publicité

Societe

Côte d'Ivoire - Bocabo : Là où les woro- woro ne se hasardent pas

Publié le :

Dans ce quartier populeux d’Abobo, difficile d’accès, les taxis intercommunaux « woro- woro » ne se hasardent pas à y transporter des clients.
Ainsi, des jeunes ont trouvé l’ingénieuse idée de transformer leurs tricycles en des engins de transport.
« Nous sommes ici à notre gare et nous sommes tous des enfants de Bocabo. C’est parce que nos parents n’ont pas de moyens que nous avons décidé de nous lancer dans ce transport avec les tricycles. Le transport est seulement de 100 F. CFA pour les clients qui n’ont pas de bagages et le double pour ceux qui en possèdent. Nos tricycles sont des tout-terrains. Les woro woro ne peuvent pas aller partout mais nous allons partout à Bocabo. Les soirs, à la descente, chaque conducteur rentre chez lui avec au moins 5 000 FCFA. C’est quand même encourageant. Mais je tiens à préciser qu’aucun homme politique ou un quelconque richissime ne  nous a soutenus. Nous sommes des enfants de pauvres et pour ne pas devenir des bandits, certains comme moi ont choisi ce métier »  explique Adama Camara, un des responsables des tricycles de transport.
 
Reportage réalisé par
I. Sékou Koné



publicité