publicité

Economie

Côte d’Ivoire : L’Etat décaisse 139 milliards Fcfa pour éponger la dette intérieure

Publié le :

L’Etat de Cote d’Ivoire a décidé de venir en aide aux fournisseurs,  dont la plupart font face aux effets négatifs de la Covid 19. Depuis le 7 mai dernier, ce sont 63 milliards Fcfa qui ont été débloqués, dont 30,84 milliards Fcfa pour les fondateurs d’école. 
Cette bouffée d’oxygène pour les entrepreneurs et fondateurs d’école, fait suite à une série de mesure décidée par le gouvernement et visant à  honorer ses engagements vis-à-vis du secteur privé, avec de prime à bord l’apurement des  arriérés qui cumulaient à plus de 150 milliards Fcfa après l’annulation de passifs évalués à 200 milliards Fcfa, même si certaines factures parmi les  passifs ont été par la suite payés. 
Ainsi,  selon le Payeur général des services généraux des administrations publiques (Pgsgap), Zoumana Traoré, au cours d’une réunion du Comité paritaire technique (Cpt), l’Etat a approuvé le décaissement en avril de  76,100 milliards Fcfa. Dont 31,8 milliards Fcfa  pour les  montants de créances inférieurs à 100 millions Fcfa, 22 milliards Fcfa  pour les fondateurs d’établissements privés et  22,3 milliards Fcfa pour les  fournisseurs dont la dette est supérieure à 100 millions Fcfa.
Les montants cumulés des décaissements pour les mois d’avril et de mai 2020 s’élèvent à ce jour à 139,100 milliards de FCFA. 
Satisfaits de l’action du gouvernement, les entreprises ont émis des suggestions concernant les charges fiscales et sociales, ainsi que celles portant sur le loyer, l’électricité et l’eau. Elles ont également   souhaité une célérité dans la mise en place effective des différents fonds d'appui (le Fonds de Solidarité des Grandes entreprises, des PME et du Secteur informel).
 
Issouf Kamagaté 
 



publicité