publicité

Politique

Le Chef de l’Etat a échangé les Vœux de Nouvel An avec le Corps Diplomatique et le Haut Commandement des Armées

Publié le :

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé, ce jeudi 04 février 2021, au Palais de la Présidence de la République, les Vœux de Nouvel An 2021, avec le Corps Diplomatique et le Haut Commandement des Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Le Porte-Parole du Corps Diplomatique, le Nonce Apostolique, Monseigneur Paolo BORGIA, et celui des Armées, le Chef d’Etat-Major Général, le Général Lassina DOUMBIA, ont, au nom de leurs entités respectives, présenté au Chef de l’Etat, à la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA et à leur famille, des Vœux de santé, de réussite, de bonheur, de prospérité et de paix. Plus spécifiquement, le Nonce Apostolique a indiqué que la Côte d’Ivoire demeure un pays avec un taux de croissance positif qui a su gagner la confiance de ses partenaires et des marchés financiers internationaux. 

Il a salué l’ambitieux et efficace Programme Social du Gouvernement ivoirien et l’a encouragé à l’étendre davantage à toutes les Régions du pays, surtout les plus enclavées, en faveur de tous les Citoyens, en particulier les plus défavorisées. Il a également félicité les autorités ivoiriennes pour tous les efforts consentis qui ont abouti à une bonne gestion de la COVID- 19 et de ses effets. Au plan politique, le Doyen du Corps Diplomatique a salué l’engagement, sans relâche, du Président Alassane OUATTARA, à continuer à rassembler les filles et fils de notre pays, à intensifier les actions en faveur du pardon et de la concorde nationale, dans la justice et le respect des droits et devoirs de chacun.

 Il l’a également félicité pour les lignes tracées pour les prochaines années dans les domaines politique, social et économique, et qui peuvent contribuer à ouvrir un horizon d’avenir, notamment en ce qui concerne l’éducation, la valorisation des femmes et des jeunes, et la réconciliation nationale.Pour terminer, Mgr Paolo BORGIA a souhaité, au nom de l’ensemble du Corps Diplomatique, que les prochaines élections législatives puissent se dérouler de manière pacifique et inclusive, pour permettre la participation de tous ; ce qui serait un pas décisif sur le chemin de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Quant au Chef d’Etat- Major Général des Armées, le Général Lassina DOUMBIA, il a fait le bilan de l’année écoulée, marquée notamment , au plan opérationnel, par les alertes sécuritaires récurrentes aux frontières Nord du pays, la sécurisation de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, la lutte contre le grand banditisme, l’attaque contre le Contingent des Casques bleus Ivoiriens au Mali le 13 janvier 2021 et qui a occasionné la mort de 4 soldats, la formation du Personnel militaire, etc. Après avoir indiqué que l’indice de sécurité dans notre pays, à ce jour, est de 1.2, le Général a salué tous les efforts consentis en 2020 par le Président de la République, Chef Suprême des Armées, en vue de doter les Forces de Défense et de Sécurité d’outils, de moyens et d’équipements modernes pour assurer efficacement la défense de la Nation, mais aussi pour améliorer les conditions de vie et de travail des membres de la grande famille de l’Armée.

 Pour terminer, le CEMAG a rappelé que l’un des défis immédiats pour cette année 2021, est la sécurisation des élections législatives du mois de mars, et a rassuré le Chef de l’Etat ainsi que l’ensemble de la population sur la détermination et l’engagement des Forces Armées ivoiriennes à faire face à toutes les menaces d’où qu’elles viennent, et à garantir la sécurité des Institutions, des populations et des biens. Le Président de la République, à son tour, a formé aux membres du Corps Diplomatique et aux Forces de Défense et de Sécurité ainsi qu’à leurs familles respectives, des vœux de santé, de bonheur, de paix et de prospérité. Il a évoqué les nombreux défis auxquels la Côte d’Ivoire a fait face au cours de l’année écoulée, notamment, la survenue de la pandémie à Coronavirus, avec ses effets néfastes aux plans sanitaire et économique, et l’organisation de l’élection présidentielle, qui a cristallisé l’attention de la Communauté nationale et internationale. S’agissant de la COVID-19, le Chef de l’Etat a rappelé tous les sacrifices consentis ainsi que les stratégies et les plans de riposte élaborés pour contenir cette pandémie. 

Au plan politique, le Président Alassane OUATTARA a souligné qu’en dépit de l’appel à la désobéissance civile de certains partis politiques de l’opposition, l’élection présidentielle du mois d’octobre dernier s’est bien déroulée, grâce à la maturité des Ivoiriens dans leur immense majorité, donnant ainsi l’opportunité au peuple ivoirien de lui renouveler sa confiance à la tête de notre pays, pour les cinq (5) prochaines années. Il a ajouté que, conformément aux engagements pris lors de la campagne pour l’élection présidentielle, la consolidation de la paix, de la sécurité, de la réconciliationet de la cohésion sociale, figure au titre de ses priorités. A cet égard, il a rappelé les nombreuses actions déjà entreprises pour traduire dans les faits et respecter cet engagement, en vue de préserver un environnement sociopolitique apaisé. Au niveau économique, le Chef de l’Etat a promis l’accélération de la transformation structurelle de notre économie par la diversification de l’appareil productif industriel, l’amélioration de la transformation des matières premières agricoles et l’accroissement de la production minière. Il s’agira aussi, selon lui, de l’intensification de nos activités dans les domaines des infrastructures économiques et de l’augmentation des dépenses sociales.

 S’adressant au Chef d’Etat- Major Général des Armées et aux membres du Haut Commandement militaire, il a rappelé les violences politiques dans le cadre du scrutin présidentiel ainsi que les attaques terroristes de Kafolo, et récemment de Tombouctou, au Mali, au cours de laquelle quatre Casques bleus Ivoiriens ont perdu la Vie. Toutefois, il a souligné que ces tristes évènements n’entament en rien sa détermination à renforcer les capacités opérationnelles de nos Forces, afin de relever les défis sécuritaires aussi bien internes, qu’aux frontières de notre pays. A cet égard, en sa qualité de Chef Suprême des Armées, il a tenu à féliciter le Premier Ministre, Ministre de la Défense, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que l’ensemble du Grand Commandement pour leur engagement et leur professionnalisme qui assurent la tranquillité et la paix à toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire. En outre, il a relevé les acquis importants du plan quadriennal consacré par la Loi de Programmation Militaire 2016-2020 et la Loi de Programmation des Forces de Sécurité intérieure 2016-2020, et redéfini les priorités qui vont soutenir les futures Lois pour la période 2021-2025. Le Président de la République a également souligné que face aux nouveaux défis sécuritaires et leurs caractères multiformes et transnationaux, sa priorité demeure la mise en place d’un outil de défense fort et moderne. Dans cette perspective, ces nouvelles Lois de Programmation Militaire seront de nature à mettre à la disposition de nos Forces, les ressources nécessaires pour leur permettre d’assurer leurs missions régaliennes. Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a dit pouvoir compter sur l’engagement des Membres des Forces de Défense et de Sécurité pour faire preuve du dynamisme nécessaire afin d’assurer un climat de paix et de sécurité indispensable à la construction d’une Côte d’Ivoire de progrès et de solidarité.



publicité

FIL INFO

27 juillet 2021

Assassinat de Jovenel Moïse : La police haïtienne arrête le coordinateur de la sécurité

27 juillet 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 26 juillet 2021, 55 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 561 échantillons prélevés soit 3,5 % de cas positifs, 68 guéris et 0 décès.

27 juillet 2021

Gabon : la croissance repart à 1,5%

27 juillet 2021

Présidence de la République : Cissé Bacongo nommé à nouveau ministre-conseiller spécial

27 juillet 2021

L’Université Lorougnon Guédé de Daloa a enfin son Guichet emploi jeunes



Fanico

Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !
André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?

publicité