publicité

Societe

Côte d’Ivoire. Transport urbain : 73 bus de la Sotra bousculent les motos à Bouaké

Publié le :

La Sotra (Société des transports abidjanais) va mettre bientôt 73 de ses bus en circulation à Bouaké, la deuxième ville ivoirienne qui compte aujourd’hui plus d’un million d’habitants. Après plusieurs visites techniques sur le terrain, les responsables de cette société de transport ont donné leur accord pour ce projet. C’est le ministre des transports Amadou Koné, qui a donné cette information aux populations, lundi 1er mars 2021, à la préfecture de région de Bouaké.

Le ministre ivoirien des transports a expliqué que ce déploiement de la Sotra est une décision du président Alassane Ouattara. La Sotra est la société de transport qui dessert les quartiers d’Abidjan, capitale économique ivoirienne. A Bouaké, l'arrivée de ses bus est appréciée par les populations qui ont beaucoup souffert des accidents provoqués par les moto-taxis. Les motos-taxis sont entrés dans le transport à Bouaké à la faveur de la rébellion qu’a connue le pays en 2002.

La Sotra aura pour base l’ex hôtel Harmattan (centre de Bouaké) qui a été acquis par l’Etat ivoirien. « C’est un investissement de plus de 2 milliards de francs CFA pour que ce terrain soit acquis pour ce déploiement… Cela va faciliter la mobilité à Bouaké, cela va réduire le coût de la vie ; la Sotra vient à Bouaké pour aider les populations » a rassuré Amadou Koné.

Créé le 16 décembre 1960 à Abidjan, avec une population de moins de 500 000 habitants, les autorités ivoiriennes estiment donc qu’il est inconcevable que la Sotra ne soit pas déployée aujourd’hui dans la deuxième ville ivoirienne, qui compte officiellement un million d’habitants, alors même que certains personnes parlent de 3 millions d’habitants. Pour la mise en circulation des bus de la Sotra, Amadou Koné donne une date : « On est en train de travailler à faire en sorte que les bus puissent démarrer à la rentrée prochaine », a-t-il indiqué. Pour le directeur général de la Sotra, Méité Bouaké, tout est fin prêt : « Je peux dire aujourd’hui que les conditions sont réunies pour que nous puissions ouvrir à Bouaké » a-t-il rassuré. Selon lui, ils ont identifié huit lignes qui traversent la ville du nord au sud et de l’est à l’ouest. Les huit lignes totalisent 110 km. Et M. Méité d’affirmer que s’ils ont un entrepôt où ils peuvent mettre les bus en sécurité avant la réhabilitation du site, ils pourront commencer avant la rentrée des classes. Rassurant les conducteurs de moto-taxis, il a dit que les bus viennent en complément de leur travail et qu’ils ne viennent pas pour les dégager. « Les autobus vont sur les grands axes, les motos pourront desservir les quartiers », a soutenu Méité Bouaké.

Koffi Koffi




publicité

FIL INFO

17 avril 2021

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 16 Avril 2021, 30 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 497 échantillons prélevés soit 1,2 % de cas positifs, 68 guéris et 1 décès

17 avril 2021

Bénin : Joël Aïvo en détention provisoire, audience le 15 juillet

17 avril 2021

FAO et Commission de l’Union africaine publient un guide pour les pays souhaitant intégrer le nouveau marché unique africain

17 avril 2021

Mali.Présidentielle 2022 : Plus de 20 prétendants au fauteuil présidentiel

17 avril 2021

Attaques d’entreprises et de véhicules en stationnement: Deux gangs appréhendés par la police criminelle



Fanico

Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!

publicité