publicité

Societe

Programme de logements sociaux repensé: «On n’est plus obligé de payer la totalité du prix avant d’y habiter», assure Bruno Koné

Publié le :

Le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné, tire les conséquences de la première phase du programme des logements sociaux.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, lors d’une cérémonie de signature d’une convention entre Gaou Productions et le Groupe Addoha, spécialisé dans la construction immobilière, le jeudi 14 janvier 2021, à Cocody-Angré 7è Tranche (Abidjan), a saisi l’occasion pour faire certaines clarifications quant au mode d’acquisition des logements sociaux en Côte d’Ivoire.

Pour le représentant du gouvernement, le programme présidentiel de logements sociaux a été « complètement » repensé. Avec le nouveau modèle, selon le ministre, « les acquéreurs ne sont plus obligés de payer la totalité du prix de logement avant de commencer à y habiter ». Ceux-ci entrent dans le logement et payent au fur et à mesure pendant 15 ans, 20 ans, etc. en fonction des négociations faites avec leur banque.

« Nous sommes en mesure aujourd’hui de dire à la nation ivoirienne que le programme présidentiel de logements sociaux est véritablement relancé avec un mode de référencement différent qui est désormais le mode de la location-vente ».


Ce système qui a existé par le passé devra créer plus de confiance aux éventuels clients qui n’auront plus cette crainte de cotiser pour ne pas avoir de logement dans le futur, dans la mesure où l’acquéreur sera déjà dans la maison pendant qu’il la paye.


« C’est important de dire aux Ivoiriens qu’il y a eu beaucoup de mécontentements dans la première phase du programme. Mais je voudrais les rassurer que nous avons tiré les enseignements de ce que certains qualifient d’échec mais qui pour nous était en réalité un essai et vous savez très bien que pendant les essais, on peut se tromper », fait remarquer Bruno Koné.


Le ministre de la Construction en a profité pour féliciter le promoteur Addoha pour leur initiative, notamment pour les facilités qu’il offre. Mais également le groupe Magic System à qui il apporte un soutien institutionnel de la Côte d’Ivoire. Des artistes qui ont « remarquablement » bien réussi dans le domaine de la musique et désormais pense à diversifier leurs activités.


 Edouard Koudou




publicité

FIL INFO

25 février 2021

Côte d’Ivoire .Ce mercredi 24 février 2021, 171 nouveaux cas de Covid-19 sur 3 735 échantillons prélevés soit 4,6 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 février 2021

Un groupe israélien mise sur un investissement de 2000 hectares de riz en Côte-d’Ivoire

25 février 2021

Droits de l’Homme : le Gabon reconnaît des insuffisances, mais promet de faire mieux

25 février 2021

RDC : l’ancien Premier ministre Nsinga Udjuu décédé à Kinshasa

25 février 2021

Presse: Suspendus, les journaux L’héritage et Le Bélier, proches du PDCI annoncent une grève de la faim



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité