Niger : Une église attaquée, un prêtre blessé
Burkina24 - Publié le: 14-05-2019 - Mise-à-jour le: 14-05-2019 - Auteur: Burkina24
Niger : Une église attaquée, un prêtre blessé
Des hommes armés ont attaqué une église à Dolbel, à l'ouest du Niger, à la frontière nord du Burkina Faso, le 13 mai 2019. Le prêtre a été blessé. Les assaillants sont repartis avec le véhicule de l'église.
Le 12 mai 2019 au Burkina, à Dablo, au nord du Burkina, un prêtre a été tué ainsi que cinq fidèles par des hommes armés. Le lendemain 13 mai, quatre personnes, participant à une procession religieuse, ont également trouvé la mort dans une attaque.
Burkina24
Rédigé par: Lago Tape   le: Jeudi 16 Mai 2019
De nombreuses questions subsistent en tout cas à propos du rôle de la Force conjointe du G5, pour laquelle l'UE a fourni une contribution de 147 millions d'euros - qui ne peut couvrir que du matériel non létal. Pour agir dans les zones frontalières, les cinq pays ont mis en place leur propre force de sécurité régionale, soit quelque 5 000 hommes soumis à un commandement centralisé. Les opérations de la Force conjointe avaient été suspendues après l'attaque de son QG à Sévaré, le 29 juin 2018, et ont repris en janvier. Envisagé en partie par les diplomates français comme une opportunité de mettre « Barkhane » en arrière-plan grâce à une plus grande implication des armées de la région, le G5 Sahel n'est toujours pas pleinement opérationnel, cinq ans après les premières mobilisations.