publicité

Politique

Côte d’Ivoire. Ces défis qui attendent Kandia Camara à Abobo

Publié le :

De gros challenges attendent la ministre Kandia Camara à la mairie d’Abobo, où elle a été élue maire le lundi 12 juillet 2021 avec 44 voix sur 44 au terme d’un vote du Conseil municipal.

L’un des principaux problèmes auquel doit s’attaquer prioritairement la remplaçante du défunt maire Hamed Bakayoko, devra être l’assainissement.

Dans l’urgence, la ministre doit immédiatement faire partir les nombreux commerçants ambulants, qui exercent dans la périphérie de la brigade de gendarmerie. Les terre-pleins de la principale voie d’accès ont été transformés en marché à ciel ouverts. Les commerçants y font la pluie et le beau temps. Sans la moindre inquiétude, en oubliant que ce n’est pas un marché. On y retrouve de nombreuses ordures et des objets divers servant à emballer les articles qu’ils commercialisent. Plus grave, certains commerçants déversent dans les égouts du coin les excréments de leurs rejetons de bas âge. Toute chose qui dégage des odeurs nauséabondes. Même si les vendeurs s’accommodent de cette situation, il n’en n’est pas de même pour les passants. Certains sont obligés de se boucher le nez en y passant.

Les commerçants ne sont pas les seuls occupants de ces terre-pleins. Ils le partagent avec des mendiants ainsi que des automobilistes. Si la présence des mendiants est moins surprenante, celle des chauffeurs de mini-cars communément appelés gbakas, est tout de même étonnante. Ils ont toujours eu l’habitude de s’arrêter sur le trottoir pour faire charger leurs véhicules. Mais depuis plusieurs mois, ils viennent tout de go sur le terre-plein pour le faire. Si les autorités municipales n’y prennent gardent, ces lieux vont être transformés en une petite gare. Et comme le dit le dicton, ‘’Il faut battre le fer quand il est chaud’’.

Il y a également la lenteur du trafic routier au niveau de Abobo Banco due à la présence des ferrailleurs, qui se présente comme l’une des préoccupations que la nouvelle élue devra prendre à bras le corps.

Solutionner les problèmes causés par les ferrailleurs La circulation routière n’est souvent pas fluide à la hauteur d’Abobo Banco, endroit où exercent plusieurs vendeurs de pièces détachées de véhicules et autres pièces d’automobiles. Aux heures de pointe, les automobilistes se trouvent dans d’interminables embouteillages. Ce qui fait perdre du temps aux travailleurs, qui doivent arriver tôt au service. La raison évidente qui explique cette situation est la présence des ferrailleurs. Faut-il leur demander de quitter les lieux ou les laisser continuer à exercer, sans omettre les désagréments qu’ils causent ? La question reste posée et Mme le maire devra trouver une solution.

Dans la même optique, elle devra songer à trouver une solution à la situation des nombreux commerçants ambulants, qui occupent les voies qui s’étendent aux alentours du grand marché. Suite à son incendie, plusieurs commerçants se sont mis sur les routes pour écouler leurs marchandises. Conséquence : la voie située entre le marché et l’hôpital à proximité n’existe que de nom. De fait, elle est littéralement occupée par ces commerçants ambulants. Les automobilistes qui passent par-là, sont obligés de klaxonner à tue-tête pour se frayer un chemin dans cette marée humaine. Or, un accident est vite arrivé.

Hormis les sujets précédents, il y a un projet de taille que le défunt maire a lancé. A savoir l’opération ‘’Abobo ezo’’.

La ministre Kandia Camara devra à la suite de Hambak, perpétuer l’opération ‘’Abobo ezo’’ (Abobo est jolie). En ce sens qu’elle a permis de ravaler certains immeubles, en particulier ceux qui sont situés en bordure des voies principales de la commune. Ce qui a permis de donner un nouveau look à cette cité. Il était en train de réaliser ce projet innovant quand il a été fauché par la mort. La poursuite de ce projet ne fera qu’améliorer le nouveau visage que le Golden boy a contribué à donner à la commune d’Abobo.


Junior Jeremy









publicité

FIL INFO

27 septembre 2021

Côte d'Ivoire.Ce dimanche 26 septembre 2021, 101 nouveaux cas de Covid-19 sur 3 064 échantillons prélevés soit 3,3 % de cas positifs, 197 guéris et 7 décès.

27 septembre 2021

COVID-19 : l’économie mondiale perd plus de 4 000 milliards USD dans le secteur touristique (OMT)

27 septembre 2021

Sénégal.Covid-19 : Aucun décès, 5 nouveaux cas positifs et 279 patients sous traitement

27 septembre 2021

Mali: possible report des élections, l’important c’est leur crédibilité (Premier ministre)

27 septembre 2021

Conseil régional de l’Indenié-Djualin : Wouadja Essay succède à Pascal Kouakou Abinan



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité