publicité

Societe

Covid-19- Duékoué: Le député Oula Privat fait un important don aux populations

Publié le :

Le député de Duékoué sous-préfecture et Guehiebly sous-préfecture, Oula Privat, a fait don, ce samedi 4 avril, aux populations du département. Le don d’environ 20 millions Fcfa est constitué de 20 tonnes de riz, de matériel sanitaire dont 3 thermomètres électroniques et d’une enveloppe de 3,5 millions Fca dont 2 millions Fcfa destinés au comité départemental de lutte contre les épidémies et 1,5 million Fcfa à repartir entre les différentes communautés religieuses (catholiques, évangéliques et musulmanes). A cet ensemble, il faut ajouter un climatiseur  pour la sous-préfecture de Guehiebly, dont le fonctionnement a besoin d’être amélioré. Ces dons été réceptionnés par le préfet de la région du Guémon, préfet de Duékoué, Ibrahim Cissé.
L’honorable Oula Privat a indiqué que le gouvernement fait beaucoup dans cette situation pour contenir la pandémie et venir en aide aux populations. En appui à l’action de l’Etat, chaque citoyen ivoirien devrait donc apporter sa contribution aussi modeste soit-elle pour lutte contre la pandémie. L’espoir est permis à Duékoué car, révèle le député, les élus et cadres du département devraient apporter une assistance beaucoup plus grande aux populations et au comité local de lutte contre les épidémies.
Le préfet Ibrahim Cissé, a dit sa joie de recevoir ces dons qui arrivent à point nommé. Car à pied d’oeuvre depuis début mars, bien avant les premières mesures du gouvernement, le comité départemental de lutte était à bout de souffle, débordé face à l’ampleur des besoins pressants. Ses membres avaient même dû lancer, vendredi dernier au cours d’une réunion,  une collecte qui a permis de mobiliser la somme de 400.000 Fcfa.
Témoignant sa reconnaissance à toutes les bonnes volontés qui se sont déjà manifestées, le préfet a appelé les filles et fils de Duékoué à contribuer activement à la lutte contre la COVID-19. « Il faut que tout le monde se sente concerné. C’est une pandémie à nulle autre pareille. Chacun doit donner de lui-même pour la combattre. Dans cette crise, nous devons être encore plus fraternel les uns envers les autres », a déclaré Ibrahim Cissé. Il appelle par ailleurs à ne pas stigmatiser les maladies, en cherchant à connaitre leur identité, leur lieu d’habitation, leur ethnie, etc. « Si nous les stigmatisons, les malades vont se cacher. Et de sa cachette, il va rependre la maladie et ça sera désastreux pour la communauté », a interpellé le préfet de région. 
Coulibaly Serge



publicité