publicité

Internationale

Appel au massacre des burkinabè en RCI :Ne réveillons pas les vieux démons !  

Publié le :

L'Ivoirien vivant au New Jersey, aux Etats-Unis

En début de semaine en cours, un homme présenté comme un Ivoirien vivant au New Jersey, aux Etats-Unis, a, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, appelé à l’extermination des étrangers, en l’occurrence les Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire. Je préfère vous faire l’économie de certains détails ; tant le ton utilisé dans la vidéo est très violent et rappelle les années où la chasse à l’étranger était devenue la chose la mieux partagée en Côte d’Ivoire. J’avoue que je suis personnellement surpris qu’après tout ce qui s’est passé au cours des deux dernières décennies en Côte d’Ivoire, il y ait des gens pour continuer à souffler sur des braises qui avaient, pourtant, commencé à s’éteindre. Ne réveillons pas les vieux démons ! Pour moi, l’homme qui a posté cette vidéo n’est ni plus ni moins qu’un poison. Je ne sais pas ce qu’il recherche mais je souhaite qu’il en prenne pour son grade. Car, ce qu’il vient de faire n’est ni plus ni moins qu’une véritable dérive verbale empreinte de haine et de xénophobie, qui mérite d’être sanctionnée pour l’exemple. Surtout par ces temps qui courent où les relations entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire sont au beau fixe au point que les deux pays sont en train de mutualiser leurs efforts dans la lutte contre l’insécurité transfrontalière et le terrorisme qui ne connaît pas de frontières. C’est pourquoi je souhaite que la Justice ivoirienne qui a d’ailleurs été saisie par la diaspora burkinabè, fasse toute la lumière sur cette affaire et que l’auteur de la vidéo, s’il est reconnu coupable, soit sévèrement châtié à la hauteur de sa bêtise. Et le plus tôt serait le mieux. Car, sait-on jamais. Ce malotru a peut-être dit haut ce que certains tapis dans l’ombre, pensent bas.

On ne peut pas comprendre qu’au moment où il est de plus en plus question d’intégration des peuples, des gens prônent le repli identitaire et le nationalisme

En tout cas, il faut qu’en Côte d’Ivoire, comme ailleurs, cessent ce genre de propos haineux envers les étrangers. Car, tous autant que nous sommes, nous devons pouvoir vivre librement sur la planète Terre qui demeure un patrimoine commun. Cela est d’autant plus vrai que l’auteur de la vidéo oublie volontiers qu’il n’est pas dans son pays. Il est considéré comme un étranger au New Jersey et, coup pour coup, les Américains peuvent lui demander aussi de rentrer chez lui comme il le demande aux Burkinabè, Maliens et autres, vivant en Côte d’Ivoire. Voyez-vous ? J’ai parfois envie de dire que certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ils sont si bornés qu’ils ne mesurent même pas parfois la portée de leurs propos. En tout cas, si cet Ivoirien résidant aux Etats-Unis, voulait fantasmer à travers une publicité mondiale, on peut dire qu’il a réussi son coup ; tant sa vidéo, en si peu de temps, a fait le tour du monde. Et ce qui m’a plu dans tout ça, c’est que nombreux sont les Ivoiriens qui n’ont pas tardé à marquer leur désapprobation et à se démarquer de cette malheureuse sortie. C’est la preuve, s’il en est, que beaucoup d’Ivoiriens ne sont pas prêts à verser dans la xénophobie. Et c’est tant mieux ! Car, on ne peut pas comprendre qu’au moment où il est de plus en plus question d’intégration des peuples, des gens prônent le repli identitaire et le nationalisme. C’est tout simplement inadmissible et regrettable.

« Le Fou »




publicité

FIL INFO

11 août 2020

Marche de l'opposition à Daoukro: Les barricades levées, les manifestants dispersés

11 août 2020

Musique/Arafat : Un concert hommage le 12 août à Angré

11 août 2020

Un chanteur nigérian condamné à mort pour blasphème dans l'État de Kano

11 août 2020

Cameroun - Justice: Paul Biya nomme une femme, Annie Noëlle Bahounoui Batende, à la tête du Tribunal Criminel Special

11 août 2020

Le Premier ministre Hamed Bakayoko exprime la solidarité des ivoiriens au peuple libanais

11 août 2020

Crise au Mali: retour de l’envoyé spécial ouest-africain Goodluck Jonathan



Fanico

Mandiaye Gaye 7 août 2020
Le train de vie de l’État du Sénégal exige une gestion rationnelle des biens
Dr. Issa Sangaré Yeresso 5 août 2020
Côte d'Ivoire : A Droite comme à Gauche si tu n’insultes pas,dénigres pas...
Pierre Soumarey 4 août 2020
Côte d'Ivoire : Gbagbo n’est pas éligible
Pierre Soumarey 16 juillet 2020
Notre histoire politique de l'après Houphouet-Boigny

publicité