publicité

Internationale

Gaïd Salah appelle à l’application de l’article 102 de la constitution : L’armée s’implique dans la crise

Publié le :

Nouveau rebondissement dans la crise politique que traverse l’Algérie. Le chef d’état-major de l’ANP et vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, s’implique.
Il demande, à travers un appel, l’application de l’article 102 de la Constitution, relatif à l’état d’empêchement du chef de l’Etat, pour sortir le pays de la situation dans laquelle il se trouve.
Il considère même nécessaire de mettre en œuvre cette disposition réclamée par l’ensemble des partis de l’opposition, bien avant l’avènement du mouvement populaire exigeant le départ du système. «Dans ce contexte, il devient nécessaire, voire impératif d’adopter une solution de sortie de crise, répondant aux revendications légitimes du peuple algérien et garantissant le respect des dispositions de la Constitution et le maintien de la souveraineté de l’Etat.
Une solution à même d’aboutir à un consensus de l’ensemble des visions, et faire l’unanimité de toutes les parties, à savoir la solution stipulée par la Constitution, dans son article 102», affirme-t-il, dans un discours prononcé hier à Ouargla, où il effectue une visite de travail et d’inspection dans la 4e Région militaire.
Avant de faire cette suggestion qui a surpris tous les observateurs de la scène nationale, Ahmed Gaïd Salah a pris le soin de l’emballer dans une sorte de constat du contexte politique actuel. «La situation de notre pays est marquée, ces jours-ci, par des marches populaires pacifiques, organisées à travers l’ensemble du territoire national, revendiquant des changements politiques», dit-il. Mais il évoque des risques de récupération de ce mouvement pacifique par ce qu’il appelle des «parties hostiles à l’Algérie».
«L’ANP défendra la souveraineté nationale»
«En dépit du caractère pacifique et du civisme qui caractérisent ces marches jusqu’à présent, qui démontrent la grandeur du peuple algérien, sa conscience et sa maturité, et qui a tenu à préserver l’image de marque dont jouit l’Algérie parmi les nations, il est de notre devoir de souligner que ces marches pourraient être exploitées par des parties hostiles et malintentionnées, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, qui usent de manœuvres douteuses visant à attenter à la stabilité du pays.
Des desseins abjects que ce peuple conscient et éveillé saura mettre en échec», avertit-il. Ahmed Gaïd Salah ne déroge pas avec son discours habituel concernant les «menaces internes», qu’il n’a jamais identifiées. Selon lui, «afin de prévenir notre pays de toute situation incertaine, il est du devoir de tout un chacun d’œuvrer avec patriotisme et abnégation, et de privilégier les intérêts suprêmes du pays, afin de trouver, dans l’immédiat, une solution de sortie de crise».
Ahmed Gaïd Salah rappelle aussi «l’attachement de l’ANP à défendre la souveraineté nationale et à protéger le peuple algérien contre tout éventuel risque ou danger». «L’ANP ne permettra jamais à qui que ce soit de détruire ce que le peuple algérien a pu construire», lance-t-il.
 
 



publicité

FIL INFO

27 février 2021

Côte d’Ivoire. Ce vendredi 26 février 2021, 131 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 213 échantillons prélevés soit 5,9 % de cas positifs, 116 guéris et 1 décès.

27 février 2021

Les Etats-Unis promettent de mobiliser les autres partenaires pour lutter contre l’insécurité en RDC

27 février 2021

Cameroun - Enseignement Supérieur: Traque contre les étudiants mal vêtus à l’Université de Dschang (Ouest)

27 février 2021

Côte d’Ivoire : La gendarmerie saisit plus d’une tonne de cocaïne d'une valeur estimée à plus de 25 milliards de FCFA

27 février 2021

Havas / Bolloré plaide coupable dans une affaire de corruption de Faure Gnassingbé



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité