3e mandat d'Alpha Condé : L'opposition prévoit une grande marche le 14 octobre
lebanco.net - Publié le: 09-10-2019 - Mise-à-jour le: 09-10-2019 - Auteur: Issouf Kamagaté
3e mandat d'Alpha Condé : L'opposition prévoit une grande marche le 14 octobre
(Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration)
Soupçonnant le président guinéen, Alpha Condé, de vouloir briguer un troisième mandat, le Front national pour La défense de la constitution (Fndc)  projette une manifestation le 14 octobre 2019, sur toute l'étendue, annonce un communiqué de ce mouvement, dont lebanco.net a reçu copie.
« Maintenant que M. Alpha Condé a exprimé publiquement le 23 septembre 2019 sa décision de faire un Coup d'Etat constitutionnel aux conséquences néfastes pour la Guinée et pour la sous-région, le Fndc lance un appel à la mobilisation de tous les Guinéens pour faire barrage à ce macabre projet des ennemis de notre Pays », note le communiqué.
Cette plateforme dit se réjouir de n'avoir pas pris part à ce qu'elle  qualifie de «  mascarade déguisée sous le label de consultations », qui n'était autre qu'une « nouvelle manouvre dilatoire destinée à servir d'alibi pour légitimer le processus de coup d'Etat constitutionnel entrepris par le pouvoir guinéen », soutient-elle.
Selon ce front, le président guinéen aurait demandé  à ses partisans de se ''préparer à l'affrontement'' si les démocrates refusaient le débat autour de son projet de 3e mandat. Face à cette situation,  le Fndc  invite le peuple à la vigilance. Et prévoit une grande marche pour faire barrage à ce projet de 3e mandat. Aussi, il conseille vivement aux opérateurs économiques ainsi qu'aux sociétés établies sur le territoire guinéen, de s'abstenir de toute activité à partir du 14 Octobre 2019.
Réagissant à cette velléité de l'opposition de prendre la rue, le ministre guinéen de l'Administration du territoire, le général Bouraima Condé, a mis en garde les dirigeants du Fndc. Selon lui, ce mouvement politique « constitue une menace à la paix et à la sécurité de la nation ». Aussi a-t-il fermement prévenu que le pouvoir réprimera toute manifestation publique. « Le gouvernera ne cédera pas le moindre centimètre carré au règne de l'anarchie », a-t-il lancé, sur les antennes de Rfi.
Issouf Kamagaté
 
 
Rédigé par: Le Guineen   le: Samedi 12 Octobre 2019
L'américain: A cause de ton fanatisme pour le voyou d'Alpha Condé, tu ne vois pas les insultes que tu profères contre l'opposition. Dire des contre-vérités à propos du voyou d'Alpha Condé, c'est du mensonge. Ce n'est pas une insulte.
Rédigé par: L'Americain   le: Vendredi 11 Octobre 2019
La Guineenne, je ne te repondrai pas parceque tu as profere des injures. Peace and love!!!
Rédigé par: La Guineenne   le: Vendredi 11 Octobre 2019
L'Americain: Tu mens comme tu respires. La majorite des guinéens se fichent pas mal de la Constitution et ne veulent pas du tout un 3e mandat d'Aplpha Conde. Les guinéens veulent la satisfaction de leurs besoins de base: Eau potable, electricite, meilleure education pour leurs enfants, meilleur acces aux soins de sante. Bref, tout ce qu'Alpha Conde a été incapable de donner aux guinéens apres 10 ans de pouvoir autocratique.
Rédigé par: L'Americain   le: Mercredi 9 Octobre 2019
Cette association de voyous appelee " FNDC " ne mobilisera que des drogues comme avant. La chanson, " sur toute l'etendue du territoire est usee. Les memes effets produiront les memes resultats le Lundi. Ils ne sont pas les seuls guineens. La majorite des guineems souhaite une modification de la constitution, c'est ce qui importe. Et une constitution peut-etre changee a n'importe quel moment selon les circonstances de l'heure. Mr. Lago Tape, toutes les capitales Africaines sont des boubelles a ciel-ouvert a l'exception de quelques unes comme Kigali, sinon le maludisme n'allait pas sevir en Afrique de maniere generale. L'Afrique de l'Ouest est une pourriture. Les mauvaises routes, manque d'electricite, on en trouve partout en Afrique. Diarrasse Napie, reveilles-toi, la Guinee deservira la sous-region bientot en electricite. Le manque de courant sera un souvernir lointain pour les Guineens bientot. Chaque chose a son temps. Avec le batisseur Alpha Conde la Guinee avance. C'est ce qui fait mal a ses ennemis. Sous Alpah Conde, les routes ont ete faites, les hotels, de nombreuses ecoles,les batiments renoves, l'agriculture,l'electricite ect.. Ces soit-disants opposants ont echoue, ils ont pille le pays. Ils ont meme vendu les rails. La volonte du people de Guinee se fera, n'en deplaise aux detracteurs d'Alpa Conde. La marche de " FNDC" va accoucher d'une souris. Rendez-vous Lundi s'il plait a Dieu!
Rédigé par: Lago Tape   le: Mercredi 9 Octobre 2019
Quand le président de Guinée (Alpha Condé) a été en exercice pendant 10 ans (deux mandats consécutifs sans toucher à la constitution) se décide à vouloir changer de Constitution seulement à quelques mois de la fin de son dernier mandat, c'est bel et bien qu'il veut aller vers un troisième mandat présidentiel en changeant de Constitution.Cette manoeuvre dilatoire ne dupe aucun observateur averti de la scène politique guinéenne! Alpha Condé a tribalisé la politique en Guinée. Il faut être Soussou pour être premier-ministre, et provenir de la Forêt pour être président de l'Assemblée Nationale, tandis que les Peuhls (majoritaires) ne peuvent être qu'opposants".Lorsqu'Alpha Condé était "opposant", il prétendait se battre pour les droits de l'Homme et la liberté, devenu président Alpha Condé a été un autocrate et un chef d'état médiocre. La Guinée s'est appauvrit sous Alpha Condé. Conakry est une poubelle à ciel-ouvert et les guinéens vivent dans les immondices, sans électricité et sans eau potable. Avec ce bilan catastrophique, Alpha Condé voudrait un troisième mandat. C'est catastrophique pour les guinéens! Cela aura pour conséquences de mener la Guinée au chaos et à la guerre civile!
Rédigé par: diarrasse Napie   le: Mercredi 9 Octobre 2019
Près de neuf ans de gouvernance d'un président civil connu sous le nom opposant historique, ce fameux slogan refait surface. La seule et unique période au cours de laquelle les guinéens ont compris qu'avoir de l'électricité n'est pas un luxe remonte à la Primature de l'actuel président de l'UFR. Quel est le secret de cette période ? C'est le leadership qui a commandé sa gouvernance. Il l'a lui-même fait savoir au cours d'une interview accordée à la radio Espace. Après analyse, il ressort clairement que le manque d'électricité rime avec un manque criard de leadership au sommet de l'État pour faire place à la mauvaise gestion, au manque de vision et à la corruption. Parlant de la mauvaise gestion, il suffit de s'interroger sur le projet d'exécution du barrage Kaleta. Quant au manque de vision, il faut se rappeler des discours tenus alors, souveraineté énergétique avec une folie de grandeur en parlant de vente d'électricité. S'agissant de la corruption, il revient de passer en revue les fonds alloués dans le secteur et les résultats obtenus. Le gouvernement Alpha Condé a investi plus de 2 milliards 500 millions de dollars pour le résultat de l'établissement du tour-tour avec aggravation. Parallèlement à cela, un communiqué circule faisant état de la volonté de la Banque mondiale de donner accès à l'électricité à 600.000 personnes pour un investissement de 50 millions de dollars. Alors que le gouvernement actuel a investi plus de 2 milliards 500 millions de dollars sans être capable de nous dire combien de personnes en tirent profit. En effet, si la gestion de cette manne financière avait été efficiente, mathématiquement, plus de 30 millions de personnes bénéficieraient des services d'électricité. Mais hélas, la corruption du régime d'Alpha! Cela voudrait dire qu'une bonne gestion aurait permis à la Guinée d'exporter même le courant comme le désirent les autorités gouvernementales. Voilà toute la nécessité d'un leadership éclairé et visionnaire au sommet de l'État.