Réunions de Printemps FMI-Banque mondiale: Washington entend renforcer l'investissement privé américain en Côte d'Ivoire
Primature - Publié le: 11-04-2019 - Mise-à-jour le: 13-04-2019 - Auteur: Primature
Réunions de Printemps FMI-Banque mondiale:   Washington entend renforcer l'investissement privé américain en Côte d'Ivoire
Washington, DC. le 11 avril 2019 - Au cours d'une audience que le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, lui a accordée, le jeudi 11 avril 2019 à Washington, le Sous-Secrétaire américain au Commerce, Gilbert Kaplan, a souligné l'intérêt du gouvernement américain de voir l'investissement privé américain se renforcer en Côte d'Ivoire.
« Le secteur privé américain est intéressé à investir dans l'agro-industrie, le transport, l'énergie, les routes et bien d'autres domaines en Côte d'Ivoire », a assuré Gilbert Kaplan. 
Au cours de leurs échanges, Amadou Gon Coulibaly a présenté les bonnes perspectives de l'économie nationale ainsi que les opportunités d'investissement qu'offre le pays depuis 2011 dans différents secteurs d'activité.
Il a indiqué que la transformation agro-industrielle, notamment le cacao et l'anacarde en vue du développement de chaînes de valeurs, constitue une priorité nationale.
La coopération entre la Côte d'Ivoire et les Etats-Unis s'est intensifiée, grâce à une bonne gouvernance qui a renforcé la confiance des investisseurs privés américains dans l'économie ivoirienne. Cela s'est traduit, entre autres, par leur part croissante dans les Eurobond 2014 et 2015, avec respectivement, 50% et 62%, en termes de répartition géographique. 
Par ailleurs, l'éligibilité du pays en 2015 au Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC) a permis de bénéficier en 2017 de 315 milliards de FCFA pour le financement de divers projets de transports et de renforcement des compétences pour l'employabilité et la productivité. Preuve du dynamisme de la coopération entre les deux pays
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Samedi 13 Avril 2019
La Côte d'Ivoire est en concurrence avec d'autres pays pour attirer les mêmes investisseurs américains. C'est pour cela que baisser les niveaux de corruption en Côte d'Ivoire, ainsi que baisser les coûts des facteurs, tout cela est important pour rendre la Côte d'Ivoire (encore) plus attractive. Sinon, les capitaux américains iront ailleurs (vers d'autres pays plus attractifs, moins corrompus.)
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 13 Avril 2019
Tout ça c'est du pipeau. Les businessmen américains sont dans une dynamique ultralibérale, ils ne viendront en Côte d'Ivoire que si tel est leur bon plaisir, et, surtout, s'ils y voient la possibilité de faire de réels profits. Ce ne sont ni des enfants de choeur, ni des philanthropes.
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 12 Avril 2019
Il y a des "fondamentaux" pour rendre un pays comme la Côte d'Ivoire encore plus attrayant pour les investisseurs américains: (1) SI et SEULEMENT si le pays est stable avec des institutions solides et avec (beaucoup) moins de corruption, (2) si on a un système d'éducation (amélioré) qui met plus l'accent sur la formation professionnelle et technique (que sur l'enseignement général) pour former une main-d'oeuvre de qualité beaucoup plus productive, (3) si on a de meilleures infrastructures routières, ferroviaires et portuaires et des coûts de facteurs plus bas tels que (internet à connexion rapide moins cher, électricité, eau, essence et gaz à bon marché), ALORS, les investisseurs privés américains viendront investir leurs $ US en Côte d'Ivoire.