publicité

Politique

Côte d’Ivoire - Derniers honneurs au défunt ministre Sidiki Diakité

Publié le :

Décédé le 23 octobre 2020 à Abidjan, à l'âge de 59 ans, suite à un arrêt cardiaque, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Sidiki Diakité a été inhumé, dans l’après-midi du lundi 26 octobre 2020, au cimetière de Grand Bassam, sa ville natale, en présence de sa famille, des membres du gouvernement, de ses amis et proches venus nombreux l’accompagner à sa dernière demeure. Un peu plus tôt dans la matinée, il a été élevé au rang de commandeur de l’Ordre national, à titre posthume, par le Premier ministre Hamed Bakayoko. C’était au cours d’une cérémonie d’hommage qui s’est tenue sur le parvis de la Primature au Plateau, en présence du Chef de l’Etat Alassane Ouattara et de son épouse, des membres du gouvernement, de la famille éplorée ainsi que de nombreux amis et proches du défunt.

S’adressant à l’assemblée, le ministre de l’Intérieur et de la Protection civile, le général Vagondo Diomandé a rendu hommage à "un grand commis de l’Etat, un serviteur loyal, un travailleur infatigable, un collègue humble et discret" qui s’en est allé, en pleine campagne présidentielle après plus de 30 ans de vie administrative".

Prononçant l'oraison funèbre, André Ekponon Assoumou, préfet de Korhogo et ancien collaborateur de feu Sidiki Diakité a rappelé pour sa part les qualités humaines et professionnelles du disparu.

« Sidiki Diakité incarnait le retour de l’Etat à l’instar de ses autres collègues redéployés dans les régions de la zone CNO [Centre - Nord - Ouest]. A Abidjan, où il a officié en qualité de préfet, son mode de gestion des conflits fait de son approche, une doctrine de management administratif que les nouvelles générations devraient s’approprier », déclare le préfet, affirmant qu'il retient de l'illustre disparu, les qualités d’un homme affable, courtois et respectueux de l’autre (…).

Alors préfet hors grade et préfet d’Abidjan, feu Sidiki Diakité est entré au gouvernement en 2017, en tant que ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. En 2019, il est nommé ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Il laisse derrière lui une veuve et 5 enfants.

Boubakar Barry












publicité

FIL INFO

27 octobre 2021

Médias: Radio Côte d’Ivoire célèbre ses 60 ans

27 octobre 2021

Bénin : arrestation de 4 personnes soupçonnées de terrorisme

27 octobre 2021

Côte d'Ivoire.Ce mardi 26 octobre 2021, 13 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 201 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 29 guéris et 1 décès.

27 octobre 2021

Prorogation de la transition au Mali : Le Conseil de Sécurité des Nations unies soutiendra la Cédéao

27 octobre 2021

Plus de 3 millions de doses de vaccins anti covid-19 administrées en Côte-d’Ivoire



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité