publicité

Economie

SARA 2019 : D’une simple foire agricole à un rendez-vous incontournable des professionnels de l’agriculture

Publié le :

De la première édition à la présente édition qui a ouvert ses portes le vendredi 22 novembre 2019, le Salon internationale de l’agriculture et des Ressources animales (Sara)à fait du chemin et à gagner en maturité. Elle s’est positionnée comme le salon de référence agricole, animale et forestière de l’Afrique sub-Saharienne, selon le gouvernement.
A la cérémonie d’ouverture du Sara, au parc d’exposition de Port Bouët, sur la route de l’aéroport, le vice Président de la République, Daniel Kablan Duncan, qui a présidé la cérémonie, autour du thème "l’Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? », a réaffirmé l’importance de cette initiative qui, selon lui,  est en passe de devenir le rendez-vous incontournable des professionnels de l’Agriculture en Afrique.
Au cours de son intervention et dans la droite ligne de transformation, le vice Président a insisté sur le modelage de l’agriculture avec une nouvelle approche incluant  les innovations technologiques. « Il nous faut repenser notre agriculture et la réinventer », clame-t-il.
C’est dans ce contexte que le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Adjoumani Kobenan  dira que le Sara n’est pas une simple foire agricole. Bien plus,  un salon où l’on vient partager les expériences les plus réussies, pour un meilleur ciblage des politiques agricoles.
Le Sara 2019 se tient dans un contexte particulier, marqué entre autres par les actions de la Côte d’Ivoire et du Ghana qui luttent pour un prix caf du cacao profitable aux paysans afin d’améliorer les conditions de vie. En outre, il sera aussi une aubaine pour mieux faire connaitre certaines filières porteuses mais encore à la traine, comme le karité qui fait travailler plus de 50.000 femmes  en favorisant leur autonomisation. Il ne faudra pas occulter la situation de la filière banane qui devrait chercher un autre partenaire de poids comme l’UE pour soutenir les acteurs, car le cadre des accords Ue-Acp ne sera pas reconduit après 2019, une information annoncée lors de la « rencontre d’Abidjan » et qui a été difficilement acceptée par Afruibana, l’une des associations les plus actives dans la filière banane en Afrique.
En attendant, le rendez vous de ces réflexions, les organisateurs comptent cette année dépassé le cap de 300.000 visites et 718 exposants enregistrés en 2017. Pour ce faire, l’espace aménagé pour accueillir les exposants a été légèrement élargi à plus de 12ha.
Issouf Kamagaté



publicité

FIL INFO

17 septembre 2020

MINUSCA: Le Cameroun envoie un 7ème contingent de 1150 casques bleus en terre centrafricaine

17 septembre 2020

Côte d'Ivoire :Cohésion sociale : La caravane du « mieux vivre ensemble » se déroulera le 22 septembre

17 septembre 2020

La note est salée. L’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack vient d’être condamné à 4 ans dont 2 ans assortis de sursis pour corruption sur fond de dopage russe, ce mercredi 16 septembre, par la 32ème Chambre du tribunal correctionnel de Paris

17 septembre 2020

Mali : la junte dit que le pays est sous la menace d'un "embargo total" de la Cédéao

17 septembre 2020

Côte d’Ivoire: Le corps d’un jeune adolescent repêché dans un caniveau après une forte pluie à Odienné



Fanico

Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien
Tiburce Koffi. 3 septembre 2020
Fascinant Tidjane Thiam !
Pierre Soumarey 30 août 2020
Les arrière-pensées politiques des constitutionnalistes de la gauche en Côte-d’Ivoire

publicité