Politique nationale/ Guillaume Soro : « Cette Cei va brûler la Côte d'Ivoire »
lebanco.net - Publié le: 19-10-2019 - Mise-à-jour le: 19-10-2019 - Auteur: Karine Koné
Politique nationale/ Guillaume Soro : « Cette Cei  va brûler la Côte d'Ivoire »
Pour l'ex-président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, la Commission électorale indépendante( Cei), récemment recomposée, est source de l'instabilité future de la Côte d'Ivoire. Il l'a clamé au cours de l'interview qu'il a accordée conjointement à France 24 et Rfi et qui a été diffusée le vendredi 18 octobre 2019.
« Tout le monde sait que cette Cei est stipendiée et aux ordres, tout le monde sait que cette Cei va brûler la Côte d'Ivoire. Et tous vous faites semblant de ne pas voir, vous regardez ailleurs », a martelé Soro, en regardant droit dans les yeux ses deux intervieweurs. Le disant, il revient sur la mise en garde qu'il avait lancée il y a quelques jours en Espagne, au cours de son « Crush Party ». A l'occasion, il avait soutenu que la nouvelle « Cei porte les germes d'une déflagration future ». Et l'ex-chef du Parlement d'en déduire : «J'ai des craintes pour la stabilité et la paix en Côte d'Ivoire ».
Mais Soro n'a pas dit s'il ira aux élections si cette Cei restait en l'état. Il a néanmoins réaffirmé, plus solennellement cette fois, qu'il sera bel et bien en course pour la présidentielle de 2020. « C'est décidé, je suis candidat pour 2020 ! », a-t-il lâché. Tout en indiquant que chaque candidat de l'opposition va se présenter, quitte à ce que celui qui se retrouvera au second tour soit soutenu par les autres.
D'ici là, Soro dit ne rien craindre de la justice ivoirienne et s'apprête à regagner le pays la semaine prochaine. « Je ne vois absolument pas de raison pour que la justice m'empêche d'être candidat », a-t-il lancé..
Karine Koré
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Dimanche 20 Octobre 2019
MONSIEUR SORO GUILLAUME . DÉPUIS QUE VOUS AVEZ QUITTÉ LE PERCHOIR TOUT EST DEVENU MAUVAIS DANS CE PAYS . DONC SI JE SUIS VOTRE RAISONNEMENT VOUS NOUS AVEZ MENTI DÉPUIS LE DEBUT DE LÂ CRISE POST ELECTIRALE .