publicité

Buzz du Net

France : condamnée parce qu’elle refusait d’avoir des relations sexuelles avec son conjoint

Publié le :

En France, une femme conteste le motif qui a été brandi par la justice française pour prononcer son divorce. En signe de protestation, cette dernière a déposé un recours contre son pays devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour « ingérence dans la vie privée ». En 2019, la justice française avait prononcé le divorce parce qu’elle refusait de remplir son devoir conjugal.

“Je la vis comme un déni de justice”

Elle refusait en effet, d’avoir des relations sexuelles avec son conjoint. Mais ce motif ne serait pas suffisant selon elle pour qu’un divorce soit prononcé. Selon les confidences qui ont été faites par la sexagénaire au média français « Mediapart », il s’agirait d’une condamnation qui serait rétrograde. « C’est une condamnation d’une autre époque. Elle me scandalise. Je la vis comme un déni de justice », a-t-elle fait savoir.


Elle bénéficie du soutien de certaines organisations

La femme bénéficie pour l’occasion du soutien de la Fondation des femmes et le Collectif féministe contre le viol. Par un communiqué rendu public par l’organisation, elle condamne la décision rendue par la Cour d’appel de Versailles. La Fondation s’est en effet basée sur les chiffres publiés sur le viol conjugal pour dénoncer la décision de justice.

La Fondation des femmes et le Collectif féministe contre le viol indiquent que «dans 47% des 95.000 viols et tentatives de viol par an, l’agresseur est le conjoint ou l’ex-conjoint de la victime ». Aussi, le « devoir conjugal » aurait-il été aboli depuis le 5 septembre 1990




publicité

FIL INFO

9 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce samedi 8 mai 2021, 41 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 980 échantillons prélevés soit 2,1 % de cas positifs, 21 guéris et 0 décès.

9 mai 2021

Mali.Violence en milieu universitaire : des étudiants du campus de l’IPR/IFRA de Katibougou expulsés

9 mai 2021

Emploi des jeunes: Macky demande le lancement des premiers recrutements dès la semaine prochaine

9 mai 2021

Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité