Le RHDP appelle donc le président Henri Konan Bédié à la raison et à plus de responsabilité
RHDP - Publié le: 10-06-2019 - Mise-à-jour le: 10-06-2019 - Auteur: RHDP
Le RHDP appelle donc le président Henri Konan Bédié à la raison et à plus de responsabilité
C'est avec consternation que nous avons écouté le président Henri Konan Bédié, président du PDCI RDA, qui recevant des militants de son parti, en provenance de la commune de Koumassi chez lui à Daoukro, a tenu des propos de nature à porter gravement atteinte à la paix, à la cohésion sociale et à l'unité de la nation.
En effet Monsieur Henri Konan Bédié a fait des affirmations graves dont voici quelques extraits :
«Il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne soient pas étrangers chez eux, car actuellement on fait en sorte que l'Ivoirien soit étranger chez lui. Mais les Ivoiriens n'accepteront jamais cela. ».
« On fait venir des étrangers armés qui sont stationnés maintenant dans beaucoup de villages. » ;
« Il faut simplement que nous soyons conscients, car le moment venu, nous agirons, pour empêcher ce hold-up sur la Côte d'Ivoire »
Le RHDP condamne avec la dernière énergie ces contrevérités, propos irresponsables, xénophobes et tribalistes de Monsieur Henri Konan Bédié. En effet, depuis le décès du Président Félix Houphouët Boigny, de tels propos qui ont été conceptualisés à travers la politique de l'ivoirité, ont été à la base de la déchirure du tissu social ayant entrainé les crises consécutives que notre pays a connues jusqu'en 2010.
Alors que les Ivoiriens pensaient que tous les acteurs politiques avaient tiré les leçons de cette sombre, triste et récente histoire de notre pays, ces propos de Monsieur Henri Konan Bédié, ancien président de la République, viennent confirmer que le Président du PDCIRDA n'a tiré aucun enseignement de la grave et profonde crise que les Ivoiriens ont traversée et dont ils portent encore des séquelles et traumatismes.
Le RHDP note également que ces déclarations de Monsieur Henri Konan Bédié, étrangement similaires à d'autres messages de cadres proches de lui, depuis le second semestre de l'année 2018, date à laquelle Monsieur Henri Konan Bédié est sorti du RHDP, tendent à propager des thèses tribalistes. Ces propos viennent ainsi établir sa responsabilité ainsi que celle des cadres précités dans les événements malheureux survenus dans certaines localités du pays, comme ce fut le cas récemment à Béoumi.
C'est le lieu pour le RHDP d'interpeller le président du PDCI-RDA sur de telles dérives et leurs conséquences sur la paix et la cohésion sociale.
Le RHDP appelle donc le président Henri Konan Bédié à la raison et à plus de responsabilité.
Le RHDP invite les populations ivoiriennes au calme, à la retenue et les exhorte à ne pas céder à ces propos séditieux.
Fait à Abidjan, le 9 juin 2019
Le Porte-parole Principal
Kobenan Kouassi ADJOUMANI
Rédigé par: Fognon.   le: Mardi 11 Juin 2019
@ Bismark! Pourquoi vous avez si peur de la verite? Il n'y a pas d'intregres parmi vous? Pourquoi vous voulez la travestir, la cacher coute que coute quand tout le monde la voit? Vraiment vous vous montrez des gens sans conscience, veritablement ce qu'il faut a qlq1 pour etre un serviteur bon et juste. Toi, Bismark, Tu as dit quoi quand les We et les Bete etaient favorises et privilegies dans les concours nationaux dans l'administration precedente? C'est bien un des leurs, un integre et juste, qui a denonce publiquement ce favoritisme. Maintenant apporte tes preuves des tribues et ethnies que Dramane a dresssees l'une contre l'autre. Pas de faux fuyant, stp. Qui ont continuellement menace le bien etre du Nord? C'est bien vous les jihadistes nationaux et quand ce nord en a eu marre de votre discrimination et de vos abus a tous les niveaux s'est leve pour revendiquer sa juste place dans la societe qu'est ce que des fumistes comme vous avez fait? Tu es sans savoir a travers l'histoire qu'un peuple oppresse finit par reagir! Pourquoi etes vous surpris, tes consorts et toi? A cause d'une seule personne, pour l'ecarter et la mettre pour de bon a la touche, vous avez vote une loi qui a apporte feu et incendies a one nation pour qui la paix etait le mot courant dans le vocab. Maintenant, Tu racontes ta vie ometant que tu n es pas la seul a vivre cette episode. Continue de mentir...nous allons te corriger et nous allons le dire comme xa ete. Compris! A+
Rédigé par: Fognon.   le: Lundi 10 Juin 2019
Donnez la presidence a Bedie. Qu'il en fausse ce qu'il veut de xa et nous colle la paix. Son premier passage a ete desastreux. Personne espere un miracle de lui. Nous voulons la paix. Faut satisfaire son ego. A+
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 10 Juin 2019
RHDP, à Béoumi se me semble, c'est un ivoirien du nord qui a découpé un ivoirien de Béoumi. Bédié ne parle pas des Ivoiriens. Ils parlent des Etrangers. A moins que, puisque nous n'avons pas eu l'identité du tailladeur, ce dernier ne soit pas un étranger. Maintenant, les propos de Bédié ne sont pas tribalistes. Bédié ne dresse pas une tribu contre une autre comme le fait ADO qui lui parle de rattrage ethnique. Bédié dit que tous les ivoiriens qu'ils soient du Nord, du centre de l'est du sud et de l'est, doivent être protégés contre lé spoliation. Aujourd'hui les frères du nord sont sous la menace djihadistes, sans parler des peuples et des orpailleurs qui pillulent dans le nord et qui ne se font pas prier pour tuer les ivoiriens quand ces derniers se plaignent de la destruction de leur champs par les boeufs ou par l'orpaillage. Aujourd'hui certains de nos frères du Nord sont contre ce que Bédié dit parce qu'ils sont manipulés par le pouvoir aui surfe sur la peur xénophobe. Mais demain quand ils veront que les orpailleurs sont entrain de tout leur arracher, ils n'auront que leurs yeux pour pleurer. Nul n'est contre les étrangers, mais il faut une politique pour que nous ayons une transparence dans le flux migratoire. Il ne faut pas qu'on fasse venir les étrangers parce qu'on est convaincu qu'après 10 ans, les ivoiriens immergés qu'ils sont, ont compris que leur destin se trouve ailleurs que dans un parti tribal et sectaire du nom RHDP.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Lundi 10 Juin 2019
Kobenan Kouassi ADJOUMAN est le griot en chef du RDR. Il a été coopter pour ce travail. HONTE!
Rédigé par: Beugré Julien   le: Lundi 10 Juin 2019
Votre politique de rattrapage ne porte pas gravement atteinte à la paix, à la cohésion sociale et à l'unité de la nation. Voici des politiciens qui veulent tous expoliter à leur faveur. Cette fois-ci vous avez taper GROS POTO.
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 10 Juin 2019
"Bédié" n'a fait que répéter ce que le gouvernement lui-même a annoncé lorsqu'il y a eu les crises de Mont-Peko et autres. . C'est le gouvernement lui-même qui a annoncé que les forêts classées de Côte d'Ivoire et les parcs nationaux sont occupés (illégalement) par des populations allogènes venues principalement du Burkina et du Mali. (En ethno-sociologie, un groupe allogène (ou allochtone) est un groupe ethnique installé depuis relativement peu de temps sur un territoire et présentant encore des caractères culturels ou phénotypiques qui le distinguent de la population indigène). Il y a eu des décisions de justice prises par la Justice Ivoirienne qui recommandent l'expulsion de ces groupes allogènes des forêts classées et des parcs nationaux ivoiriens. Le gouvernement ivoirien a suspendu l'exécution de ces mesures en disant qu'il allait trouver par la voie de la négociation d'autres pays d'accueils CEDEAO pour tous ces "refugiés et leurs familles, de la crise alimentaire et climatique" au Mali et au Burkina, car tous ne peuvent pas être repris par le Burkina Faso et le Mali, leurs terres d'origine. Bref, on ne peut pas taxer "Bédié" de racisme et xénophobie sur la seule base de ses déclarations (qui sont celles du gouvernement auparavant). Si on veut accuser "Bédié" de racisme, alors il faudrait plutôt se référer à sa désastreuse politique de "l'ivoirité" et non pas à ses déclarations actuelles.