publicité

Politique

Décédé le 10 novembre à Istanbul : L’apôtre de la paix, ATT, repose au cimetière de Hamdallaye !

Publié le :

Des yeux remplis de larmes, des visages pleins de tristesse et de douleur, le corps abattu…c’est tout ce qu’on pouvait constater chez les milliers de Maliens qui sont venus au 34ème bataillon du Génie militaire pour rendre un dernier hommage à un fils de la nation pas comme les autres, le défunt président de la République du Mali, ATT. Autorités maliennes et celles des pays amis, parents, amis, collaborateurs, sympathisants et citoyens lambda ont dit adieu à l’apôtre de la paix, le soldat de la démocratie malienne qui repose désormais au cimetière de Hamdalaye.

Les mots de reconnaissances à l’endroitdu défunt président de la République étaient touchants. Des hommages pour le service qu’il a rendu à la nation malienne. Oui, le soldat de la démocratie malienne a été remercié pour sa vision d’un Mali meilleur, son intégrité, son humilité, sa simplicité, son savoir-vivre, son amour du prochain, bref pour son combat pour le Mali. « ATT, merci pour ta vision » ; « ATT, merci ta sagesse » ; « ATT, merci pour ton intégrité » ; « ATT, merci pour ton humilité » ; « ATT, merci pour le Mali » ; « ATT, merci pour la démocratie » ; « ATT, merci pour le Mali » tels sont, entre autres, les hommages qu’on pouvait lire sur les banderoles.


Il était 10 heures quand arrivait le président de la Transition Bah Nd’aw qui est allé d’abord se recueillir sur la dépouille du défunt général d’armées.

Des femmes, des hommes, des enfants, des militants d’ATT venus de partout n’arrivaient pas à se maitriser. Les larmes, la tristesse, la douleur de perdre un être cher, c’est ce qu’on pouvait constater chez les uns et les autres. Le douleur était encore plus fort quand le président ATT dont le sourire faisait rire même un aigri, est amené, devant les autorités, dans un cercueil couvert du drapeau du Mali. Oui, ATT, le bâtisseur, l’homme de paix, l’homme du dialogue, l’homme du consensus…est parti et pour toujours.

Chacun explique ce qu’il retient du président à son voisin. La bonté, le travail bien fait, les qualités humaines d’ATT, ce sont ceux qui ont été louées.

ATT, un père de famille exemplaire !

Le président Amadou Toumani Touré a été un bon président de la République. Son amour et ses actions multiples ont rendu sa famille fière de lui. C’est tout en cas ce qu’a témoigné sa petite fille, Lobbo Coulibaly, au nom de sa famille. « Vous comprendrez bien que notre chagrin soit infini et notre douleur très vive, mais nous nous consolons avec tous les éloges entendus au Mali, en Afrique et dans le monde entier sur l’œuvre de Papa, son humilité légendaire ainsi que son exemplarité. Les messages de condoléances ont soulignés l’attachement viscéral de Papa à son pays. Nous sa famille, pouvons témoigner que tous ce qu’il faisait, c’était avec amour et passion. Il a donné toute sa force et même sa santé », a déclaré Lobbo Coulibaly dans son intervention. En plus d’avoir été un président de la République bâtisseur, ATT a été un papa exemplaire. « Son seul réconfort était de constater que son action contribue à améliorer la vie des populations. Il a été un Papa exemplaire, toujours attentionné et affectif. Il était toujours à l’écoute des enfants à tout moment et en toute circonstance. C’était le même amour qu’il nous donnait qu’il a porté à tous les enfants du Mali en leur dédiant une fondation dénommée « Fondation pour l’enfance » à la fin de la transition de 1991 », témoigne sa petite fille.

La famille d’ATT qui a rendu un vibrant hommage à la brave ancienne première dame, Mme Touré Lobbo Traoré, a remercié tous ceux qui se sont battus pour leur père. « Je ne saurai terminer mes propos sans exprimer au nom de la famille nos remerciements au président de la transition et toute son équipe pour l’organisation de ses funérailles nationales et toutes les dispositions prises depuis l’annonce du décès. La famille exprime aussi avec une immense émotion toute sa reconnaissance au Gouvernement turque qui s’est mobilisé aux cotés de notre mère à Istanbul sans oublier les honneurs militaires rendus ainsi que les prières formulées pour repos de l’âme de Papa en présence du Vice-président de la Turquie, du Haut commandant de l’armée, du corps diplomatique africain affilié accrédité à Ankara ainsi que des ressortissants maliens et africains basés dans la ville. Nous remercions très sincèrement les chefs d’Etat africain pour leur soutien multiforme, particulièrement au président Denis Sassou N’Guessou de la République du Congo pour son amitié et son estime qu’il a toujours porté à Papa de son exile à Dakar jusqu’à son dernier souffle», a déclaré mademoiselle Coulibaly.

Une série télévisée : « il était une fois ATT »

Appelé à faire des témoignages au nom des collaborateurs du défunt président, les mots touchants de Seydou Sissouma ont fait pleurer plus d’un. « General Amadou Toumani Touré, chacune, chacun de nous africain, malien et amis d’ailleurs, peut porter témoignage qu’aujourd’hui, nous portons le deuil d’un homme grand, très grand même parce qu’il a su rester humble et lucide », a laissé entendre le chef de cabinet de l’ancien Président ATT.

Il a loué toutes les qualités de l’ancien président de la République avant de proposer que ce dernier mérite une série télévisée dénommée « il était une fois ATT ». Pour ce dernier, l’intégrité, la sagesse, l’honnêteté, la simplicité, la loyauté, le patriotisme s’appellent ATT.

Ce que les camarades de promotion d’ATT retiennent de lui !

Un militaire rigoureux , travailleur, discipliné, combattant et fidèle. C’est ce que les camarades de promotion de l’ancien président de la République ATT retiennent de lui. Selon le général de division, Souleymane Yacouba Sidibé, ATT était un homme humble et loyal. « Pendant les séances de clauses combats où notre cher compagnon, aujourd’hui disparu, ne trouvait point de partenaires à cause du sérieux qu’il mettait dans l’exécution des prises parce qu’il était ainsi, l’élève officier Amadou Toumani Touré, parce qu’il ne savait pas tricher, parce qu’il se devançait sans compter. Il s’impliquait à fond dans tout ce qu’il entretenait », a-t-il témoigné. Aux dires de ce dernier, le défunt Président avait de l’amour pour son prochain. « En lui, la rigueur militaire cohabitait harmonieusement avec une sensibilité à fleur de peau, avec la générosité du cœur et l’amour du prochain. Il avait la passion de l’amitié et l’honnêteté dans la relation amicale était, pour lui, un dogme qui l’emportait sur tout autre. Quelle promotion, civile ou militaire, ne serait pas fier de compter dans ses rangs un homme d’exception comme ATT », affirme celui qui a donné le sobriquet ATT au défunt président de la République.

Enfin, au nom de président de la Transition, le général de brigade, Amadou Sagafourou Gueye, le grand chancelier des ordres nationaux, a rendu vibrant hommage au « soldat de la démocratie » malienne. Pour lui, ATT, cet officier supérieur de l’armée malienne, est un patriote qui a tout donné à ce pays.

ATT repose au cimetière de Hamdallaye

Après les funérailles nationales, le corps de l’ancien président ATT a été remis à sa famille et l’enterrement a eu lieu au cimetière de Hamdalaye. C’est à ce cimetière que cet homme de paix, ce bâtisseur repose.

Boureima Guindo



Des personnalités maliennes et étrangères livrent leurs témoignages sur le soldat de la démocratie malienne !

Cheick Tidiane Gadjigo, ancien ministre sénégalais et représentant de l’OIF : « Le président ATT a été un homme exemplaire, un africain dévoué à la cause du Mali et d’Afrique »

J’ai beaucoup d’émotions avec tout ce que j’ai entendu. Ce que j’aurais souhaité, en tant qu’africain,c’est une culture qui existe au Sénégal comme au Mali et un peu partout en Afrique : on ne dit du bien sur les hommes et les femmes de bien qu’après leur mort. Je pense que c’est bon aussi qu’ils sachent qu’ont les aime, qu’on les respecte, qu’on met d’appréciations dans le travail qu’ils ont fait toute leur vie. Le président ATT a été un homme exemplaire, un africain dévoué à la cause du Mali et d’Afrique. Moi je n’ai que respect, affection et estime pour lui. Nous avons une grande amitié entre grand frère et petit. Il m’a plusieurs fois donné des conseils. C’est un homme qui ne dit presque jamais non. Même s’il n’est pas d’accord, il sait comment reformuler pour que tu comprennes et tout en disant que vous avez raison. Aussi, j’ai beaucoup aimé sa politique du consensus. Même si certains africains ne sont pas d’accord, moi je suis d’accord. Il faut le consensus. L’Afrique souffre. Il faut que les Africains se donnent la main. Le président ATT s’est battu pour le consensus. Retenons au moins ce message de ATT pour le Mali et pour d’Afrique

Mme Barry Kadiatou Barry, présidente de l’association des personnes de petite taille

« Ce que je retiens d’ATT, c’est la considération »

Nous prions, d’abord pour le repos éternel de l’âme d’ATT. Ce que je n’oublierai jamais chez ATT, c’est la considération. Lui et son épouse ont eu beaucoup de considérations pour moi. Il m’a poussé à avoir confiance en moi. Il m’a montré qu’il n’y a aucune différence nous, les personnes de petite taille, et les autres. Il m’a dit que nous avons les mêmes droits que les autres. Il nous a sortie de la marginalisation. Il a été avec moi partout à travers le monde. Il m’a permis de m’adresser aux autorités sans complexe. Aujourd’hui, nous prions pour le repos de son âme. Je demande à tous de pardonner à ATT, de prier pour le repos de son âme. Cet homme a tout donné au Mali. Il a donné, à ce pays, sa vie, son énergie. C’était un grand patriote, infatigable quand il s’agit du bonheur des Maliens et du développement de ce pays. Nous prions pour qu’il y ait beaucoup d’autres ATT au Mali.

Ahmed Diane Semega, ancien ministre d’ATT : « Là où il se trouve actuellement, ce qu’ATT veut des Maliens, c’est que chacun ait l’amour de ce pays »ATT a tout donné au Mali. Il a donné sa vie à ce pays. Tout ce qu’ATT souhaitait, c’est qu’on échange et qu’on trouve un terrain d’entente sur ce qui nous divise. Il tenait à la stabilité du pays, il tenait à la cohésion sociale. Là où il se trouve actuellement, ce qu’ATT veut des Maliens, c’est que chacun ait l’amour de ce pays comme il le faut, chacun ait l’amour du prochain, chacun travaille pour la paix et la stabilité de ce pays. ATT, lui, il a tout donné à ce pays. C’est à nous de travailler pour l’honorer. Ensemble, prions pour le repos de son âme ; Que Dieu l’accueille dans son paradis. Il était un grand patriote.

Mathias Antoine, président du conseil supérieur de la Communication du Burkina Faso

« ATT était un digne fils de l’Afrique »

Le peuple burkinabè est au côté du peuple malien pour pleurer et implorer Allah de donner le paradis à ce digne fils de l’Afrique qu’il nous a donné et qu’il a rappelé à ses côtés. Aujourd’hui, le seul mot que nous avons : qu’Allaht puisse le permette de vivre dans son paradis.

Modibo Kadjokè, président de l’Alliance Maliko et ancien DG de l’APEJ : « ATT a été un grand bâtisseur »

On ne finit pas de parler d’ATT. Certains vous parleront des infrastructures routières, d’autres vous parlerons des hôpitaux, pour certains, ce sont les logements sociaux, l’eau et l’électricité…mais beaucoup oublient la gratuité de la césarienne et de l’emploi des jeunes qui sont aussi les œuvres, pas les moindres, d’ATT. L’emploi des jeunes lui tenait à cœur. La preuve : pendant la transition, il a créé la cellule d’appui à l’insertion des jeunes diplômés. Cette cellule avait été supprimée à un moment donné. Quand il était venu au pouvoir, il a créé l’APEJ. C’est lui qui a créé la Taxe emploi jeunes. C’est encore lui qui a renforcé la Taxe sur la formation professionnelle à la FAFPA. ATT a été un grand bâtisseur.

Ousmane Issoufi Maiga, ancien premier ministre : « Amadou a consacré toute sa vie au service du Mali, au service de l’Afrique »

Je retiens d’ATT un grand homme, un grand Président, un bâtisseur. J’ai eu la chance et le privilège d’avoir servi à ses côtés en tant que ministre de l’Économie et des Finances, ministre de l’Équipement et des Transports et enfin en tant que premier ministre. Nous avons beaucoup appris à ses côtés, d’abord pour sa droiture, pour sa simplicité et son humanisme. Amadou a consacré toute sa vie au service du Mali, au service de l’Afrique. Nous le pleurons et nous adressons toutes nos condoléances à son épouse, une brave dame, que nous avons côtoyé également, à ses enfants et l’ensemble du peuple malien. Que Dieu l’accueille dans son paradis.

Rassemblés par Boureima Guindo




publicité

FIL INFO

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire. L’Eglise méthodiste unie demande la lumière sur toutes les exactions liées à la présidentielle

27 novembre 2020

Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Face au risque d’une deuxième vague, le gouvernement annonce des dépistages massifs dans les écoles, universités et transports publics

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire.Le ministre des Sports suggère le baptême du bâtiment de la FIF du nom de Sidy Diallo

27 novembre 2020

Venezuela : des patrons américains jetés en prison pour corruption

27 novembre 2020

Média: Le 1er salon de la presse numérique et des Awards annoncé pour le 18 décembre à Abidjan



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité