Côte d'Ivoire - Autonomisation des femmes de la Bagoué: Bruno Koné annonce l'augmentation du fonds d'aide aux femmes de la région
MInistere - Publié le: 10-06-2019 - Mise-à-jour le: 10-06-2019 - Auteur: Ministère
Côte d'Ivoire - Autonomisation des femmes de la Bagoué: Bruno Koné annonce l'augmentation du fonds d'aide aux femmes de la région
Le ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a annoncé le samedi 8 juin 2019, l'augmentation du fonds d'aide aux femmes de la région de la Bagoué de dix à 20 millions FCFA à partir de 2020. C'était au cours de la célébration de la fête des mères à la mairie de Kouto. Une bonne nouvelle pour les 54 femmes de la ville qui bénéficient depuis plusieurs années de ce fonds. 
 « Nous savons que cette aide sera utilisée à bon escient, parce qu'une femme qui reçoit une aide, c'est toute la famille qui en bénéficie. C'est toute la communauté qui en bénéficie  », a ajouté le député de Kouto.
Autre temps fort de cette cérémonie dédiée aux mamans de la région, la remise des cadeaux. 300 complets de pagnes ont été offerts aux femmes de différentes associations féminines venues de Kouto et des villages environnants.
 « Nous sommes ici pour vous célébrer, parce que vous êtes uniques dans le monde. Vous êtes uniques dans la vie. Toutes les mères sont braves. Je voudrais saluer le courage dont vous faites preuve tous les jours  » a expliqué le ministre parrain de la cérémonie.
 Touré Ramatou, l'une des bénéficiaires, a dit sa joie d'être parmi ces femmes honorées ce jour.  « Je remercie le ministre pour ce geste à notre endroit, que le tout puissant le bénisse et que ses actions en faveur des femmes puissent se poursuivre  », a-t-elle souhaité.
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 10 Juin 2019
Monsieur Bruno Koné, vous faites trop la fête en ce moment, on dirait que vous fuyez votre bureau et les responsabilités qui s'y rattachent. Si les ministères successifs qui vous ont été octroyés comme des récompenses (pour quel travail et surtout pour quel résultat, on se demande ?), si ces ministères, disais-je, ne vous intéressent pas, il ne fallait pas accepter les postes. Il est encore temps de corriger cette ignominie et de démissionner si, encore une fois, vous trouvez qu'il est plus intéressant d'aller par monts et par vaux prêcher les fausses promesses, le "Tout-va-très-bien" et l'autosatisfaction et vous adonner au clientélisme d'Etat-RDRHDP plutôt que trouver et mettre en oeuvre des solutions à la construction, au logement et à l'urbanisme, sujets qui, visiblement, ne vous passionnent pas. Ainsi, tout le monde sera content, vous rendrez un fier service au peuple ivoirien en favorisant la nomination d'un remplaçant réellement compétent et motivé qui s'occupera vraiment, à plein temps, des problèmes du secteur, et vous-même serez libéré pour faire plus aisément ce qui vous motive vraiment.