aussi bien sur le papier que sur la pelouse. Avec ce nul, le Cameroun sauve certes la face et marque son premier point dans cette compétition. Mais il peut nourrir des regrets, au regard de la configuration de la partie. En effet, les Lions indomptables ont affiché de belles ambitions en ouvrant le score avant de se faire rattraper et devancer par deux buts d’écart à l’entame de la seconde période. Les félins de Yaoundé trouveront les ressources physiques et mentales nécessaires pour combler leur retard de deux buts en obtenant l’égalisation, mais ils ne réussiront pas à arracher cette précieuse victoire qui devait entretenir l’espoir d’une qualification au second tour d’une Coupe du monde, après 32 ans de disette. Au total, pour une rencontre spectaculaire, c’en fut une entre les deux mal-classés du Groupe G, qui sortaient tous deux d’une défaite. Mais au bout du compte, sur le plan comptable, c’est un résultat de parité qui ne fait ni l’affaire de la Serbie, ni celle du Cameroun. Autant dire que c’est un score qui maintient certes le Cameroun en vie, mais il semble surtout bon pour le moral de Lions qui n’ont jamais su faire la preuve de leur indomptabilité dans le désert qatarien. Au contraire, avec l’affaire André Onana qui a été écarté du groupe pour, dit-on, raison disciplinaire, on se demande si le Cameroun n’est pas rattrapé par les vieux démons du vestiaire pourri. Toujours est-il qu’en prenant le risque de se passer de son gardien de but qui était l’un des maillons forts de son équipe, Rigobert Song savait qu’il jouait gros. Mais au regard de la physionomie de la rencontre, tout porte à croire qu’il s’est tiré une balle dans le pied. En tout cas, le Cameroun peut nourrir des regrets. Quant aux Ghanéens, ils ont été certes héroïques, mais à la vérité, ils ont été à peine plus convaincants en venant à bout d’une accrocheuse équipe sud-coréenne qui les aura fait douter jusqu’au bout. C’est dire combien il est impératif pour les représentants africains, de rehausser le niveau de leur jeu, au moment où la compétition entre dans sa phase décisive.

« Le Pays »




publicité

FIL INFO

21 juillet 2024

Deux canots de 210 migrants arrivent sur la côte de Gran Canaria : 5 mineurs dont 1 bébé parmi les passagers

21 juillet 2024

Beni : des jeunes exigent du Gouvernement une formation militaire accélérée pour « combattre l’ennemi et protéger la République »

21 juillet 2024

Grossesse : Au Gabon, une femme meurt tous les deux jours en raison de complications

21 juillet 2024

Niger : Le Président du CNSP honore ses homologues de l’AES à titre exceptionnel

21 juillet 2024

Les démocrates à la conquête des latinos indécis pour conserver la Maison-Blanche



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité