RDC: l'écroulement du mur d'une église fait 5 morts
BBC - Publié le: 12-05-2019 - Mise-à-jour le: 12-05-2019 - Auteur: BBC
RDC: l'écroulement du mur d'une église fait 5 morts
Une famille a perdu cinq de ses membres, dans la nuit de vendredi à samedi, dans l'effondrement du mur d'une église à Bukavu, dans l'est du pays.
L'éboulement, à l'origine du drame, est occasionné par les fortes pluies qui se sont abattues dans la commune de Bagira.
Un témoin a indiqué à l'AFP que "deux corps seulement viennent d'être repêchés", celui du père et du jeune fils.
 
"Ils étaient au total cinq, le père, sa sour et trois enfants, car la femme se trouve à la maternité", a précisé Emmanuel Mikalaba, le vice-président de la société civile dans cette localité.
Selon lui, dans ses propos relayés par un site local d'informations, les corps de la tante et des deux autres fils sont toujours coincés sous les décombres.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 14 Mai 2019
Il y a des règles pour les bâtiments recevant du public et les églises en font partie. Il ne devrait pas y avoir d'exception, mais en Afrique, en particulier en RDC, c'est la gabegie généralisée et le règne des gourous. Personne n'osera "contrarier" un religieux.
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 13 Mai 2019
Les lieux de culte en Afrique (mosquées, temples ou églises) doivent (absolument) remplir des conditions minimales d'hygiène et de sécurité et avoir des issues de secours et des toilettes.La liberté de culte ne doit pas signifier liberté de faire n'importe quoi, et d'entasser les fidèles dans des parkings ou bien sous des tentes.