publicité

Economie

Ministère de la Construction du Logement et de l'Urbanisme :L’Assemblée nationale adopte le budget de 43 milliards 815 millions 958 mille 122 Cfa,

Publié le :

Le Ministre de la Construction du Logement et de l'Urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné a présenté le budget-programmes de son département ce jeudi 19 novembre 2020, face à la commission des affaires économiques et financières de l'Assemblée Nationale.

D'un montant de 43 milliards 815 millions 958 mille 122 Cfa, ce budget-programmes permettra la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière de construction, de logement et d'urbanisme au cours de l'année 2021.

Lors de son exposé, le Ministre a présenté les différentes missions de son département dont les objectifs globaux consistent à améliorer la gouvernance du ministère, assainir le domaine du foncier, renforcer et promouvoir la politique en matière de construction et de maintenance et faire appliquer la politique nationale en matière de logement et de cadre de vie.

Après des échanges avec les parlementaires, le budget-programmes 2021 du ministère de la Construction du Logement et de l'Urbanisme à été adopté à l'unanimité des députés présents à la séance.




publicité

FIL INFO

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire. L’Eglise méthodiste unie demande la lumière sur toutes les exactions liées à la présidentielle

27 novembre 2020

Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Face au risque d’une deuxième vague, le gouvernement annonce des dépistages massifs dans les écoles, universités et transports publics

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire.Le ministre des Sports suggère le baptême du bâtiment de la FIF du nom de Sidy Diallo

27 novembre 2020

Venezuela : des patrons américains jetés en prison pour corruption

27 novembre 2020

Média: Le 1er salon de la presse numérique et des Awards annoncé pour le 18 décembre à Abidjan



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité