publicité

Politique

Maintien de l’ordre public en Côte d’Ivoire : La suspension des marches et manifestations sur la voie publique prorogée

Publié le :

En vue d’éviter des troubles et maintenir l’ordre public, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a pris un arrêté le lundi 16 novembre 2020. A travers cette décision, le général Vagondo Diomandé, qui assure l’intérim du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, proroge la mesure relative à la suspension des marches et autres manifestations sur la voie publique.

Toutefois, l’arrêté indique que le désir des organisations de la société civile, ou formations politiques légalement constituées, d’organiser des manifestations dans des endroits fixes, doit faire l’objet d’une « déclaration préalable », et s’en tenir « au respect des ‘’mesures barrières’’ édictées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 ».

Les entités qui refusent de se conformer à ces dispositions « sont passibles de poursuites judiciaires », précise l’arrêté.


Junior Jeremy




publicité

FIL INFO

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire. L’Eglise méthodiste unie demande la lumière sur toutes les exactions liées à la présidentielle

27 novembre 2020

Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Face au risque d’une deuxième vague, le gouvernement annonce des dépistages massifs dans les écoles, universités et transports publics

27 novembre 2020

Côte d’Ivoire.Le ministre des Sports suggère le baptême du bâtiment de la FIF du nom de Sidy Diallo

27 novembre 2020

Venezuela : des patrons américains jetés en prison pour corruption

27 novembre 2020

Média: Le 1er salon de la presse numérique et des Awards annoncé pour le 18 décembre à Abidjan



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité