Ce qui est pardonnable est d'avance pardonné. D'où l'aporie : on n'a jamais à pardonner que l'impardonnable
|
login
|
Email alertes
|
|
publicite
|
rss
Ingérence dans les affaires syndicales : L'Unesci dénonce "l'acharnement" contre son siège
Article publié le: 13 Juillet 2011 - Auteur: le BEN de l'UNESCI - Source: le BEN de l'UNESCI
Depuis l'avènement du gouvernement actuel, nous, Bureau Exécutif National (BEN) de l'Union Nationale Estudiantine et Scolaire de Cote d'Ivoire (UNESCI) constatons avec désolation un acharnement de certains cadres de l'administration ivoirienne sur le siège social notre structure située non loin l'Ecole Nationale de Police sur la route de Bingerville. Cet acharnement répondrait à une volonté de ces cadres à nous exproprier le bâtiment en mettant en avant leur autorité et prétendant agir au nom du gouvernement.
Alors, nous nous posons la question suivante :
Pourquoi tant d'acharnement contre notre siège social chaque fois qu'il y a un nouveau régime ?
L'UNESCI voudrait rappeler à l'opinion nationale que ce siège dont nous avons hérité est un don du Président Henri Konan Bedié à notre structure, une année après sa créature, c'est-à-dire en 1998 ;
Aujourd'hui, le BEN pense qu'avec la crise que la Cote d'Ivoire a vécue et dans ce contexte de réconciliation nationale, il est inopportun de continuer à créer des tensions inutiles dans les milieux scolaire et universitaire qui payent déjà un lourd tribut à cette crise absurde. Nous aurions souhaité que ces cadres se préoccupent plutôt à la recherche de solution pour la reprise des cours dans les universités publiques.
L'UNESCI souhaite à cet effet, rencontrer le président de la république afin d'évacuer cette question et bien d'autres pour une réconciliation réussite en milieu scolaire et universitaire.
Fait à Abidjan le 12 juillet 2011
Pour le BEN de l'UNESCI
Le secrétaire général
KONATE Ahmed