publicité

Politique

Biankouma :Un bébé volé à Grand-Bereby et abandonné Biankouma

Publié le :

Le bébé volé à Grand-Bereby , abandonné à la gare routière de Biankouma et recueilli par les forces de l'ordre  a été remis à sa génitrice dame Doumbia Mawa. Après avoir répondu aux différentes interrogations de  la police et des agents de la brigade de gendarmerie de Biankouma. Il était environ 21 heures. Dans la nuit du 22 au 23 avril 2020, lorsqu’un véhicule de transport en commun en provenance de San-pedro  et en partance pour  Touba ( Région du Bafing )  est contraint de marquer  un arrêt à Biankouma. Pour cause de couvre- feu.  A bord du véhicule,  une passagère particulière. Une femme  qui serait montée à Grand -BEREBY. Ayant en sa possession un mignon  bébé dodu, au teint noir d'ébène  et âgé d'environ quatre mois seulement.  Nourrisson  dont les nombreuses plaintes et pleurs agaçaient les autres voyageurs.
 
Après avoir traversé la ville de Man , certainement tenaillé par la faim, les pleurs du  bébé étaient devenus insoutenables et  véritablement gênants pour le reste des voyageurs. Ceux- ci demandaient avec  insistance à la prétendue maman de donner à téter au bébé. Mais, l'indifférence de celle- ci a fini par mettre en colère tout le monde. Arrivé à Biankouma, l'indigne mère qui ne supportait plus les nombreuses plaintes  des uns et des autres descend du véhicule sous le prétexte d'aller se soulager  d'un besoin naturel.  Elle profite de la pénombre pour disparaitre  dans la nature. Abandonnant définitivement le bébé. Il est environ 22 heures. 
 
 Par téléphone, un des passagers informe le préfet du département de Biankouma  du méfait.  La police et la gendarmerie sont à leur tour informées. Le nourrisson est  recueilli par les forces de l'ordre et remis aux responsables de la pédiatrie de Biankouma. Avec l'appui  de M. Lago  Odyse ,  responsable du centre social, qui offrira  des vêtements . Après quelques heures passées  à la maternité, le bébé est recueilli  dans une famille  d'accueil  provisoire par dame Gonety Victoire, présidente de l'ONG " les femmes battantes de Biankouma" .  C'est  cette famille qui a restitué à la vraie maman le bébé volé à Grand-Bereby[MT1]  des heures auparavant. Précisons par ailleurs  que, c'est grâce aux images diffusées par la  plateforme des forces de l'ordre  que la mère biologique   a pu identifier son bébé.
Honoré Droh, correspondant Régional

 



publicité