publicité

Politique

Election présidentielle : Kadré Désiré Ouédraogo expose son programme politique à Ouagadougou

Publié le :

A quelques heures de la clôture de la campagne électorale, le candidat du Mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo, était dans la capitale. C’était le jeudi 19 novembre 2020 à la Place de la Nation à Ouagadougou au Burkina Faso.

Le candidat à la présidentielle, Kadré Désiré Ouédraogo, est allé à la conquête de l’électorat de la ville de Ouagadougou. A l’entame de ses propos, il est revenu sur son engagement à la conquête du pouvoir.

« C’était le 16 février 2019 à Bobo-Dioulasso que nous avons décidé ensemble de mettre un terme à la dérive de notre beau pays le Burkina Faso. Le Mouvement Agir ensemble a été créé le 7 septembre 2019 comme parti politique soutenant ma candidature. Vous avez fait le bon choix en venant avec nous », a-t-il précisé.

A l’endroit des militants et sympathisants, sortis pour l’écouter, il propose une nouvelle offre politique pour le Burkina Faso.

« Mon propos n’est pas de m’attarder sur la situation déplorable de notre pays. Nous avons tous fait le constat que le pays va mal et même très mal. Mon propos est de galvaniser nos efforts et nos énergies pour un sursaut salvateur. Car la pire des choses qui puisse nous arriver c’est de regarder impuissamment la désolation qui nous submerge à la vue du bilan peu élogieux de la gouvernance actuelle sur le plan politique, économique et social. C’est pourquoi nous avons choisi de proposer au peuple burkinabè un nouveau chemin, une nouvelle approche de nos défis politiques et socioéconomiques », a déclaré l’ancien Premier ministre.

Pour pouvoir dérouler son programme politique, le candidat Kadré Désiré Ouédraogo a sollicité le soutien de la population.

« Le 22 novembre prochain vous avez la possibilité de donner de nouveaux dirigeants à notre pays. J’ose espérer que vous ferez le bon choix. Pas celui qui nous ramènera la gouvernance actuelle pour 5 nouvelles années, mais le choix du changement, de la paix, de la sécurité ,de la bonne gouvernance et de la prospérité partagée. Je demande votre soutien et votre aide pour redresser avec vous la situation préoccupante de notre très cher pays », a-t-il lancé.

Jules César Kabore




publicité

FIL INFO

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire. L’Eglise méthodiste unie demande la lumière sur toutes les exactions liées à la présidentielle

27 novembre 2020

Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Face au risque d’une deuxième vague, le gouvernement annonce des dépistages massifs dans les écoles, universités et transports publics

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire.Le ministre des Sports suggère le baptême du bâtiment de la FIF du nom de Sidy Diallo

27 novembre 2020

Venezuela : des patrons américains jetés en prison pour corruption

27 novembre 2020

Média: Le 1er salon de la presse numérique et des Awards annoncé pour le 18 décembre à Abidjan



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité