publicité

Politique

Fin de la révision de la liste électorale : Le RHDP se dit satisfait de l’engouement des militants

Publié le :

L’acte 1 de la présidentielle 2020 s’est effectivement achevé hier dimanche 5 juillet à 12 heures précises dans les 10.848 centres d’enrôlement sur toute l’étendue du territoire national.

Après donc deux prorogations, la commission électorale indépendante (CEI) aura ainsi donné l’occasion aux partis politiques de sensibiliser le maximum de leurs militants à se faire enrôler.

Engouement dans les centres d’enrôlement

Selon des agents enrôleurs de la CEI rencontrés dans les communes de Koumassi, Marcory et Treichville, l’engouement a véritablement commencé à partir du 1er juillet avec la deuxième prorogation de la date buttoir, du processus de révision du listing électoral, du fait d’un manque de motivation des populations, mais également à cause des fortes pluies diluviennes, qui ont constitué un frein pour d’éventuels pétitionnaires, issus des formations politiques en course pour la présidentielle du 31 octobre.

Le week-end dernier, les centres que nous avons visités dans ces 3 communes étaient bondés de monde.

Le RHDP se dit satisfait

Avant même la fin du processus, les formations politiques, notamment le RHDP qui a déployé d’énormes moyens (matériels et humains) pour la mobilisation des militants non encore inscrits, affirmait déjà sa satisfaction.

« Nous qui avons en charge, la coordination Treichville- Marcory du RHDP avons réussi notre pari. Nos militants ont compris l’importance du vote à travers l’enrôlement. Nous avons largement dépassé le nombre de militants que nous devions sensibiliser à se faire enrôler. L’objectif c’est l’élection de notre candidat Amadou Gon Coulibaly » a rappelé Yssouf Dagnogo, membre de la coordination départemental RHDP en charge des communes de Treichville et Marcory dirigée par le ministre François Albert Amichia.

Satisfaction également à l’intérieur du pays. Dans la région du N’Zi, particulièrement dans le département de Dimbokro, sous l’impulsion des ministres Adama Coulibaly et Ramata Ly – Bakayoko, tous les militants encore hésitants et ceux qui n’avaient jamais pris part au vote, se sont mobilisés pour s’inscrire sur le listing électoral.

Dans la région du Gontougo ( Bondoukou), le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani, par ailleurs Porte- parole principal du parti au pouvoir a déployé tous les moyens. Et cela a apparemment payé pendant toute cette période de la révision de la liste électorale.

« A la fin de l’enrôlement, nous pouvons afficher notre satisfaction vue la mobilisation des militants. Nous avons pu faire enrôler plus 26.000 pétitionnaires. N’eut été les difficultés d’acquisition des documents administratifs, nous aurions atteint 50.000 militants enrôlés. Mais les 26.854 enrôlés sont largement suffisants » s’est réjoui le ministre Adjoumani.

Les autres formations politiques ( PDCI, FPI) engagées dans le processus de révision ne sont pas pour l’instant prononcées sur la mobilisation de leurs militants durant les 3 semaines qu’ont duré la révision de la liste électorale.

La CEI, dans les jours à venir situera les populations sur ce processus avant le contentieux électoral puis la publication de la liste électorale définitive.


I.Sékou Koné






publicité

FIL INFO

13 août 2020

Le Mozambique nie toute responsabilité dans l'explosion de Beyrouth

13 août 2020

Mali: nouvelle mobilisation de milliers de personnes pour la démission du président Keïta

13 août 2020

Joe Biden et Kamala Harris promettent ensemble de «reconstruire» l'Amérique

13 août 2020

Coronavirus: la Russie qualifie l'inquiétude internationale concernant son vaccin contre Covid-19 de `` sans fondement ''

13 août 2020

Côte d’Ivoire- Présidentielle 2020 : Des OSC préconisent le recours au juge constitutionnel pour l’éligibilité des candidats



Fanico

Mandiaye Gaye 7 août 2020
Le train de vie de l’État du Sénégal exige une gestion rationnelle des biens
Dr. Issa Sangaré Yeresso 5 août 2020
Côte d'Ivoire : A Droite comme à Gauche si tu n’insultes pas,dénigres pas...
Pierre Soumarey 4 août 2020
Côte d'Ivoire : Gbagbo n’est pas éligible
Pierre Soumarey 16 juillet 2020
Notre histoire politique de l'après Houphouet-Boigny

publicité