publicité

Politique

Guinée : Ouattara et Akufo Addo en pompiers de la Cedeao à Conakry

Publié le :

Treize jours après le coup d’Etat qui a renversé Alpha Condé, la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) a dépêché, vendredi 17 septembre 2021, une délégation de haut niveau composée de chefs d’Etat, dans la capitale guinéenne, pour rencontrer les responsables de la junte militaire.

Conduite par Nana Akufo-Addo, président du Ghana et président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO, cette mission est composée de Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire, de Shirley Ayokor Botchway, ministre des Affaires étrangères du Ghana et de Jean Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO.

Durant leur séjour d’une journée, les présidents ivoirien et ghanéen, ont transmis aux putschistes les décisions issues du Sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO, tenu jeudi 16 septembre à Accra.

Au cours de ce sommet, des sanctions ont été prises contre les responsables du CNRD (Comité national pour le Rassemblement et le Développement), qui sont interdits de voyage avec leur famille, leurs avoirs financiers gelés. A l'issue de ses délibérations, la CEDEAO exige également la tenue d’élections présidentielle et législatives dans un délai de six mois, pour favoriser le retour à l’ordre constitutionnel et la libération d’Alpha Condé, retenu par la junte depuis bientôt deux semaines.

C’est donc dans un contexte de « tension » que cette délégation de la CEDEAO a foulé le sol guinéen. Arrivés en fin de matinée à l’aéroport de Conakry, les émissaires ont été accueillis par le colonel Mamady Doumbouya. Après le cérémoniale d’accueil, la délégation s’est dirigée vers un hôtel huppé de la capitale où elle a eu un premier tête-à-tête avec la junte. Toutefois, le cortège présidentiel a été hué par des manifestants qui réprouvent les sanctions prises par la CEDEAO contre la Guinée et la junte.


La mission de la CEDEAO, a eu des entretiens avec le colonel Mamady Doumbouya et a également rencontré Alpha Condé, gardé au palais Mohamed V, situé non loin du Palais Sékhoutouréah d'où il a été délogé, il y a environ deux semaines.

Les deux dirigeants disent avoir eu des pourparlers francs avec le chef de la junte, qui selon eux, accorde beaucoup d’importance à la CEDEAO. Toutefois, pour le moment, il n’y a pas eu d’entente autour de la durée de la transition. Le CEDEAO reste campée sur sa position de six mois, tandis que le colonel Mamady Doumbouya et ses collaborateurs éludent pour le moment cette question, invoquant les concertations nationales en cours.


« Nous avons eu des pourparlers francs et fraternels avec le colonel Mamady Doumbouya. Je pense que la CEDEAO et la Guinée vont trouver un moyen de marcher ensemble. On verra bien pour les six mois donnés pour l’organisation des élections », a déclaré Nana Akufo Addo.


L’épineuse question liée au sort Alpha Condé, n’aurait pas non plus trouvé d’issue. Interrogés sur la libération du président déchu, les deux chefs d’Etat n’ont apporté aucune indication. Ils ont cependant assuré que ce dernier va bien et qu’ils gardent le contact. « Nous avons rencontré mon frère Alpha Condé qui va bien et nous garderons le contact », a brièvement déclaré Alassane Ouattara.


De notre correspondant à Conakry , Ben Ismael



publicité

FIL INFO

27 octobre 2021

Médias: Radio Côte d’Ivoire célèbre ses 60 ans

27 octobre 2021

Bénin : arrestation de 4 personnes soupçonnées de terrorisme

27 octobre 2021

Côte d'Ivoire.Ce mardi 26 octobre 2021, 13 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 201 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 29 guéris et 1 décès.

27 octobre 2021

Prorogation de la transition au Mali : Le Conseil de Sécurité des Nations unies soutiendra la Cédéao

27 octobre 2021

Plus de 3 millions de doses de vaccins anti covid-19 administrées en Côte-d’Ivoire



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité