publicité

Politique

Edito :Ils sont enfin libres

Publié le :

Le Premier ministre candidat du Rhdp est enfin rentré hier de son séjour médical parisien. Libérant du coup, plusieurs milliers de militants de leurs angoisses, scepticismes, peurs et autres multiples interrogations, quant à l’issue de cet éloignement temporaire, qui n’avait que trop duré finalement. Amadou Gon Coulibaly a descendu l’échelle de coupé de l’avion qui le transportait, sans afficher en réalité les gestes et précautions d’un patient ayant pendant longtemps gardé le lit. Un fait auquel, dans le secret de leur cœur, nombre de personnes ne s’attendaient point. S’imaginant plutôt qu’il le ferait avec des pas mesurés, branlant et affichant un physique plutôt émacié, sous l’effet de la maladie.

Car, que n’a-t-on pas dit, redit et façonné sur l’état de santé du Premier ministre au point de parvenir à semer le doute dans nombre d’esprits. Même les plus avertis en pareille circonstance. Requinqué, Amadou Gon Coulibaly va très certainement prendre rapidement le pouls de la situation socio politique, pour être bien au fait des réalités qui l’incarnent. Et rencontrer par la suite la direction de son parti, en vue de songer déjà aux grands axes de la stratégie à concevoir, dans la noble optique de la campagne qui va l’amener à la rencontre des Ivoiriens, de tous les Ivoiriens sans distinction de clans politiques.

C’est que, même si l’on peut imaginer que le programme politique qu’il aura à défendre s’inscrira dans la droite ligne de celui exécuté avec brio par son mentor Alassane Ouattara, donc dans la logique continuité de celui-ci, les Ivoiriens voudront tout de même connaître la réponse à cette question essentielle : quelle sera la touche personnelle ou identificatoire du candidat Amadou Gon Coulibaly, dans sa détermination et son engagement à poursuivre l’œuvre de Alassane Ouattara ? Et ce, quand bien même le cheval du Rhdp, affiche déjà un bon profil de l’emploi, que l’on a pris le temps de déceler, dans l’exercice de ses fonctions de Premier ministre.

La convention qui viendra bientôt entériner sa candidature sera donc, comme une simple formalité. Mais qui pour autant, ne manquera pas de galvaniser les militants du Rhdp. Et administrer par ce fait même, un peu plus de punch, à cette précampagne qui arbore encore des relents de timidité, à seulement trois mois de la présidentielle.

Il est indéniable que les militants de son parti ont retrouvé leur sérénité. Et pour l’heure, c’est assurément ce qui compte pour ces derniers, qui auront désormais, beaucoup plus la langue déliée, en vue de bien mener le débat politique, contre les adversaires en face. En avant donc pour un regain d’animation de l’échiquier politique national, en attendant les joutes oratoires de la campagne. Lesquels viendront certainement donner une autre couleur, à cette course au pouvoir.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

9 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce samedi 8 mai 2021, 41 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 980 échantillons prélevés soit 2,1 % de cas positifs, 21 guéris et 0 décès.

9 mai 2021

Mali.Violence en milieu universitaire : des étudiants du campus de l’IPR/IFRA de Katibougou expulsés

9 mai 2021

Emploi des jeunes: Macky demande le lancement des premiers recrutements dès la semaine prochaine

9 mai 2021

Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle

9 mai 2021

Devant la chefferie à Anyama Damana Pickass réitère son message de paix et réconciliation en Côte-d’Ivoire



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité