Après l'annonce de sa candidature : - Soro craint un empoisonnement et des tracasseries judiciaires
lebanco.net - Publié le: 21-10-2019 - Mise-à-jour le: 21-10-2019 - Auteur: Karine Koré
Après l'annonce de sa candidature : -	Soro craint un empoisonnement et des tracasseries judiciaires
« C'est décidé, je suis candidat pour 2020 », lançait fièrement Guillaume Soro dans une interview diffusée sur France 24 le vendredi 19 octobre 2019. Il ajoutait qu'il s'est résolu à « faire désormais cavalier seul ». Bien en avant, l'ex-président de l'Assemblée nationale avait annoncé sa candidature à l'occasion du « Crush Party » qu'il a organisé début octobre en Espagne.
Depuis lors, Soro craint d'être victime de machinations politiques visant à lui barrer la route de la course à la présidentielle de 2020. C'est du moins e qu'ont confié ses proches à Jeune Afrique. Dans sa dernière publication du dimanche 20 octobre 2019, le confrère révèle ses confidences faites par des hommes du dernier cercle de Soro. « Désormais, selon plusieurs sources, c'est le montage ou l'exhumation de dossiers judiciaires qui est étudié pour briser les ambitions du quadragénaire », rapporte l'hebdomadaire panafricain.
Et le confrère de citer Méité Sindou, un proche parmi les proches de Soro, qui s'inquiète des intrigues politico-judiciaires dont l'ex-chef du Parlement pourrait être victime, après qu'il a annoncé sa candidature. « Nous avons des informations précises et des témoignages nous assurant qu'au plus haut sommet de l'Etat, certains cherchent à lui mettre sur le dos des tentatives de déstabilisation du pays », avance le journaliste, connu pour être, par le passé, un héraut des causes du Rdr, autrefois dirigé par Alassane Ouattara. « Alassane Ouattara voudra-t-il faire de Soro le prochain Khalifa Sall ou le futur Maurice Kamto ? », s'inquiète un proche de l'ex-président de l'Assemblée nationale, cité par Jeune Afrique.
Outre les ennuis judiciaires, Soro et son entourage craignent qu'il connaisse le sort de certains acteurs politiques de l'étranger, qui ont failli être liquidés par empoisonnement. « Lorsqu'il est en Côte d'Ivoire, il ne dîne jamais à l'extérieur et il fait goûter ses plats, par peur d'empoisonnement », croit savoir le confrère.
Karine Koré
Rédigé par: Fognon.Comment   le: Jeudi 24 Octobre 2019
Real joker, isn't he! A+
Rédigé par: Tuo   le: Mardi 22 Octobre 2019
Soro ou du moins ses proches parlent de machinations politiques pour le nuire. Je dis à ces gens là que cela est de bonne guerre en politique. Dans les pays dits démocratiques cela fait partie des moyens pour affaiblir son adversaire. Qu'il se rappelle ce qui se fait en Europe et en Amérique du nord. Si il ne le sait pas qu'il s'informe cela fait partie du jeu. S'il sait qu'il est mêlé de ce genres d'affaires alors qu'il prépare sa défense car cela n'a rien d'illégal en politique. Quant à parler d'empoisonnement je pense qu'il délire car aucun politicien en Côte d'Ivoire n'a déjà empoisonné son adversaire. Et puis lui Soro quels électeurs a-t-il derrière lui pour inquiéter un adversaire. Et puis pour le RHDP il sait de qui il s'agit le président de ce parti lui a déjà bien dit qu'il ne decendra pas au niveau de Soro car il a de l'estime pour lui même et les gens de partout le monde le considère trop.
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Lundi 21 Octobre 2019
LE COUPEUR DE TÊTE N'AIME PAS QU'ON PASSE DERRIÈRE LUI AVEC UNE MATCHETTE .
Rédigé par: NouvelIvoirien Blaise   le: Lundi 21 Octobre 2019
Christian: C'est celui qui a préparé le plat qui doit le goûter lui-même. On est ainsi sûr qu'il n'empoisonnera personne, y compris lui-même!
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Lundi 21 Octobre 2019
Est-ce que Soro a lui-même utilisé de telles méthodes contre les "opposants" quand (hier) il était premier-ministre et PAN ? Pourquoi craint-il que de telles méthodes soient aujourd'hui utilisées contre lui ? Voilà des questions qu'il faudrait poser à Soro. Sinon, c'est trop facile d'accuser tout le monde de tout et de n'importe quoi!
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Lundi 21 Octobre 2019
" IL NE DÎNE JAMAIS DEHORS ET FAIT GOÛTER SES PLATS PAR PEUR D'EMPOISONNEMENT .". CELUI QUE TU PRENDS POUR GOÛTER TES PLATS N'A PAS DROIT À LA VIE COMME TOI.