Côte d'Ivoire -Bédié a déjà perdu la présidentielle de 2020
lebanco.net - Publié le: 30-01-2019 - Mise-à-jour le: 31-01-2019 - Auteur: Dr Famahan SAMAKE
Côte d'Ivoire -Bédié a déjà perdu la présidentielle de  2020
Le moins qu'on puisse dire, à propos de la présidentielle de 2020, est que  Bédié a déjà perdu cette bataille épique, dès sa sortie haineuse - et hasardeuse - du 26 janvier à Daoukro.
 
On n'en use pas ainsi des électeurs : les injurier publiquement, en les traitant de misérables, appâtés seulement par des morceaux de pain, de l'huile et quelques kilos de riz.  La vaste culture politique dont Bédié devrait s'enorgueillir, devait lui rappeler que Hillary Clinton a fait chavirer son bateau ivre avec l'épithète des deplorable, attribuée aux supporters de M. Donald Trump.  Pour M. Bédié, les dignitaires du RHDP Unifié ne sont que des ''enfants adultérins d'Houphouët-Boigny !''.  Que ne dit-il pas, lui, le ''fils légitime'' de Boigny, que le père Houphouët n'était qu'un vulgaire adultère, mari volage et impudique !  C'est d'une bassesse à vous couper le souffle !  Notre classe politique n'est-elle désormais réduite qu'à ces attaques de bas étages ?
 
Quel crédit d'honnêteté saurait-ils revendiquer, après avoir été le PCA - président du conseil d'administration - de la Côte d'Ivoire, d'avril 2011 à juillet 2018, s'il traite M. Alassane Ouattara et son gouvernement de détourneurs de deniers publics ?  Qu'avait-il à s'accointer avec de tels ''bandits'', pendant plus de sept ans, sans jamais murmurer le moindre mot ?  Ces détournements présumés ont-ils suivi le claquage de la porte du RHDP par M. Bédié ?  Étaient-ils contemporains de la collaboration entre le PCA et le DG de la Côte d'Ivoire, ainsi qu'on nommait le tandem Bédié-Ouattara ? Les cadres éminents du PDCI-RDA, qui siègent avec M. Ouattara au gouvernement, dont le vice-président Daniel Kablan Duncan, le ministre Patrick Achi, secrétaire général de la Présidence de la République, Kouassi Adjoumani, Raymonde Goudou Koffi, Pascal Abinan Kouakou, Jean-Claude Kouassi, l'ex-Premier ministre de Ouattara, Ahoussou Jeannot, ainsi que Charles Koffi Diby, son ex-ministre de l'Économie et des Finances, font-ils partie intégrante de cette race de détourneurs de deniers publics ?  Ces derniers ont-ils échappé aux détournements de deniers publics en devenant Présidents d'Institution ?
 
 
De retour des Usa, il fut recyclé 3 ans plus tard, par césarienne : se faire élire député de Daoukro, ayant été candidat unique du parti unique, pour être propulsé Président de l'Assemblée Nationale, en remplacement de Philippe Grégoire Yacé, alors en disgrâce auprès du Président Houphouët.  Ayant également hérité du pouvoir exécutif, après le décès du père de la nation, il s'égosilla à faire la propagande sur ses ''12 travaux de l'Éléphant d'Afrique''.  Si Hercules avait bien accompli - avec succès - ses 12 travaux, il n'en a rien été pour le président Bédié, dont aucun des 12 travaux n'a connu le moindre iota de réalisation, après 6 ans et 17 jours passés au palais présidentiel.  À son actif, juste une voie bitumée, la fameuse côtière, reliant Abidjan à San-Pedro, que les fortes pluies de 1996 ont vite balayée de la carte de la Côte d'Ivoire.
 
En moins de 3 ans d'exercice du pouvoir, l'enfant de Dimbokro aura réussi à réaliser le projet phare des 12 travaux de l'Éléphant d'Afrique : c'est le troisième pont d'Abidjan portant le nom d'Henri Konan Bédié.  L'homme Bédié disait alors que cet ouvrage unique méritait bien, à lui seul, un second mandat au président Ouattara !  Sauf que M. Ouattara et son équipe de ''détourneurs de deniers publics'' - selon le nouveau mot de M. Bédié -, ont réalisé au moins les 24 travaux de l'Éléphant d'Afrique, en 8 ans : les ponts de Bouaflé, de Gbéléban, de Dioulatiédougou, de Bettié et de Jacqueville sont achevés ; les 4ème et 5ème ponts d'Abidjan sont en cours de réalisation ; le nouveau barrage de Soubré est en pleine fonction, le stade Olympique d'Ébimpé sera bientôt terminé ; l'autoroute de Bassam est terminée, celle du nord s'étirera sous peu jusqu'à Tiébissou ; le métro d'Abidjan est en construction ; Air Côte d'Ivoire fut créé et est devenu le leader incontesté du transport aérien ouest-africain et centre-africain ; l'axe Odienné-Boundiali est en train d'être bitumé ; l'université de Man est en fonction tandis que celle de San-Pedro  est en train d'être bâtie ; celles de Bondoukou, d'Abengourou et d'Odienné seront sur les rails bientôt ; 5.000 villages au moins ont été électrifiés dès le premier quinquennat ; des centaines de collèges de proximité, de lycée et d'écoles primaires ont été construites ; les salaires des fonctionnaires ont été débloqués après plus de 30 ans de stagnation.  La liste est loin d'être exhaustive.  M. Bédié attend-t-il que Ado fasse venir la lune sur la terre d'Éburnie, avant de le féliciter ? 
 
Les électeurs apprécieront en 2020. Le président Bédié, qui est tant rassasié, les traite à présent de misérables affamés, des gueux, attirés par une bouchée de pain, du riz, de l'huile et des chiffons !  Ils ne sont pas dupes et sauront faire le parallèle entre le bilan des gouvernants actuels avec celui des anciens détourneurs, qui ont tous exercé le pouvoir d'État déjà.  On saura certainement faire la différence alors entre les bâtisseurs actuels et les bavards d'hier et d'aujourd'hui, qui sont devenus de farouches opposants à 20 mois de la présidentielle à venir.  Et qui ont déjà exercé le pouvoir d'État sans laisser la moindre trace indélébile dans l'histoire de cette nation !
 
         Dr Famahan SAMAKÉ.
 
 
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Vendredi 1 Février 2019
@Fognon Drôle d'attitude. Quand on a trop à faire ailleurs normalement on ne fait pas le censeur des absurdités d'autrui.j'ai raison quand je dis que tu n'es pas humble. Dans tous les cas fais toi plaisir.
Rédigé par: Fognon.   le: Vendredi 1 Février 2019
@ Loethiers Mackan. Je ne t'ai jamais demande d'echanger avec moi.J'ai mieux a faire. Cependant,J'ai le droit de repondre a tes absurdites et fausses theories de toutes sortes. Ne me repond pas et emmagazine qlq chose a partir de tout de suite: Tu ecris, Je vais te repondre.C'est simple ! C'est compris? A+
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Vendredi 1 Février 2019
@ Fognon je viens d'être convaincu qu'échanger avec toi est finalement une perte de temps. Et c'est malheureux. C'est que tu manques d'humilité et de connaissance approfondie du sujet.Prends le temps de te relire et de relire les opinions que tu attaques; même si tu écris à partir de ton smartphone en marchant comme il est devenu courant, fais-le. pour toi-même et pour les autres qui ont besoin de te comprendre. La tribune est un tribune d'échange d'idées.
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 1 Février 2019
Le vainqueur d'une élection démocratique est (toujours) connu après les élections et non pas avant
Rédigé par: Affidoskas   le: Vendredi 1 Février 2019
pas du tout convaincant. il faut attendre le vote
Rédigé par: Fognon.   le: Jeudi 31 Janvier 2019
Z@ Loethier Mackan. Cesse de prendre l'electoral ivoirien pour retarde. Il me semble que c'est toi qui est en retard sur le tas.Nous ne sommes plus dans les annees 50 ni 40 encore moins 60. Les voters suivent leurs interests pour se prononcer. Nous avons un electorat tres lettre, tres responsable ae tres averti. Ce n'est plus les consignes du parti ni le mot d'odre des rois, roitelets, et chefs traditionels qui compte lourdement . Faut que tu realises xa et donner credit ou c'est due. Je m'attendais a des suggestions innovatives de ta part; helas. On avance. Pour ce qui est de l'opinion du Dr Samake, il en a droit et doit l'exercer bien comme toi. Nulle part dans son post, il a suggere que les gens ne votent pas pour Bedie. Peut-etre que j'ai manque ce passage.C'est ton droit t'apporter critique a ce qu'il a ecrit. Au fond, qu'est ce qui est faux et pas vrai dans ce que le docteur a ecrit.Je ne connais pas ton a age mais le doc est en plein dans le mile car xa s'est passe devant nos yeux et tout le monde a vu la colere d'Houphouet s'exprimant devant le bureau politique du temps. Avec tout ce que je lis de toi sur cette affaire, Tu ne sais pas et c'est tout. Va a frat Mat et dans les archives de la tv. Va apprendre. A+
Rédigé par: Bonébo   le: Jeudi 31 Janvier 2019
Non Dr Famahan SAMAKÉ : Bédié n'a dit que ce que nous répétons tout bas.(Beugré Julien). Mr Beugré, c'est justement pourquoi Samaké, kandia et autres ne s'adressent qu'à Bédié et Bédié seul.... parce ceux qui ont répété tout bas ont su que ce n'était pas de bons propos. Seul Bédié a franchi le pas. C'est à lui d'assumer. Il y a encore beaucoup et beaucoup qui répètent tout bas eux aussi, ce que les Samaké, Kandia disent haut : Bédié a dérapé tout simplement !
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Jeudi 31 Janvier 2019
@ Fognon pour rester dans ce cadre restreint, simplifions tout court. Normalement, aux élections présidentielles, on vote un projet de société, consigné dans un programme de gouvernement, et qui est une promesse soutenue par le candidat qui s'en fait l'interprète le mieux indiqué. C'est donc une offre qui est faite à tout l'électorat confondu. Un électeur peut ne pas voter comme indiqué par son propre parti s'il trouve son intérêt dans le programme de l'adversaire. On dira de lui qu'il n'est pas fidèle, mais en vérité, il est un électeur d'opinion qui n'est pas attaché à un vote strictement traditionnel. Dans les attaques ironiques du Président Bédié, est-ce qu'il est question de programme? NON. Est-ce que ces attaques suffisent pour que l'électorat traditionnel du PDCI tourne le dos à Bédié? Pas du tout. Pourquoi l'auteur du papier publié décrète la défaite de Bédié à deux ans des élections? C'est son opinion, pas celle des ivoiriens. Maintenant, en dehors des théories de philosophie politique, qui ne connaît pas la nature sociologique de notre électorat peut se nourrir d'illusion. Ce que Bédié a dit a intéressé trois groupes d'électeurs potentiels: les visés se sont énervés, les partisans se sont régalés et ont dit bravo et le troisième s'est bien amusé de voir les parents d'hier se déchirer. En résumé je n'ai pas dit que l'électorat ivoirien doit être différent des autres parce qu'il s'agit de Bédié et de Ouattara. Non cet aspect m'intéresse peu.Je dis que pour que l'électorat tourne le dos à Bédié pour une métaphore banale, il faudrait qu'il soit avant tout exclusivement un électorat d'opinion.. Peut-être je me trompe, mais ce qu'on voit et entend sur le terrain pourrait me donner raison.
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Jeudi 31 Janvier 2019
@ Fognon pour rester dans ce cadre restreint, simplifions tout court. Normalement, aux élections présidentielles, on vote un projet de société, consigné dans un programme de gouvernement, et qui est une promesse soutenue par le candidat qui s'en fait l'interprète le mieux indiqué. C'est donc une offre qui est faite à tout l'électorat confondu. Un électeur peut ne pas voter comme indiqué par son propre parti s'il trouve son intérêt dans le programme de l'adversaire. On dira de lui qu'il n'est pas fidèle, mais en vérité, il est un électeur d'opinion qui n'est pas attaché à un vote strictement traditionnel. Dans les attaques ironiques du Président Bédié, est-ce qu'il est question de programme? NON. Est-ce que ces attaques suffisent pour que l'électorat traditionnel du PDCI tourne le dos à Bédié? Pas du tout. Pourquoi l'auteur du papier publié décrète la défaite de Bédié à deux ans des élections? C'est son opinion, pas celle des ivoiriens. Maintenant, en dehors des théories de philosophie politique, qui ne connaît pas la nature sociologique de notre électorat peut se nourrir d'illusion. Ce que Bédié a dit a intéressé trois groupes d'électeurs potentiels: les visés se sont énervés, les partisans se sont régalés et ont dit bravo et le troisième s'est bien amusé de voir les parents d'hier se déchirer. En résumé je n'ai pas dit que l'électorat ivoirien doit être différent des autres parce qu'il s'agit de Bédié et de Ouattara. Non cet aspect m'intéresse peu.Je dis que pour que l'électorat tourne le dos à Bédié pour une métaphore banale, il faudrait qu'il soit avant tout exclusivement un électorat d'opinion.. Peut-être je me trompe, mais ce qu'on voit et entend sur le terrain pourrait me donner raison.
Rédigé par: Fognon.   le: Jeudi 31 Janvier 2019
@Loethiers Mackan. Je ne comprend plus rien dans ton affaire. Pourquoi l'electorat ivoirien doit etre different de tout autre et comment cela? Explique-nous ta vision, stp. Je suis perdu a vouloir te suivre. In electorat, qlq Il soit, se prononceprononce en faveur ou en de faveur. Il est alligne avec ou contre un postulant. Alors, Tu as une nouvelle conception pour lui? Pardonne mon ignorance... Je cherche tout simplement a comprendre. A+
Rédigé par: Loethiers Mackan   le: Jeudi 31 Janvier 2019
Il faudrait pour autant que les électeurs ivoiriens soient avant tout exclusivement un électorat d'opinion. Ici pourtant le challenge n'est point psychologique et le Président Bedie ne semble pas avoir blessé la majorité des ivoiriens.2020 ne sera du tout aise pour personne soyez-en sûrs et ouvrez bien les yeux et les oreilles.
Rédigé par: papus   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Enfin les masques sont entrain de tomber,apres avoir egrene le bilan positif de ton mentor tout en occulant les scandales financiers des 100 milliadrs de BACONGO,des 300 milliadrs de fonds de souverainete annuel geres par un frere Ministre,j'aimerais DR qu'on sorte des faits pour faire du droit. En effet le droit et la philosophie ne s'accordent pas souvent aussi je voudrais te poser la seule question de savoir si ALLASSANE a le droit de faire un 3eme mandat voir un 4eme nonobstant ce bilan? Des acteurs de la vie politique comme vous et Venance konan autant vous donniez des conseils a BEDIE de se retirer ou meme de predire sa defaite il serait de bon ton de dire ouvertement a votre mentor qu'il n'a plus le droit de faire un 3eme mandat successifs La vraie democratie ne se batie pas sur la manipulation des textes de loi en faisant une nouvelle constitution pour durer au pouvoir sous le pretexe fallacieux qu'on veut garantir la paix ou qu'on a realise 300 cents ponts,mais plutot de partir lorsqu'on n'a plus droit quitte a revenir.
Rédigé par: bamba   le: Mercredi 30 Janvier 2019
tu es journaliste ou partisant du RDR soyons sage si outtara fut candidat et a put regne 10ans cest grace a HKB qui connait ouattara il est homme le plus detste de la cote d'ivoire et dans la sous region. bedie peu mache seul dans la rue personne ne mettra la main sur lui gbagbo aussi et ouattara s'il est president de cote d'ivoire qui sorte pour rencontre son peuple tuuuurou connorie
Rédigé par: Foufou   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Si Bédié a dit ce que certains répètent tout bas alors, ils se répètent des mensonges et Dr Famahan SAMAKE vient de rétablir la vérité. De tout ce qu'il a dit, on se trouve le faux? Les réalisations d'ADO sont réelles, elles sont visibles, enfin on est sorti de l'époque des mirages. Les ivoiriens jugeront sur pièces, sur ce que chacun aura réellement réalisé pour la Patrie. Pour l'instant, l'ivoirité avec toutes ses dérives reste la réalisation majeure de Bédié.
Rédigé par: Ivoiro-usa   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Big apps papa Bedie.Tu as tout dit en quelques phases et rien ne peut t'arriver ichallah. Nous attendons toujours la conclusion de ce folklore médiatique du 26 Janvier du Rassemblement Honteux DES DETOURNEURS PUBLIQUE (RHDP)
Rédigé par: LE GRAND ZAPATA   le: Mercredi 30 Janvier 2019
TOUS AVEC LE PRÉSIDENT DE TOUS LES IVOIRIENS ALASSANE DRAMANE OUATTARA = LE PRADO : Toujours un véritable régal de lire LE DOCTEUR FAMAHAN SAMAKÉ, qui ne fait que dire en des mots simples et limpides LA RÉALITÉ sur toute la classe politique ivoirienne. Grand bravo pour ces quelques lignes d'une plume que j'adore ! Ce qui m'écoure énormément c'est que depuis 2011, après avoir proprement neutralisé et chassé LES USURPATEURS de pouvoir que sont LES SAUVAGES ET BARBARES DE REFONDATEURS devenus majoritairement avec aigreur LES GBAGBO OU RIEN = LES GOR, toujours palabreux, haineux et vindicatifs, on a assisté pendant « 7 ANS » à UN POKER MENTEUR entre LE PRADO, LE PRÉSIDENT AIMÉ HENRI KONAN BÉDIÉ et GUILLAUME KIGBAFORI SORO. Pas de doute que tous les 3 leaders cités se font actuellement la bagarre dans la course pour la conquête et la conservation du pouvoir. Le drame dans tout ce brouhaha politique qui n'augure rien de bon à la fin est que le plus grand perdant sera inévitablement LE VAILLANT PEUPLE IVOIRIEN qui est indiscutablement le mouton de sacrifice. Nous souhaitons de tout cour que LE PRADO respecte pour « 1 FOIS » sa ferme promesse de transmettre le pouvoir à UNE NOUVELLE GÉNÉRATION. Donc LE PRADO et LE PRÉSIDENT BÉDIÉ sont d'office non-partants pour la présidentielle D'OCTOBRE 2020. C'est tant mieux. Plus que jamais, nous ne voulons plus de « GUERRE EN CÔTE D'IVOIRE pour le fauteuil présidentiel ». PAIX ! PAIX !! PAIX !!! PAIX !!!! .. L'ALASSANISTE-SOROÏSTE, LE GRAND ZAPATA !!!!
Rédigé par: stéphane Blankson   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Pour tout bon observateur de la scène politique d'ici ou partout ailleurs, il est des épisodes et thématiques qui refont surface à chaque approche d'échéance électorale. Il s'agit entre autre, des accusations de détournement de fonds, de la négation de la légitimité de tel ou tel à donner droit à ses ambitions politiques, de la transhumance politique, du discours identitaire, de la question de l'immigration, du supposé soutien extérieur de tel ou tel autre candidat, du "noircissement" jusqu'à la caricature du bilan du parti au pouvoir, etc.... A ce stade, je dirais que tout ce qui se passe n'a rien de nouveau et même que cela fait partie du folklore de la période pré électorale. Mais que ces propos soient tenu par Monsieur BEDIE, qui dans nos esprits à acquis un statut de SAGE, et surtout dont le parti a cogéré le pays avant la rupture de 2018, c'est un peu fort tout de même. C'est à croire que "le diable habite" nos entrepreneurs politiques pour emprunter l'expression utilisé par Yao N'DRE lors de sa seconde proclamation définitive des résultats de l'élection présidentielle de 2010.
Rédigé par: marienguessan   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Merci Dr Samaké. M. le Président continuez le travail, nous sommes derrière vous. Nos prières vous accompagnent.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 30 Janvier 2019
De toutes manières Bédié est un has been. Il ferait mieux de se trouver un digne successeur plutôt que de ramer pour une éventuelle candidature personnelle qui, effectivement, ne présenterait aucun attrait pour l'électeur ivoirien. Le PDCI mérite mieux que ça !
Rédigé par: O. Bamba   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Dr Famahan SAMAKÉ: en 2020, ton Watra ne peut plus être candidat selon la constitution ivoirienne.
Rédigé par: O. Bamba   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Dr Famahan SAMAKÉ: Vos propos sont plus méchants que ceux de Bédié.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Mercredi 30 Janvier 2019
Non Dr Famahan SAMAKÉ : Bédié n'a dit que ce que nous répétons tout bas.