publicité

Buzz du Net

Apatride à cause d’un mariage de complaisance

Publié le :

Le Conseil d’État annule la naturalisation d’un homme. Condamné, il perd sa nationalité camerounaise. La justice donne raison au gouvernement genevois.

Vu de loin, l'avenir d’Édouard* s'annonçait radieux. Ce Camerounais est venu en Suisse il y a 11 ans pour entrer à l'Université. Quelques années plus tard, il a décroché un bachelor en psychologie et un master en ressources humaines. Il se marie à la Mairie en 2016 devant une poignée de compatriotes et décroche le passeport à croix blanche l'année suivante.

Mais derrière cette image d'Épinal se cache une autre réalité: en 2018, suite à une dénonciation de son épouse, Édouard a été condamné pénalement pour avoir conclu un mariage de complaisance afin de rester en Suisse une fois son permis d'étudiant échu. Cette année, le Conseil d'État a annulé sa naturalisation et la justice confirme cette décision dans un arrêt rendu cet automne. Déchu de son passeport camerounais cet été, pays qui ne permet pas la double nationalité, il est à ce jour apatride et doit bel et bien envisager de quitter la Suisse




publicité

FIL INFO

19 janvier 2021

Nouvelle majorité en RDC : « Il y a de la résistance, mais nous allons surmonter les difficultés » (Bahati Lukwebo)

19 janvier 2021

COVID-19: Le Cameroun a enregistré une dizaine de morts en moins d’un mois

19 janvier 2021

Bamako : Une marche ce 20 janvier pour demander le départ de l’armée française

19 janvier 2021

Yamoussoukro : La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la Réconciliation

19 janvier 2021

UAO: Mahamadou SYLLA meilleur DAF des Universités publiques de Côte d’Ivoire



Fanico

DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...
Michel Tagne Foko 16 janvier 2021
Un temps d’oiseau
DR.ISSA SANGARÉ YERESSO. 27 décembre 2020
Ado :Vos collaborateurs n’ont plus peur de vous .
Soumarey Pierre Aly 20 décembre 2020
Côte d’Ivoire.Dialogue politique :Volonté réelle , piège tactique ou manipulation de l’image ?

publicité