Libre opinion : À quoi ont servi depuis dix ans tous les forums de la jeunesse mis en place ?
Peck P. - Publié le: 11-01-2020 - Mise-à-jour le: 11-01-2020 - Auteur: Peck P.
Libre opinion : À quoi ont servi depuis dix ans tous les forums de la jeunesse mis en place ?
Comment un enfant de 15 ans, régulièrement inscrit dans un établissement scolaire en classe de 4 ème puisse t'il s'armer d'une telle folie pour se loger dans un train d'atterrissage d'avion ? L'âge moyen et le statut social des aventuriers sont ils en train de chuter et tomber en dessous des moins de 15 ans ? Le danger est déjà présent sur la question.
C'est une alerte. On le dit depuis des années. Notre jeunesse perd espoir. Elle ne croit plus en notre pays, parce que simplement elle n'est pas valorisée à travers des projets dynamiques Au coeur des quartiers. La problématique est là. Il faut arrêter de ne leur proposer que des podiums de danse pendant trois mois de vacances. Ils ont besoin d'avoir des piscines, des centres de loisirs, des bibliothèques, des espaces informatique, des gymnases pour faire tous genre de sports, des accompagnements à la scolarité, tous ont besoin d'un répétiteur à domicile,des voyages d'étude dans la sous région et même dans nos villes. Faire des échanges culturels avec des jeunes des autres  pays etc etc, briser la barrière linguistique.
Ils ont besoin d'être pris en charge au quartier par des travailleurs sociaux reconnus et formés professionnellement à l'INFS. Il faut un  projet de sociéte fiable , percutant , valorisant pour toute la jeunesse  et l'enfance .
Non à 15 ans on ne saurait s'échapper des griffes protectrices de ses parents de la sorte pour oser défier la vie.
À quoi ont servi depuis dix ans tous les forums de la jeunesse mis en place ? À quoi ? Tous ses acteurs de la jeunesse nous ont proposé quoi pour leur épanouissement ?
 
Occupons nous sainement de notre jeunesse vivants .Sinon de tels drames, malheureusement, nous en aurons à la pelée.
 
Le week-end, dans les quartiers populaires ce sera toujoursrs les memes choses. Alcool, drogue et sexe à gogo pour des enfants dès 12 ans. Ce n'est pas à 12 ans qu'on est confrontés à ces impuretés là. On est formés, on se forme et on devient adulte citoyen puis on avise.
Aucune activité attrayante pour leur bien-être. Aucun éveil à la citoyenneté. Leurs camarades des quartiers chics, iront en week-end villégiature à Assinie avec leurs parents ou alors, ils iront faire du tennis, de la piscine, aux anniversaires, ils auront aussi un temps studieux avec leur répétiteur à domicile. Voilà le gap. Il est énorme. Combien de rêves de gamins de ces quartiers là de réussir qui sont brisés par un délaissement total ? Il y urgence
 
 
Peck P.
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 13 Janvier 2020
"Tuo" vit au Canada, il ignore tout de la réalité de la vie quotidienne en Côte d'Ivoire.
Rédigé par: Souley Sylla   le: Dimanche 12 Janvier 2020
Tuo veut toujours défendre "l'indéfendable", comme d'habitude. Pour Tuo la politique d'ADO est parfaite. Les jeunes au chômage et sans avenir qui sont classifiés par le Ministère de l'Emploi-Jeunes comme "Ni-Ni" (Ni formation professionnelle ou éducation formelle, Ni expérience professionnelle d'aucune sorte) sont suicidaires. Ils vont se noyer "volontairement" dans la Méditerranée à des centaines de milliers de kilomètres de la Côte d'Ivoire.(en tentant vainement de gagner l'Europe.). La Lybie est le pays touristique de leur choix et les migrantes ivoiriennes qui se font violer sauvagement en Lybie sont des masochistes (consentantes), tout comme les migrants ivoiriens qu'on réduit en esclavage en Lybie.
Rédigé par: Xi   le: Dimanche 12 Janvier 2020
Tuo: Quel est le rapport entre le fort taux de suicide du Canada (pourtant classé parmi les meilleurs pays au monde) selon l'Indice du Développement Humain des Nations Unies d'une part, et d'autre-part, le désespoir des jeunes ivoiriens (qui sans aucun espoir d'un avenir meilleur) s'en vont se noyer par milliers dans la Méditerranée ou devenir des esclaves sexuels en Lybie ? ce sont seulement les plus chanceux qui arrivent vivants, en tant que naufragés sur les cotes italiennes.
Rédigé par: Tuo   le: Dimanche 12 Janvier 2020
Monsieur Lago Tapé tout ce que l'auteur de cet article a cité comme solution pour dissuader certains jeunes comme celui-ci à abandonner leurs funestes projets est certes possible mais dites vous qu'avec tout ça vous ne pourrez jamais arrêter ce genre d'invidus malgré tous les bons projets. Je vis à Ottawa capitale fédérale du Canada l'un des pays enviés aujourd'hui dans le monde entier. Mais monsieur Lago Tapé ou l'auteur de cet écrit le Canada est l'un des pays où le taux de succide des jeunes est le plus élevé au monde. Alors pensez vous que c'est le manque de strutures ou de projets? Vous aimez la critique facile etet gratuite cela ne fait pas avancer un pays. Changer votre méthode et ouvrez vos yeux sur l'extérieur au lieu de vous plaindre de tout assi dans un salon derrière un clavier d'ordinateur et se prendre pour le donneur de leçons.
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Dimanche 12 Janvier 2020
Selon les chiffres du Ministère de l'Emploi des Jeunes, il y a en Côte d'Ivoire (ce "paradis" de l'émergence), plus de 2 à 3 millions de jeunes qui sont en situation de "ni-ni". (Ni formation/éducation - ni expérience professionnelle).Ces jeunes "chômeurs" en situation de ni-ni ne profitent pas vraiment de la forte croissance de l'économie ivoirienne, car ils sont sans éducation ou qualification et ils n'ont aucune expérience professionnelle.Voilà pourquoi ils se retrouvent sur les plages italiennes ou dans les geôles libyennes en tant qu'immigrants clandestins.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 11 Janvier 2020
C'est le résultat de la culture de la médiocrité. Quand j'étais jeune, j'étais passionné d'entomologie, puis de biologie marine... Mon principal collaborateur est tombé dans la botanique quand il était petit... Voilà de saines occupations qui, hélas, ne viendraient pas à l'idée de nos jeunes. L'environnement a besoin de spécialistes pointus, d'enthousiastes. Pourquoi les profs de SVT et autres enseignants ne donnent-ils pas à nos jeunes le goût d'apprendre, de découvrir, de chercher ? On peut tout aussi bien se passionner pour la mécanique, le sport, l'Histoire, la littérature, la musique, bref on peut faire sa vie et se construire avec autre chose que le sexe, l'alcool, les jeux vidéo, le téléphone portable et la délinquance. Il faudrait que les parents s'impliquent aussi et que nos autorités dynamisent un peu plus le monde associatif qui a un grand rôle à jouer mais qui est actuellement bridé (impossible d'obtenir un agrément d'association ou ONG).
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 11 Janvier 2020
Oui cette croissance tant vantée par nos gouvernants n'est pas inclusive mais très inégalitaire. Le paradis de l'émergence est un enfer pour beaucoup de nos jeunes.