Le Chef de l'Etat et son homologue français ont lancé les travaux de construction du Grand Marché de Bouaké
Presidence - Publié le: 23-12-2019 - Mise-à-jour le: 23-12-2019 - Auteur: Presidence
Le Chef de l'Etat et son homologue français ont lancé les travaux de construction du Grand Marché de Bouaké
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA et son homologue français, S.E.M. Emmanuel MACRON, en visite officielle de 72 heures en Côte d'Ivoire depuis le vendredi 20 décembre 2019, ont procédé ce dimanche 22 décembre 2019, à la pose de la première pierre de construction du Grand marché de Bouaké. Fruit de la coopération Ivoiro-Française, ce marché bâtit sur une superficie de 9 ha, pourra accueillir 8000 Commerçants et disposera de 7000 boutiques, 3000 tables, 04 km de voiries aménagées et de 05 blocs spécialisés, notamment les blocs dédiés au textile, aux services, aux vivriers et au marché général. Le coût des travaux, estimé à 60 millions d'Euros, est un prêt souverain de la France, à travers l'Agence Française de Développement (AFD), et la durée des travaux est de 27 mois. Le Maire de Bouaké, M. Nicolas DJIBO, intervenant au cours de la cérémonie de lancement des travaux, a souligné que la ville de Bouaké revendiquera fièrement le plus grand marché couvert de l'Afrique de l'ouest. Il a ajouté qu'avec le lancement des travaux de ce projet tant attendu par les populations, après l'incendie de l'ancien marché en 1998, l'on peut affirmer que le destin de la ville de Bouaké est en train de prendre un « tournant décisif ». C'est pourquoi, au nom de ses administrés, il a rendu un vibrant hommage au Chef de l'Etat français, S.E.M. Emmanuel MACRON, pour le soutien constant de la France à notre pays dans plusieurs domaines sur le chemin du progrès et du développement, et au Président Alassane OUATTARA, pour avoir tenu parole, en décidant de faire renaître la ville de Bouaké, à travers ce projet majestueux. Pour traduire cet hommage dans les faits et exprimer l'immense joie des populations, en général, et celle des Commerçants, en particulier, le Maire Nicolas DJIBO a remis au Président français, les clés de la ville de Bouaké et offert de nombreux présents.
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mercredi 25 Décembre 2019
La Chine n'endette aucun pays africain pour construire des stades. Ce sont des dons du gouvernement chinois aux peuples africains, ces stades que la Chine offre à nos pays africains. (Pour la petite histoire, la Côte d'Ivoire a refusé le don d'un stade de la part de la Chine, et a préféré que la Chine lui offre le palais de la Culture de Treichville, en lieu et place d'un stade). C'est pour cela que je dis que nos pays africains devraient plutôt demander des marchés à la place des stades (que la Chine leur offre gratuitement), surtout en Côte d'Ivoire où tous les marchés brûlent comme du bois de chauffe. En effet, le marché de Bouaké qui a brûlé (il y a presqu'une décennie) est en reconstruction aujourd'hui grâce à un prêt de la France. N'aurait-il pas mieux valu un don de la Chine (à la place d'un stade) pour le reconstruire ? Telle est la question qui est posée ?
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 24 Décembre 2019
"Diarrasse Napie" c'est mieux que la Côte d'Ivoire s'endette auprès de la Chine qu'auprès de la France ou des l'UE ?
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mardi 24 Décembre 2019
Fognon: La Chine avait offert à la CI de lui construire un stade et la CI a refusé et a préféré que la Chine lui construise le palais de la culture de Treichville à Abidjan. Au lieu de s'endetter avec la France pour construire des marchés tels que celui de Bouaké, la Côte d'Ivoire gagnerait (beaucoup) à demander à la Chine de lui construire des marchés, au lieu de lui construire des stades ou des palais de la culture. Cela évitera ainsi à la Côte d'Ivoire de s'endetter auprès de la France.
Rédigé par: Fognon.   le: Lundi 23 Décembre 2019
@ Diarrasse Napie. Donne-nous un example des genres de marches que le pays devrait soliciter de la Chine. Selon toi, batir,construire, eriger...ne sont pas des marches? Alors la... A+
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Lundi 23 Décembre 2019
Peut-être qu'au lieu de demander à la Chine de nous offrir des stades ou des palais de la culture, nos pays devraient demander des marchés aux Chinois.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 23 Décembre 2019
J'espère qu'ils ont prévu de le construire avec des matériaux ignifugés !