Promotion de l'activité immobilière en Côte d'Ivoire : Bruno Koné félicite le groupe Addoha
lebanco.net - Publié le: 19-04-2019 - Mise-à-jour le: 19-04-2019 - Auteur: Jérémy Junior
Promotion de l'activité immobilière en Côte d'Ivoire :  Bruno Koné félicite le groupe Addoha
Le ministre ivoirien de la construction, du logement et de l'urbanisme, Bruno Koné, a salué les efforts de l'entreprise Addoha dans le cadre de ses actions en faveur du secteur immobilier en Côte d'Ivoire. C'était à Abidjan  le jeudi 18 avril 2019 à la faveur du lancement d'un programme immobilier à réaliser par l'entreprise  et dénommé Prestigia.  " La qualité du travail de ce groupe en Côte d'Ivoire contribue de façon remarquable à l'animation du marché de l'immobilier dans notre pays mais également  au renforcement des relations bilatérales entre la Côte d'Ivoire  et le Royaume du Maroc", a estimé Bruno Koné.
Pour justifier ses propos, le ministre Bruno Koné a indiqué que suite aux visites qu'il a effectuées sur les chantiers ADDOHA de Koumassi (sud d'Abidjan) et de Locodjro (nord d'Abidjan), il soutient avoir pu « apprécier le sérieux et le professionnalisme » du promoteur immobilier marocain.  
Poursuivant sur cette lancée, l'émissaire du gouvernement a déclaré avec satisfaction à l'endroit des promoteurs  « je  note également avec satisfaction, que l'opération que vous lancez ce soir est l'un des rares programmes immobiliers de standing réalisés en dehors de Cocody et de Bassam. Ce que nous encourageons  et qui contribuera par ailleurs au projet de rénovation urbaine rendu nécessaire par le grand nombre de noyaux anciens  existants dans la ville d'Abidjan ».
Face au problème du logement en Côte d'Ivoire, qui selon le ministre fait état  d'un déficit de plus de « 500.000 unités », il invite les promoteurs immobiliers à augmenter les offres sur « chaque segment du marché, celui des logements sociaux, mais également, celui des logements de moyen et haut standing ».
Le directeur général du groupe Addoha, Anas Berrada, a pour sa part,  souligné que le choix de la Côte d'Ivoire repose sur le fait qu'elle jouit d'une économie solide et d'une stabilité politique.   
Jérémy Junior
Rédigé par: mekoua   le: Lundi 22 Avril 2019
tout ceci est de dire et de féliciter le vrai problème est là où en est-on avec les logements sociaux du gouvernement?????? nous avions déboursé de l'argent pour payer les avances et jusqu'à présent aucun échos le très magistral Bruno Koné j'attends une réponse de ta part en lieu et place des félicitations adressées à ADDHOA .<< dans 06 mois ceux qui ont retiré leur argent vont regretter >> dixit Bruno Koné
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Dimanche 21 Avril 2019
Bi Michel: Il ne faut pas écrire du "n'importe quoi" sur ce que tu ne sais pas. (Tout le monde ne peut pas se lever pour construire partout, si tout le monde pouvait faire, il n' y aurait pas de pénurie de logements sociaux en Côte d'Ivoire). Ce sont de "juteux contrats", en effet!. L'Etat de CI a signé une convention avec le groupe marocain ADDOHA, a donné les terrains et a défiscalisé l'importation de tous les matériaux de construction, sans compter que l'Etat apporte aussi sa caution et sa garantie bancaire. Bref, de nombreux promoteurs ivoiriens (sérieux) aimeraient obtenir le même soutien de l'Etat que ce promoteur marocain a obtenu.
Rédigé par: BI MICHEL   le: Samedi 20 Avril 2019
quelqu'un construit maison pour vendre ça encore c'est juteux contrat ??? comme si on a empêché quelqu'un de construire maison qu'il veut. sacré ivoirien
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 20 Avril 2019
Je connais plusieurs promoteurs immobiliers ivoiriens sérieux qui rencontrent actuellement de grosses difficultés pour lancer leurs programmes et confirmer leurs financements simplement à cause de difficultés administratives, notamment avec le Ministère de Bruno Koné, alias Monsieur "Tout va très bien". Et à côté de cela, voilà un promoteurs marocain à qui on déroule le tapis rouge pour un programme qui n'a rien de social. HONTE A VOUS !
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Samedi 20 Avril 2019
un seul promoteur marocain (favorisé par le pouvoir) ne pourra pas résoudre (tout seul) le problème du logement social en Côte d'Ivoire. Son opération "Prestigia" d'immobilier grand standing de prestige, c'est bien, mais cela laisse de coté les familles modestes. Il faut aussi aider les promoteurs immobiliers ivoiriens. Le déficit en logement est grand, plus de 500 000 unités selon le ministère de la construction. Bruno Nabagné Koné est muet sur la question du logement social et ce n'est pas bien. La forte croissance de la Côte d'Ivoire ne doit pas être exportée au travers des juteux contrats publics octroyés (seulement) aux grands groupes marocains, français et chinois. Pour rendre la croissance (plus) inclusive, il faut aussi donner des contrats aux PME ivoiriennes. Il faut aussi obliger les grands groupes marocains, français ou chinois à sous-traiter au moins 50% du montant des gros marchés publics avec les PME locales. Bref, le ministre Bruno N. Koné PEUT et DOIT MIEUX FAIRE. Sinon, la crise du logement va perdurer!
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 20 Avril 2019
"Prestigia" selon Frat-Mat du 19 avril 2019 est la marque haut-de-gamme du promoteur immobilier marocain. Quant est-il du logement social en Côte d'Ivoire ? Oui, c'est bien d'apprécier et de remercier les promoteurs qui font un travail sérieux dans le secteur immobilier en CI tel que ce promoteur. Mais le chemin qui reste à parcourir est encore très long. Il faudrait aussi aider et favoriser les promoteurs immobiliers ivoiriens qui sont travailleurs et sérieux. . En effet, On estime aujourd'hui en Côte d'Ivoire à environ 500.000 unités, le déficit annuel en logements. (Estimations du gouvernement Ivoirien). Pour résorber ce déficit, le gouvernement a réajusté son programme de logement en 2015 avec un nouvel objectif de 150.000 logements en cinq ans. Mais dans les faits, les logement sociaux promis tardent à venir et ce sont autour de 3000 unités qui sont livrées chaque année. Bref, notre ministre Bruno Nabagné Koné. national n'a vraiment pas de quoi se vanter! Le gouvernement peut et doit "mieux faire" en ce qui concerne la politique du logement social en Côte d'Ivoire. Beaucoup encore reste à faire pour résorber le déficit en logement social.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 20 Avril 2019
Le nom du programme à lui tout seul est une insulte au peuple ivoirien. Il montre que ce programme "de standing" ne bénéficiera qu'à une poignée de privilégiés. L'"émergence", ce n'est pas pour tout le monde. Comme d'habitude Bruno Koné, Monsieur "Tout va très bien", n'a rien compris, fait preuve de sa totale incompétence et de son profond mépris des populations. Ce qu'il propose ici, ce n'est pas le réel besoin du pays.