publicité

Politique

Côte d’Ivoire/Conseil des ministres : De nouveaux investissement pour la Marahoué

Publié le :

Ce mercredi en pleine forme, le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a présidé le traditionnel Conseil des ministres.

 Pour ce 22 rendez-vous de l’année 2020, C’est la ville de Bouaflé qui a accueilli le gouvernement. Et pour cause, Le Président Ouattara est dans la Marahoué pour une visite d’Etat de quatre jours. A cette rencontre, le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, ministre de la Communication et des Médias a annoncé que dans les prochains jours de nouveaux fonds seront investis pour le développement de la Marahoué.. Depuis 2012 le gouvernement a procédé à la réhabilitation d’un certain nombre d’infrastructures qui sont dans un état assez délicat. Près de cinq milliards ont été investis. Dans le cadre des perspectives le gouvernement investira cinq autre nouveaux milliards de Fcfa pour construire de nouveaux centres et pour continuer la réhabilitation du dispositif sanitaire hospitalier local’’ a indiqué le porte-parole du gouvernement. Sur les autres investissements, il a fait savoir qu’il laissait au Président Ouattara la primeur de l’annoncer au cours des différents meetings qui commencent par le département de Sinfra aujourd’hui. Mais, il a tenu à faire savoir que le développement de la Marahoué a démarré depuis 2012 avec des investissements dans de nombreux secteurs qui ont permis d’améliorer les conditions de vie des populations de la région. Outre le sujet sur le développement de la Marahoué, le Conseil des ministres avait à son ordre du jours divers points. Selon le porte-parole du gouvernement,

Le Conseil a entendu puis adopté une communication relative à l’exécution du budget à fin juin 2020. On retient de cette communication qu’à la fin premier semestre 2020, marqué par l’engagement des procédures d’exécution du budget en mode budget-programmes, les ressources mobilisées s’élèvent à 3 403,8 milliards de francs CFA pour une prévision révisée de 3 643,3 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 93,4%. ‘’Elles comprennent 1 886,4 milliards de francs CFA de recettes budgétaires et 1 517,5 milliards de francs CFA de ressources de trésorerie. Sur la même période, les dépenses ont été globalement exécutées à hauteur de 3 428,7 milliards de francs CFA pour une prévision révisée de 3 862,7 milliards de francs CFA, soit un taux d’exécution de 88,8%. Il ressort que l’exécution du budget au cours du premier semestre 2020, en dépit d’un environnement marqué par les effets de la pandémie de la Covid-19, a été caractérisée par un niveau satisfaisant de mobilisation des ressources, avec une performance relativement bonne enregistrée au niveau des recettes fiscales par rapport aux prévisions révisées, ainsi qu’une maîtrise dans l’exécution des dépenses qui ont été globalement contenues dans les limites prévisionnelles, assurant ainsi le respect des critères budgétaires révisés en avril 2020 du programme économique et financier’’, a-t-il dit. Le Conseil a également adopté une communication relative au projet de création de cinq (05) aires marines protégées en Côte d’Ivoire. La création de ces aires protégées procède des recommandations de la 20e Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique tenue en octobre 2010 à Nagoya au Japon. Les Etats parties à cette convention, y compris la Côte d’Ivoire, se sont engagés à conserver au moins 10% des zones particulièrement importantes pour la diversité biologique, en vue de freiner la dégradation des écosystèmes marins et côtiers ainsi que la diminution des stocks halieutiques. A cet effet, cinq sites répondant aux critères de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (Uicn) ont été identifiés sur le territoire national pour la création de cinq aires marines protégées. Ce sont : le site transfrontalier de l’embouchure du fleuve Cavally ; le site de Grand-Bereby ; le site de la forêt classée de Dassioko ; le site du parc national d’Azagny ; le site de la zone côtière transfrontalière Côte d’Ivoire-Ghana.

Le Conseil des ministres  s’est ouvert par une minute de silence en mémoire de Charles Koffi Diby, ancien président du Conseil économique social, environnemental et culturel (Cesec) décédé le 7 décembre 2019.

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

28 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce mardi 27 octobre 2020, 2 nouveaux cas de Covid-19 sur 336 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 17 guéris et 0 décès

28 octobre 2020

Côte-d’Ivoire: Ouattara ne sera « pas candidat en 2025 », il souhaite « rencontrer Bédié le jour qu’il voudra »

28 octobre 2020

FC Barcelone: Le président Josep Maria Bartomeu démissionne

28 octobre 2020

Cameroun - Infrastructures routières: 1,7 milliard de FCFA pour la réfection de l’axe Yaoundé-Douala

28 octobre 2020

Guiglo: La cellule civilo-militaire, la préfecture et le PNUD sensibilisent les populations à la cohésion sociale



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité