publicité

Politique

Côte d’Ivoire : L’UDPCI de Mabri revendique le leadership sur les terres de Guéi

Publié le :

« Un sondage mené sur le terrain montre que la population de Biankouma dans sa majorité, environ à 90 % demeure encore attachée aux idéaux de feu Robert Guéi et à Albert Mabri Toikeusse, président de l'UDPCI. Nous mettons au défi quiconque veut effectuer un sondage au sein de la population. Biankouma est et demeure le bastion de l’UDPCI. » C’est ce que soutient Diomandé Mamoue Sahi, premier adjoint au maire de la commune de Biankouma, par ailleurs membre du Bureau politique de l'Union pour la démocratie et la paix (UDPCI). Venu le 29 août dernier assister à la cérémonie de présentation officielle aux aînés des jeunes de la promotion « 86 » du village Ancien de Biankouma, Diomandé Sahi a annoncé, à la population, la candidature d’Albert Mabri Toikeusse, sous la bannière de l'UDPCI, à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. « Populations de Biankouma, Albert Mabri Toikeusse demande votre bénédiction et votre soutien » a-t-il dit.

Tour à tour, Mireille Guéi, fille de feu Robert Guéi), membre du bureau politique de l'UDPCI et Diomandé Mamoué Sahi, différents membres de la délégation ont exhorté les militants de Biankouma à se tenir prêts pour la prochaine joute électorale en soutenant massivement Albert Mabri Toikeusse.

À quelques deux mois de l'élection, la bataille de leadership entre l'UDPCI et le RHDP sur le terrain bat son plein à Biankouma. Les conservateurs, les militants de l'UDPCI restés loyaux au parti soutiennent toujours que, « en Côte d'Ivoire, chaque parti politique est né quelque part. L'UDPCI est né à Biankouma avec Robert Guéi et ses alliés d'alors. Biankouma est acquise pour la cause de l’UDPCI. Cela est une réalité indéniable ». En face, des cadres de l'UDPCI restés au RHDP après le départ de Mabri Toikeusse, dont Jean-Jacques Maniga Gba ex- coordinateur départemental de l’UDPCI, maire UDPCI puis maire RHDP et Mamadou Dély, député UDPCI, grand animateur de l'UDPCI il y a quelques mois, soutiennent que « Biankouma est désormais le bastion du RHDP. À Biankouma, on mange RHDP et on respire RHDP » soutiennent-ils.

Au soir du 31 octobre, la population fera connaître sa vérité.

Honoré Droh

Correspondant régional à Man




publicité

FIL INFO

23 septembre 2020

Côte d'Ivoire :Ce mardi 22 septembre 2020, 16 nouveaux cas de Covid-19 sur 546 échantillons prélevés soit 2,9% de cas positifs, 52 guéris et 0 décès

23 septembre 2020

Le petit pèlerinage musulman, la Omra, va progressivement reprendre à partir du 4 octobre avec une limite de 6000 personnes

23 septembre 2020

Covid-19 : Trump promet des vaccins pour tous les Américains d’ici avril

23 septembre 2020

RDC : « On peut obtenir beaucoup mieux par la paix » (Leila Zerrougui)

23 septembre 2020

La Côte d’Ivoire projette une transformation à 100% de son cacao d’ici 2025 (Alassane Ouattara)

23 septembre 2020

Twitter enquête sur les préjugés raciaux dans les prévisualisations d'images



Fanico

Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien

publicité