publicité

Kibarou

Elles n’iront pas en victimes résignées

Publié le :

L’échiquier politique ivoirien va connaitre sous peu, une animation particulière qu’entretiendront les campagnes auxquelles s’adonneront les différents candidats à la députation. A compter du vendredi prochain s’ouvrira officiellement donc, la quête aux suffrages des ivoiriens. Se produiront alors, des ambiances de toutes dimensions et couleurs ici et là, à travers le pays. Le tout, assorti de discours et autres propos de toutes natures, pour haranguer les foules, en vue de s’attirer le maximum de promesses électorales, dont les candidats prieront sans cesse, afin que celles-ci se traduisent dans les faits le 6 mars prochain dans les urnes.

Les candidats en sont pour la plupart, aux derniers réglages de cette importante étape de leur mache vers la chambre basse du parlement. Et à ce stade, il nous a été donné d’apprécier l’initiative prise par l’Ong LeadForHer en partenariat avec la direction Genre et Equité du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, que dirige avec brio, Mme Florence Tanoh. Il s’est agi pour ces deux entités d’organiser un séminaire à l’intention des femmes candidates. Notamment, celles qui en sont à leur première expérience d’action politique de ce genre. Une façon de les galvaniser, les mettre en confiance surtout. Pour ainsi parvenir à briser en elle, ce mur de méfiance que certaines s’étaient déjà dressées du fait de leur ignorance totale des mécanismes et autres subtilités de la campagne politique. Le moins qu’on puisse dire, est que la trentaine de candidates ayant pris part à cette formation, ne l’aura point regretté. Mieux, nombre d’entre elles auront appris à se faire confiance, à déjouer les pièges et multiples espiègleries que l’adversaire pourrait leur réserver. Des pratiques qui, depuis toujours caractérisent les subtilités de la compétition politique. Et dont la méconnaissance pourrait choquer, décourager, voire ébranler les ardeurs de certaines néophytes.

Sans pour autant prétendre que ces candidates seront toutes à même d’affronter et surtout de surmonter en quelques jours seulement de formation, tous les écueils qui se dresseront sur leur chemin, les empêchant ainsi de persuader le maximum d’électeurs, il y a tout de même lieu d’espérer. De croire qu’elles n’y vont pas tout au moins en victimes résignées. Et c’est déjà ça.

Ce qui confère du coup à cette initiative de LeadForHer et de la direction Genre et Equité du ministère de de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, un intérêt indéniable. Une valeur à capitaliser, qui recommande, l’organisation d’autres séminaires, au profit des femmes tentées par la politique. L’initiative peut être déjà considérée comme une contribution notable, à la panoplie des actes et actions à mener, en vue d’intéresser le plus grand nombre de femmes à la chose politique. Singulièrement aux postes électifs, tel que c’est dorénavant le vœu ardent des pouvoirs publics. En cela, c’est assurément une belle perche tendue par les initiateurs de ce séminaire, aux partis politiques. Lesquels, comme on le sait, devront désormais aiguillonner plus de femmes à occuper des fonctions politiques, avec en prime la députation.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

3 mars 2021

Sénégal.Covid-19: 8 décès, 205 nouveaux tests positifs et 46 patients en Réa

3 mars 2021

La RDC a réceptionné 1,7 millions de doses de vaccins contre la Covid-19

3 mars 2021

Laurent Gbagbo appelle à élire les candidats de la plateforme EDS en Côte-d’Ivoire

3 mars 2021

Mali.Affaire de « complot contre le gouvernement » : La Cour annule la procédure et ordonne la mise en liberté immédiate des inculpés

3 mars 2021

Côte d’Ivoire.Ce mardi 2 mars 2021, 138 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 251 échantillons prélevés soit 6,1 % de cas positifs, 154 guéris et zéro décès.



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité