publicité

Societe

Côte d’Ivoire.Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions » :La 4eme Formation en Ingénierie de Genre lancée

Publié le :

Mme Euphrasie Kouassi Yao, Titulaire de la Chaire Unesco ‘’Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions’’ (CUEFPOD), a procédé le mardi 2 mars 2021 à la Chambre de commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, à l’ouverture officielle de l’année académique 2020-2021 de la 4eme Formation en Ingénierie de Genre/Spécialisation (FIG4/Spécialisation). Cette formation qui se veut qualifiante et innovante, a démarré au cours de l’année académique 2017-2018. Elle vise à favoriser la compréhension de l’approche genre avec pour ambition, son intégration systématique et systémique dans les programmes, projets et le fonctionnement de tout service. Pour cette nouvelle rentrée académique, l’innovation est l’ajout d’une spécialisation. D’où l’usage du vocable Spécialisation. Expliquant les avantages liés à cette formation, qui démarre le jeudi 4 mars, pour une durée de 9 mois, Mme Euphrasie Kouassi Yao, estime que les auditeurs deviendront plus performants dans leurs domaines d’activités. Et d’ajouter toujours à l’intention de ceux-ci, en présence d’un parterre d’invités : « …. votre assiduité, vos contributions effectives, votre abnégation vous permettront d’atteindre la destination finale et remporter le précieux sésame d’Expert/e en Ingénierie du Genre ». La Titulaire de la CUEFPOD a mentionné avec insistance, que cette formation ne se limitera pas uniquement à la théorie. Elle sera combinée avec un volet pratique.

Le Pr Nevry, responsable de ce programme de formation a indiqué que la FIG4/Spécialisation vise à permettre aux acteurs, entre autres les décideurs, les partenaires au développement, la société civile les étudiants, d’acquérir des connaissances, des attitudes et aptitudes d’une expertise avérée en matière de genre. Et impulser par ce fait même, une nouvelle dynamique à la prise en compte effective de l’approche genre. Elle ajoute que la formation se fera en cinq étapes. Et que 80% du volume horaire seront consacrés aux cours classiques. Tandis que les 20% restants seront réservés aux cours d’appui technique.

Les responsables de la CUEFPOD ont décidé pour cette année académique, de dispenser des cours en distanciel et en présentiel. Expliquant les raisons de ce choix, Mme Euphrasie Kouassi Yao a dit qu’il s’agit inévitablement de se protéger de la Covid-19. Mais également de permettre aux auditeurs qui sont hors de la Côte d’Ivoire, de suivre la formation sans avoir à se déplacer. En plus, ajoute -t-elle cela permet aussi aux apprenants de se « familiariser avec le monde virtuel ».

Le parrain de la première promotion de la Formation en Ingénierie de Genre, Nabil Adiami, par ailleurs directeur général de la société Sacri, a pour sa part exhorté les auditeurs à bien se former. Afin de permettre à la CUEFPOD d’aller plus loin avec ce projet. Vu l’expression de leurs visages, les auditeurs, dont plusieurs sont en fonction dans différentes institutions du pays, semblaient en tout cas satisfaits des messages qui ont été délivrés. Donc prêts, à commencer la formation.


Junior Jeremy




publicité

FIL INFO

17 avril 2021

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 16 Avril 2021, 30 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 497 échantillons prélevés soit 1,2 % de cas positifs, 68 guéris et 1 décès

17 avril 2021

Bénin : Joël Aïvo en détention provisoire, audience le 15 juillet

17 avril 2021

FAO et Commission de l’Union africaine publient un guide pour les pays souhaitant intégrer le nouveau marché unique africain

17 avril 2021

Mali.Présidentielle 2022 : Plus de 20 prétendants au fauteuil présidentiel

17 avril 2021

Attaques d’entreprises et de véhicules en stationnement: Deux gangs appréhendés par la police criminelle



Fanico

Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!

publicité