publicité

Sport

Ça s'est passé un...4 mars : Mort du boxeur ivoirien sur le ring

Publié le :

C'etait un samedi comme tant d'autres. Ce 4 mars 1989, les brumes de la nuit tombante enserraient la bonne vieille ville de Lyon. Comme toujours en cette fin d'hiver. Mais le palais des sports de Gerland, lui, sombrait dans les ténèbres. Un dernier uppercut, un ultime souvenir d'impuissance, et le boxeur ivoirien David Thio s'écroulait de tout son long, à vingt-deux ans, terrassé par un adversaire américain plus expérimenté répondant au nom de Terence Alli.


Thio, marié originaire de Katiola et père d'une petite fille de quatre mois fut Découvert en 1984 en Côte-d'Ivoire .David Thio était passé professionnel en 1986 après seulement cinq combats amateurs tous victorieux et était invaincu après 18 combats professionnels.


Barré sur le plan français et européen en raison de sa nationalité ivoirienne, David Thio, qui aspirait au titre mondial des légers, a dû se résoudre à affronter le boxeur américain, au palmarès beaucoup plus fourni que ses précédents adversaires


Devant les zooms des photographes qui «immortaliseront» l'image de ce jeune homme en croix, inconscient, l'arbitre, un rien affolé, comprend qu'il a réagit trop tard. Plongé dans un coma profond, David Thio luttera contre les apparences pendant dix jours. Mais la médecine, elle aussi, restera impuissante. Celui qu'on voyait déjà champion du monde s'éteint à l'aube de sa vie. A qui la faute?


La mort de Thio à entraîné un vrai chamboulement dans le monde la boxe française et internationale.

Le jeune Ivoirien est le premier professionnel à trouver la mort

Tous se sont jetés la pierre , l'arbitre qui n'a pas arrêté le combat malgré la flopée de coups , l'entraîneur qui n'a pas jeté l'éponge et même la boxe qui devrait être peut être interdite.

Ainsi on eu la diminution de quinze à douze rounds au maximum pour la durée d'un combat; et également la possibilité pour les arbitres d'interrompre, ou d'«abréger» toute rencontre qui devient trop inégale.

Dr Bauhsot Bedji



publicité

FIL INFO

23 juin 2021

Beni : 3500 enfants bénéficient de leurs actes de naissance

23 juin 2021

Entreprises africaines : Le G7 injecte près de 80 milliards de dollars

23 juin 2021

Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

23 juin 2021

Ouragahio: : Un gigantesque édifice en construction pour les enfants orphelins.

23 juin 2021

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako



Fanico

André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!

publicité