Le Canada demande-t-il réellement aux pays de lui envoyer 1 million d'immigrants ?
BBC - Publié le: 10-06-2019 - Mise-à-jour le: 10-06-2019 - Auteur: BBC
Le Canada demande-t-il réellement aux pays de lui envoyer 1 million d'immigrants ?
Une rumeur selon laquelle le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a invité un million d'immigrants de différents pays à venir dans son pays se répand. 
Le Nigeria, le Kenya, le Zimbabwe, la Zambie, le Ghana et les Philippines ont tous été ciblés. 
Des articles ont circulé en ligne et sur les réseaux sociaux.
Mais ces histoires ne sont pas vraies.
 
 
Presentational grey line

Que prétendent les articles ?

Ces articles, qui ciblent divers pays, affirment que le Canada invite un million de leurs ressortissants dans le cadre d'un nouveau programme d'immigration. 
Zambia's President Edgar Lungu shakes hands with Pamela O'Donnell, Canada's High Commissioner to Zambia
Image captionLe président de la Zambie serrant la main de la haut-commissaire canadienne.
Un site Web a pour titre : "Le premier ministre du Canada supplie le président de la Zambie de lui envoyer un million d'immigrants".
L'image du président de la Zambie serrant la main de la haut-commissaire canadienne, Pamela O'Donnell, est authentique - mais le titre est totalement faux.
Le bureau d'immigration du gouvernement, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), a clairement indiqué qu'une telle offre n'existe pas.
 
 
Des articles semblables ont affirmé que le Canada a invité un million d'immigrants d'autres pays africains ainsi que des Philippines.

Comment la nouvelle s'est-elle répandue ?

Toutes ces histoires sont fausses, mais elles s'appuient sur la politique d'immigration du Canada annoncée plus tôt cette année : le gouvernement canadien prévoit d'attirer un million d'immigrants sur une période de trois ans.
Cette politique ne s'adresse pas à des pays particuliers.
Au Nigeria, une version de l'histoire parue pour la première fois en avril a été diffusée des milliers de fois sur Facebook. Elle a été reprise par des comptes individuels sur les réseaux sociaux, dont l'un comptait plus d'un million d'abonnés.
 
 
Les commentaires sur les postes varient, certains reconnaissant que rien de tout cela n'est vrai, mais d'autres demandant des liens pour effectuer une demande d'immigration au Canada. 
L'intox a également été affichée sur Reddit, divers blogs et groupes Facebook.

Comment le Canada a-t-il réagi ?

Ces fausses informations ont été largement réfutées.
Les hauts-commissariats du Canada au Nigeria et au Kenya ont mis en garde les populations contre le risque de fraude. 
"Si vous avez vu ce lien sur le fil d'actualité de vos réseaux sociaux, ne vous y trompez pas. Cette histoire n'est pas vraie", a déclaré le haut-commissariat du Nigeria sur Twitter.
Mais ce n'est pas le seul élément de désinformation ciblant les Nigérians intéressés à s'établir au Canada.
En mars, les autorités canadiennes au Nigéria ont affiché un autre avertissement exhortant les gens à ne pas tomber dans le piège d'un message texte prétendant garantir le succès d'une demande de visa pour venir au Canada.
 
 
Un fonctionnaire de l'IRCC a déclaré à BBC News qu'il vérifiait régulièrement les informations circulant en ligne.
"Lorsque de fausses informations circulent, comme dans le cas présent, nous visons à agir rapidement pour fournir des faits ", a ajouté le fonctionnaire.

Quelle est la situation actuelle ?

Plus de six millions d'immigrants sont arrivés au Canada depuis 1990 - et le taux d'arrivée n'a cessé d'augmenter ces dernières années. 
Les demandes de citoyenneté canadienne ont augmenté de 130 % entre octobre 2017 et juin 2018.

Résidents permanents admis au Canada en 2017 en milliers

Tandis que le Nigeria et les Philippines figurent parmi les dix premiers pays d'origine des immigrants qui s'installent au Canada.
Le pays vise à attirer des migrants pour faire face au vieillissement de sa population et à la baisse du taux de natalité en augmentant la population active du Canada. 
Le plan actuel, qui couvre une période de trois ans, permettra d'accueillir 330 800 immigrants en 2019, 341 000 en 2020 et 350 000 en 2021.
Les nouvelles admissions représenteraient près de 1 % de la population canadienne.
 
Rédigé par: TANDAM Bernard   le: Mardi 11 Juin 2019
Quel est donc le site credible pour immigrer au Canada sans se faire arnaquer ?