publicité

Politique

Dialogue politique en Côte d’Ivoire : Les 5 conditions du Pdci et du Fpi pour discuter avec Ouattara

Publié le :

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Les premiers responsables du Pdci-Rda et du Fpi sont disposés à discuter avec le Chef de l’Etat ivoirien, dans le cadre du dialogue politique, lancé par ce dernier. Mais pas à n’importe quel prix. Au cours d’une réunion, qui s’est tenue le vendredi 13 novembre 2020 au domicile du président du Pdci-Rda, ils ont posé la satisfaction préalable de 5 conditions avant d’entreprendre une discussion avec le président de la République.

Les 5 conditions retenues de commun accord par les dirigeants du Pdci-Rda, qui avaient à leur tête Emile Constant Bombet, et ceux du Fpi, conduits par Assoa Adou, sont les suivantes.

Il s’agit de « la levée du blocus autour des résidences de tous les leaders des parts politiques d’opposition ». Ils demandent également « la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires, injustement et illégalement incarcérés ». Ainsi que le retour de tous les exilés, au nombre des quels, Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, Charles Blé Goudé et Akossi Bendjo.

Aux conditions préalablement citées, s’ajoute celle relative à « la fin de toutes les poursuites judiciaires contre les responsables et militants de l’opposition et de la société civile ».

Par-dessus tout, ces deux partis politiques « demandent que ces discussions inclusives soient menées sous l’égide d’un facilitateur, après adoption par toutes les parties prenantes, d’un chronogramme précis et des sujets à débattre ».

Force est de reconnaitre que ces conditions s’apparentent, dans l’ensemble, à celles qui avaient été proposées par le Pdci-Rda, avant la rencontre entre son leader qu’est Henri Konan Bédié et le Chef de l’Etat, celui du Rhdp.

Si le Pdci-Rda et le Fpi posent des préalables. Cela sous-entend que le chef de file du Rhdp, peut aussi poser les siennes.

Mais en tout état de cause, attendons de voir la réaction du parti au pouvoir concernant les conditions émises par ces deux formations politiques.

Junior Jeremy 




publicité

FIL INFO

4 décembre 2020

Cameroun - Régionales 2020: Paul Biya octroie un appui financier aux Chefs traditionnels, l'opposition crie à la corruption

4 décembre 2020

Lutte contre la Covid-19 : L’OMS fait don de matériels et d’équipements de plus de 300 millions de FCFA au ministère de la Santé

4 décembre 2020

Football : La dépouille de l’ancien joueur sénégalais Pape Bouba Diop attendue ce vendredi à Dakar

4 décembre 2020

Lénin Shope, ambassadeur de l'Afrique du Sud au Sénégal, a été retrouvé mort, chez lui, aux Almadies.

4 décembre 2020

Côte-d’Ivoire: Arc-en-ciel de Mabri dénombre 36 militants détenus suite à la « désobéissance civile »



Fanico

Mandiaye Gaye 2 décembre 2020
Halte aux multiples dérives dans le pays
Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?

publicité