publicité

Politique

Lutte contre le coronavirus : Le gouvernement fait le point sur l’utilisation des Fonds Covid-19

Publié le :

Pour ce deuxième Conseil des ministres de l’année, le gouvernement a fait le point sur les fonds mis en place pour aider les populations au déclenchement de la crise sanitaire de la Covid-19. Mercredi, à la salle mosaïque du Palais présidentiel, le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré a relevé qu’une communication a été entendue puis adoptée par le Conseil sur la gestion des fonds mis en place aux premières heures du déclenchement de la crise sanitaire en Côte d’Ivoire. Il y avait le Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge), le Fonds de soutien aux Pme (Fspme) et le Fonds de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire (Fss). ‘’Le Conseil a adopté une communication relative au bilan à fin décembre 2020 des fonds mis en place pour faire face à la Covid-19. Compte tenu des contraintes budgétaires, le budget total 2020 des fonds est ressorti à 140 milliards de francs Cfa effectivement mis en place dont 30 milliards pour le Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge), 40 milliards pour le Fonds de Soutien aux Pme (Fspme), 20 milliards pour le Fonds d’appui aux acteurs du secteur Informel (Fasi) et 50 milliards pour le Fonds de Solidarité et de Soutien d’Urgence Humanitaire (Fss)’’, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Sur le Fonds de soutien aux grandes entreprises, il ressort selon les propos du ministre de la Communication et des Médias qu’à fin décembre 2020, ‘’le montant total des concours financiers octroyés aux grandes entreprises par le Fsge s’élève à 23,579 milliards de francs CFA dont 23,017 milliards de Fcfa de prêts directs en faveur de quatre-vingt-onze (91) entreprises et 562,5 millions de couverture de garantie de prêts bancaires à une entreprise, soit un taux d’utilisation des ressources 2020 de 78,6%.’’

Au niveau du fonds destiné aux petites et moyennes entreprises, 590 en ont bénéficié pour un montant total de 25,55 milliards de Fcfa réparti comme suit : 84 subventions pour un montant de 32,6 millions de Fcfa ; 92 prêts à taux zéro pour un montant de 378,88 millions de Fcfa ; 495 prêts à taux réduit de 2,5% pour un montant de 25,138 milliards de Fcfa. Selon le porte-parole du gouvernement, en plus des opérations de prêts directs, ‘’le Fspme a abondé le Fonds de garantie des Pme (Fgpme) à hauteur de 10 milliards de Fcfa, en vue de permettre à cette structure de garantir les prêts bancaires au profit des Pme. Le taux effectif d’utilisation des ressources 2020 ressort ainsi à 88,87%, hors la ligne de refinancement des structures de microfinance. Le reliquat des ressources permettra de soutenir les entreprises du secteur des Tnt, impactées par la crise de la Covid-19’’

Concernant le Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel, 77 646 acteurs issus des secteurs de l’artisanat, du commerce, des loisirs, de la restauration, des services et du transport ont bénéficié des subventions pour un montant total de 17,26 milliards de Fcfa

Le Fasi a aussi dégagé un montant de 2,070 milliards de Fcfa pour répondre à certaines sollicitations spécifiques en faveur de 2 535 acteurs comprenant des tenanciers de Bars et Night Clubs, des coopératives de femmes dans le domaine du vivrier et acteurs en situation de handicap. Au total, sur une dotation budgétaire de 20 milliards de francs Cfa, un montant de 19,6 milliards de FCFA a été absorbé, soit un taux d’utilisation des ressources 2020 de 98%.

Au titre du Fonds de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire, le montant des opérations au 31 décembre 2020, comprenant notamment les transferts monétaires au profit de 194 245 ménages vulnérables, le soutien financier à 18 909 personnes licenciées ou mises au chômage, le soutien à quatre centres d’accueil des enfants en situation de la rue dans le Grand Abidjan, la prise en charge des factures d’électricité de 1 052 749 ménages et des factures d’eau de 472 972 ménages abonnés au tarif social, sur une période de trois mois (Avril-Juin 2020), s’élève à 38,536 milliards de Fcfa pour une dotation de 50 milliards de Fcfa, soit un taux d’absorption de 77,07%.

Le porte-parole du gouvernement a fait savoir que les opérations aux entreprises et aux populations impactées par la Covid-19 se poursuivront cette année, vu la persistance de la pandémie et de la reprise épidémique. Pour cette année, les dotations budgétaires prévues au titre des différents fonds se présentent comme suit : Fonds de Soutien aux entreprises (Fsge et Fspme) : 110 milliards de Fcfa ; Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel : 30 milliards de Fcfa; Fonds de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire : 40 milliards de Fcfa.

Toujours sur la Covid-19, le ministre Sidi Touré a indiqué que gouvernement a entendu deux communications. La première communication est relative à la situation de la gestion de la Covid-19 au 18 janvier 2021. ‘’A la date du 18 janvier 2021, la Côte d’Ivoire dénombre 25 304 cas confirmés de Covid-19 et 142 décès (0,56%). Le nombre total de guéris est de 23 527 (93,4% de taux de guérison). En comparant les nombres de cas sur trois (3) périodes de 10 jours, du 20 au 29 décembre 2020, du 30 décembre 2020 au 8 janvier 2021 et du 9 janvier au 18 janvier 2021, nous avons enregistré respectivement 360, 1232 et 2050 cas positifs, ce qui indique une reprise épidémique’’. Le ministre Sidi Touré a annoncé qu’aujourd’hui, ce ne sont pas seulement les jeunes qui sont atteints comme cela était le cas en début janvier. ‘’Si en première analyse, les données recueillies en début janvier 2021 montraient que la majorité des nouveaux positifs étaient des jeunes âgés de moins de 35 ans et avaient en commun la fréquentation des lieux festifs tels que les boîtes de nuit, les bars ou les évènements culturels et artistiques, à ce jour, la transmission est devenue familiale et communautaire. La transmission se fait actuellement dans nos lieux de vie, à savoir à la maison, à l’école et au travail et essentiellement en raison du non-respect des mesures barrières, notamment le port de masque, la distanciation physique et le lavage des mains. Ainsi, à la date du 18 janvier 2021, 1635 cas de Covid-19 sont toujours actifs. Toutefois, nos indicateurs d’alerte n’ont pas été atteints. La prise en charge des cas positifs simples et des malades graves se poursuit de manière appropriée dans les centres hospitaliers spécialisés prévus à cet effet’’, a-t-il dit. Le Conseil a appelé à davantage de prudence et au respect scrupuleux des mesures barrières afin de se préserver de toute contamination.

La deuxième communication est relative au processus d’acquisition et à la disponibilité des vaccins Covid-19 pour l’organisation d’une campagne de vaccination en Côte d’Ivoire. ‘’Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le Gouvernement s’est engagé à offrir aux populations des vaccins Covid-19, dès le premier trimestre 2021, qu’ils soient gratuits ou payants. A cet effet, l’Agence Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique (AIRP) a autorisé les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna. L’autorisation des vaccins AstraZeneca de la Grande Bretagne, Sinopharm de la Chine et Sputnik V de la Russie, est attendue pour cette semaine’’ a affirmé le ministre Sidi Touré.

Il a également indiqué que les premières livraisons du vaccin Pfizer, environ 100 000 doses, initialement prévues pour la fin janvier, sont reportées à la mi-février compte tenu des retards dans la mise à disposition des vaccins. Toutefois, le Conseil maintient le calendrier prévu pour la campagne de vaccination et a instruit le Ministre chargé de la Santé et l’ensemble des Ministres concernés à l’effet de poursuivre les préparatifs du dispositif de la campagne.

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

25 février 2021

Côte d’Ivoire .Ce mercredi 24 février 2021, 171 nouveaux cas de Covid-19 sur 3 735 échantillons prélevés soit 4,6 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 février 2021

Un groupe israélien mise sur un investissement de 2000 hectares de riz en Côte-d’Ivoire

25 février 2021

Droits de l’Homme : le Gabon reconnaît des insuffisances, mais promet de faire mieux

25 février 2021

RDC : l’ancien Premier ministre Nsinga Udjuu décédé à Kinshasa

25 février 2021

Presse: Suspendus, les journaux L’héritage et Le Bélier, proches du PDCI annoncent une grève de la faim



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité