publicité

Politique

Covid-19 : Quand les politiciens taisent leurs querelles

Publié le :

«  C’est ensemble, dans l’union, la discipline et la solidarité que nous sortirons de cette crise sanitaire » avait lancé le président de la République, Alassane Ouattara à tous les Ivoiriens et habitants de la Côte d’Ivoire.
Cet appel autour de la mère patrie n’est pas passé inaperçu. Particulièrement chez les leaders de formations politiques, pour la plupart d’obédience différente.
Ne dit-on pas qu’on ne se bat pas autour d’une mère malade ?
Il semble bien que les acteurs du parti au pouvoir et ceux de l’opposition dans toute  sa composante l’ont compris. 
La pandémie du coronavirus fait des ravages dans le monde entier et la Côte d’Ivoire n’est pas épargnée.
A ce jour, ce sont 101personnes qui sont déclarées positives au Covid-19, c’est déjà trop !
L’heure n’est pas aux polémiques et autres accusations, mais aux actes nécessaires à l’éradication de ce virus du sol ivoirien.
Le chef de l’Etat et le gouvernement ont pris la mesure de leur responsabilité, en déployant les moyens conséquents ( financiers et matériels) et en prenant également des mesures pour le respect  des actions visant freiner la propagation du Covid-19.
Pour une fois l’ex Première Dame, Simone Gbagbo a salué le gouvernement pour son engagement contre la pandémie. Idem pour le président du front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan et Mamadou Koulibaly de Liberté pour la Démocratie et la République (LIDER). « Il faut appliquer comme il se doit les mesures du gouvernement. La mort ne connaît pas de parti politique. C’est quand on est vivant qu’on peut dire ce qui ne va pas. Mais pour l’heure, mettons nous ensemble contre cette pandémie qui fait des milliers de morts à travers le monde » s’est exprimé le Pr Koulibaly.
Le ministre de l’agriculture et du développement rural, porte- parole du RHDP ( au pouvoir) abonde dans le même sens. «  La Côte d’Ivoire, notre cher patrie a besoin de toutes ses filles et fils pour faire face au coronavirus. Je pense que nous, acteurs politiques, l’avons compris » estime t-il.  Depuis quelques jours, les meetings et regroupements politiques ont laissé la place aux  campagnes de sensibilisation sur les dangers de la pandémie tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Assorties d’opérations de distribution des kits de gels alcooliques, des gants de protection et des cache-nez, aux populations de toute tendance politique.
L’objectif étant l’élimination pour toujours du coronavirus.
Si les acteurs politiques l’ont compris, tant mieux et tous prient certainement afin qu’il en soit ainsi.

I. Sékou Koné 
 



publicité

FIL INFO

27 juillet 2021

Assassinat de Jovenel Moïse : La police haïtienne arrête le coordinateur de la sécurité

27 juillet 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 26 juillet 2021, 55 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 561 échantillons prélevés soit 3,5 % de cas positifs, 68 guéris et 0 décès.

27 juillet 2021

Gabon : la croissance repart à 1,5%

27 juillet 2021

Présidence de la République : Cissé Bacongo nommé à nouveau ministre-conseiller spécial

27 juillet 2021

L’Université Lorougnon Guédé de Daloa a enfin son Guichet emploi jeunes



Fanico

Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !
André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?

publicité