publicité

Politique

Hamed Bakayoko : « Quand on aime son pays, on ne le menace pas »

Publié le :

« Quand on aime son pays, quelque soit la position que l’on occupe, opposition ou pouvoir, on ne le menace pas », a déclaré le samedi 19 septembre 2020, le Premier ministre Hamed Bakayoko, à l’occasion du meeting de la plateforme pour la victoire du RHDP, lors des élections du 31 octobre 2020.

Devant une foule de jeunes ayant fait le déplacement à la mythique place Ficgayo, Hamed Bakayoko a prévenu contre toute tentative de déstabilisation, en les rassurant sur le maintien de la paix et de la cohésion sociale.

« N’écoutez pas ceux qui menacent la Côte d’Ivoire, ils ne vous connaissent pas (…) des gens souhaitent le pire, ils ont envie de voir le pays à feu et à sang, il faut leur dire que la Côte d’Ivoire sera en paix (…) soyez sereins, les gens vont bavarder jusqu’a on sera encore là, le 31 octobre va se passer tranquillement(…) la Côte d’Ivoire a changé. Les jeunes sont concentrés sur leur avenir, ils ne sont plus manipulables », a expliqué le chef du Gouvernement.

En outre, il a invité les jeunes à lui faire confiance. Car dit-il, le président Alassane Ouattara l’a justement nommé en tant que jeune, pour s’occuper de la jeunesse.« Faites moi confiance, je vais travailler pour vous, pour que les jeunes aient un réel avenir avec des programmes et des projets concrets. Mais cela passe par des élections apaisées ».

Avant lui, le député Touré Alpha Yaya, initiateur du rassemblement, a indiqué que le président sortant Alassane Ouattara qui « lutte toujours pour l’amélioration des conditions de vie des populations » sera réélu le 31 octobre 2020 (date du premier tour) par « un coup KO ».

« Le président Ouattara a mis de l’eau dans les villages, il a construit des routes et des écoles, il a fini de tracer les grands sillons du développement. Ce qui reste, c’est de financer les projets des jeunes et créer encore plus d’emplois pour nous » a-t-il dit à l’endroit des jeunes.

« Nous allons nous aligner derrière l’éléphant Hambak (Hamed Bakayoko, ndlr) pour nous débarrasser de tous les ‘’marmailleurs ’’ », a-t-il ajouté avant de baptiser la commune de Yopougon, réputée être un bastion de l’ex-président Laurent Gbagbo, ( Yop pour ADO).

Au cours de ce meeting, le chef du gouvernement ivoirien Hamed Bakoyoko, a offert la somme de 10 millions de Francs Cfa à deux jeunes choisis spontanément dans la foule.

Boubakar Barry




publicité

FIL INFO

28 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce mardi 27 octobre 2020, 2 nouveaux cas de Covid-19 sur 336 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 17 guéris et 0 décès

28 octobre 2020

Côte-d’Ivoire: Ouattara ne sera « pas candidat en 2025 », il souhaite « rencontrer Bédié le jour qu’il voudra »

28 octobre 2020

FC Barcelone: Le président Josep Maria Bartomeu démissionne

28 octobre 2020

Cameroun - Infrastructures routières: 1,7 milliard de FCFA pour la réfection de l’axe Yaoundé-Douala

28 octobre 2020

Guiglo: La cellule civilo-militaire, la préfecture et le PNUD sensibilisent les populations à la cohésion sociale



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité