publicité

Politique

Crise postélectorale en Côte d’Ivoire : Des partisans de l’opposition incendient trois véhicules à Yopougon

Publié le :

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Des manifestants de l’opposition ont incendié le lundi 16 novembre, 3 véhicules dont un taxi woro woro à Yopougon Niangon, où des troubles ont éclaté dans plusieurs zones notamment Caféier, Lubafrique et Académie. Mais, ils ont très vite été dispersés par les forces de l’ordre dépêchées sur les lieux.

Sortis tôt le matin par petits groupes, pour disent-ils maintenir la pression sur le Président Ouattara, ces manifestants ont érigé des barrages, empêchant de nombreux élèves qui se rendaient à l’école pour la reprise des cours, à le faire en toute quiétude. Ainsi que, certains établissements et commerces à ouvrir leurs portes.

Pendant ce temps, un groupe de jeunes gens se réclamant de la FESCI, qui exigent la suppression des frais annexes et du COGES, tentaient de leur coté de déloger les élèves de certains établissements. Une situation qui a très dégénéré en affrontements, entre eux et un autre groupe opposé à leurs actions. Mais, l’intervention rapide de la Police a permis d’éviter le pire et ramener le calme.

Boubakar Barry




publicité

FIL INFO

3 décembre 2020

Côte d’Ivoire.Ce mercredi 2 décembre 2020, 27 nouveaux cas de Covid-19 sur 1115 échantillons prélevés soit 2,4% de cas positifs, 29 guéris et 0 décès.

3 décembre 2020

Bons covid-19: La Côte-d’Ivoire lève 202 milliards de fcfa sur le marché UMOA

3 décembre 2020

Sénégal.Covid-19 : 1 décès, 44 tests positifs et 7 patients en réanimation

3 décembre 2020

Iran : Biden veut rejoindre l’accord nucléaire avant toute nouvelle négociation

3 décembre 2020

Justice : Yodé et Siro devant le procureur de la République jeudi



Fanico

Mandiaye Gaye 2 décembre 2020
Halte aux multiples dérives dans le pays
Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?

publicité